Nous avons actuellement plus de 193 visiteurs connectés sur nos sites (dont 19 sur generationmp3.com - 171 sur le forum)

Écrit par
Greg

Test et vidéo du Samsung K5

Mardi 19 septembre 2006 à 22:33 | Dans la catégorie Samsung
Testé par QuiKMaN


Introduction :
Samsung innove cette fois-ci en proposant le YP-K5, un baladeur avec haut-parleurs intégrés et au design qui n’est pas sans rappeler le Chocolate de LG …


Test du Samsung YP-K5




Samsung innove cette fois-ci en proposant le YP-K5, un baladeur avec haut-parleurs intégrés et au design qui n’est pas sans rappeler le Chocolate de LG …
Caractéristiques :


Test vidéo :


Téléchargez la vidéo au format MP4 (50 Mo)
Téléchargez la vidéo au format XviD (38 Mo)


Rappel : Pour vous inscrire directement à nos différents flux Podcast…




Déballage :

Le packaging est on ne peut plus classe, la boite est identique à celle du YP-Z5 : elle s’ouvre en trois avec le baladeur et les accessoires d’un côté et les notices et CD de l’autre. Tout de suite on sent que Samsung ne va pas se moquer de nous.



Contenu de la boite :

  • Baladeur YP-K5
  • Câble USB (propriétaire)
  • Ecouteurs de type intra
  • Notices + CD


Description :


Refermé, le Samsung YP-K5 est un très bel objet, au design très réussi. Il porte une belle robe noire, de ce fait ni l’écran ni les touches de navigation ne sont visibles. Il est, à peu de chose près, de même taille que l’iPod Mini (un poil plus grand même quand même).
En faisant coulisser la partie inférieure du lecteur vers la droite, on découvre les enceintes (et oui ! Je suis sûr que vous vous demandiez où elles étaient cachées, maintenant vous savez). Les deux haut-parleurs sont protégés par une fine « grille » d’acier plutôt réfléchissante, donc on peut aussi se servir du baladeur comme miroir … Ouvert, il est plus imposant, c’est certain. Personnellement quand j’utilise les enceintes, je pose le lecteur, ou bien je le tiens à deux mains (comme une PSP).


Face : Ecran et pad tactile. Très sensible aux traces de doigts (je fais dans l’ensemble plutôt attention à mes affaires, et je pensais que cela éviterai ces fameuses traces, ou bien qu’elles seraient assez peu présentes, je me trompais !). Heuresement, elles ne sont pas visibles quand le baladeur est allumé et ne gènent pas.


Gauche et droite : rien … c’est bête de le dire comme ça, mais c’est vrai !

Haut : Le bouton Hold qui fait aussi office d’interrupteur (le faire coulisser durant quelques secondes vers la gauche pour allumer (ou éteindre) le baladeur ou bien pousser le bouton vers la droite pour verrouiller les touches).

Bas : la prise jack pour les écouteurs et le connecteur pour le cable USB.

Dos : le logo Samsung et les recommandations habituelles concernant l’utilisation du baladeur.
Quand les enceintes sont sorties, le trou de réinitialisation (RESET) est accessible.



Ergonomie, utilisation :

L’ergonomie de ce baladeur est vraiment réussie, on navigue dans les menus sans s’y perdre. C’est simple, pas de superflu … Le pad tactile est très réactif (parfois un peu trop !), c’est un vrai plaisir à utiliser. Il est en fait composé de 4 flèches de navigation (haut, bas, gauche, droite), un bouton central (lecture/pause/validation), de 2 boutons « retour en arrière » (il y en a deux, mais un seul ne sert à la fois, tout dépend de si vous utilisez les haut-parleurs ou non, le baladeur adapte l’orientation de l’écran en fonction de l’utilisation) et un bouton menu.
Le fait qu’il s’agisse d’une sorte de croix directionnelle rend la navigation moins pratique que sur un iPod (la référence dans le genre paraît il …) puisqu’il faut lever le pouce si vous voulez changer de direction (oui, c’est fatigant, je sais, mais que voulez-vous).

Arborescence des menus :

Quand on allume la bête (5 secondes en tout), on a le droit à une animation plutôt sympa, qui fait son petit effet. Ensuite si vous n’appuyez sur aucune des touches durant un temps défini, l’appareil passera en mode veille et affichera un économiseur d’écran (3 animations aux choix, une horloge de type analogique qui donne l’heure ou encore une des photos stockées sur le lecteur). Enfin, l’écran s’éteindra complètement si vous ne touchez toujours pas le pad.

Musique, qualité sonore et haut-parleurs :

La navigation dans le menu Music s’y fait pas tag, il est donc décomposé de cette façon : En lecture, Artiste, Album, Piste, Genre, Listes de lecture.

A noter que les listes de lecture ne peuvent se créer que via le logiciel Samsung Media Studio, fourni. Pendant la lecture de la chanson, les informations la concernant défilent. Au niveau des options, on a :

Les effets sonores, 5 effets sont disponibles (Normal, Vois, Ampli.Basses, Son 3D et Salle Concert), ils sont plutôt convaincants. Un seul bémol, il y a un léger blanc sonore lors du changement d’effet (le changement ne se fait pas dans la continuité). On regrette l’impossibilité de créer ses propres EQ.

L’EQ Graphique, qui permet d’activer (ou non) la visualisation de l’EQ graphique pendant la lecture de la chanson, sachant qu’une autre animation (un peu du genre de celles disponibles dans Windows Media Player) est proposée, si vous désactivez cette option.
Avec l’EQ Graphique :

Sans :

Les différents modes de lecture proposés (normal, répéter une fois, répéter ou aléatoire).

Ajouter à alarme, qui permet de rendre accessible la chanson écoutée dans le menu alarme, pour ensuite s’en servir comme sonnerie.

Question qualité sonore, c’est bon, c’est très bon même, enfin, on a l’habitude avec Samsung. La musique prend une toute autre dimension lorsque l’on active le son 3D, c’est surprenant. Concernant les écouteurs livrés, je ne suis pas trop fan des intra, donc j’ai plutôt utilisé les miens, mais le son des écouteurs d’origines est plutôt bon.


Bon ce qui est en italique, vous n’êtes pas « obligés » de le lire …
Parlons un peu haut-parleurs maintenant, j’étais ce matin dans le métro (lillois), les écouteurs sur les oreilles, la chanson que j’écoutais était en train de se terminer, quant, tout à coup, voilà qu’une chanson bien connue des Village People se mit en lecture sur ce bon vieux Samsung YP-K5. Immédiatement, je fis coulisser les haut-parleurs et le son envahit la rame du métro. Subitement, le policier que j’avais repéré en entrant dans le métro se leva et se mit à danser, suivi presque instantanément par l’ouvrier, puis le cow boy, l’indien, tout s’accélérait. Le GI les a rejoint à la station suivante, suivi par le motard (et oui, il y a des motards qui prennent le métro, et alors ?). Et tout d’un coup, toutes les personnes présentent dans le métro se sont mises à danser, c’était la folie, les néons clignotaient en rythme avec la musique, les contrôleurs nous ont rejoint un peu plus tard. Et là c’est le refrain, … it’s fun to stay at the YYYYYMCA … it’s fun to stay at the YYYYYMCA … ! Tout le monde était en délire ! Un instant plus tard, la voix d’une femme retentit dans la rame, annonçant « Cité Scientifique » … c’était la fin de ce voyage j’arrivais à destination.
Bon, inutile de vous dire que tout ça ne s’est pas passé ! Quoi ?? Vous m’avez cru ?!!


Bon, plus sérieusement, concernant les haut-parleurs, lorsqu’on les met en route, on a vraiment l’impression d’être envahi par le son, je félicite Samsung sur ce point. C’est franchement surprenant. Pour chipoter, je dirais que ça manque un peu de bass de temps en temps, mais rien de grave, ça reste très très bon.

La radio :

La réception de la radio est bonne, sans être exceptionnelle. A noter qu’il faut connecter des écouteurs pour pouvoir l’écouter. Au niveau des options, on a la possibilité de rechercher manuellement les stations ou bien de balayer automatiquement la bande FM. Il est possible de mémoriser 30 présélections. La sensibilité FM est paramétrable (haute, moyenne ou basse).





Les photos :

L’explorateur propose de visionner les photos 4 par 4 (sous forme de miniatures) et de zoomer sur celle qui nous intéresse.

On peut également mettre en route le diaporama (musical ou non).

La qualité des photos est correcte, c’est un peu sombre, c’est un peu petit pour voir les détails, mais dans l’ensemble la qualité est plutôt bonne. Pas besoin de redimensionner les photos, elles sont lues automatiquement, mais plus la résolution est importante plus elles sont longues à charger. Enfin la qualité de l’écran est vraiment très bonne, l’angle de vision est impressionnant. Voyez par vous même sur les photos.




Sur la photo suivante, j’ai fait le réglage de l’exposition sur le baladeur, ce qui explique que l’écran de l’ordi paraisse plus lumineux et cela confirme donc l’impression que les photos sont légèrement sombres. Enfin c’est un écran OLED à côté d’un écran LCD, donc je ne sais pas si l’on peut réellement faire de comparaison …


L’alarme :

Je dois dire que j’ai été assez déçu par cette fonction, qui, à première vue semble tout à fait intéressante. Etre réveiller par la chanson de votre choix, n’est ce pas là un rêve qui se réalise enfin ? Alors, qu’est ce qui ne va pas me direz-vous ? Nous allons y venir.

Question réglage, on a pas mal de choix : la fréquence (arrêt, une fois, tous les jours, du lundi au vendredi, du lundi au samedi, du samedi au dimanche), ensuite, on peut régler l’heure à laquelle on veut être réveiller (si si !), la sonnerie (3 disponibles et une personnalisable) et enfin le temps entre chaque intervalle de sonnerie (3, 5 ou 10 minutes, pour être sûr de ne pas oublier de se lever).

Il ne manque rien selon vous ? Et bien si : la possibilité de changer le volume des haut-parleurs. En effet, puisque le baladeur lance la musique à fond au démarrage (j’ai essayé en réglant le volume au minimum quand j’ai éteint le lecteur, ça n’a pas marché, il s’est quand même mis à fonctionner à fond la caisse). Et je peux vous dire que ça réveille ! Le problème n’est pas évoqué dans le mode d’emploi. Enfin, on peut peut-être espérer que Samsung fasse quelque chose en mettant à jour le firmware. Parce que je trouve ça vraiment bête. L’idée est bonne, mais selon moi, pas exploitée à fond, dommage…
Enfin, pour ceux qui n’ont pas peur de la crise cardiaque à leur réveil, notons que même en laissant les haut-parleurs repliés, le réveil se mettra en route. Sinon, il est possible de créer jusqu’à 6 alarmes différentes.

Les réglages :



Afficheur :

Economiseur d’écran (choix de l’économiseur d’écran et durée au bout de laquelle il se met en route). On peut noter que l’heure n’est lisible que grâce à l’économiseur d’écran, il n’existe aucune autre option pour y accéder, c’est dommage encore une fois, il faut aller au bout de ses idées Samsung …
Affichage désactivé (combien de temps avant que l’écran ne s’éteigne).

Heure :

Veille : désactivé, 15, 30, 60, 90, 120 min. Permet d’éteindre automatiquement le baladeur après l’écoulement de la durée sélectionnée
Extinction auto : 15, 30 sec, 1, 3, 5 min. Durée au bout de laquelle le lecteur s’éteint s’il n’est pas utilisé.
Date et heure … bon je ne vais pas vous faire un dessin.

Langue : le choix de la langue.


Système :


Reprendre : reprise de la lecture de la musique immédiatement à la mise en route de l’appareil.
Bip : léger son quand on navigue dans les menus, c’est plutôt pas mal, mais quand on écoute de la musique, c’est pas top.
Région radio : autres pays, Corée/USA ou Japon.
Réglages par défaut : revient aux réglages par défaut.
Informations : version du logiciel, mémoire interne (utilisée, restante et totale), nombre de fichiers (musicaux, photos et totaux).



Transfert :
Le transfert s’effectue de manière assez rapide. 23 chansons, pour un total de 87 Mo ont été transférées en 35 secondes. Ca fait à peu près du 2,5 Mo/sec. On peut transférer ses chansons de plusieurs manières différentes : via l’explorateur Windows, via Windows Média Player ou encore via le logiciel Samsung Media Studio (livré). J’en profite pour dire que l’appareil, compatible avec la norme Play for Sure, ne fonctionne que sous Windows XP.

Autonomie :
L’autonomie annoncée est de 30 heures en lecture avec les écouteurs et 6 heures avec les haut-parleurs. En utilisation « normale », c’est à dire surtout avec les écouteurs, de temps en temps avec les haut-parleurs et l’écran parfois allumé pour naviguer dans les menus, l’appareil a tenu un peu moins de 20 heures, c’est donc bien.

Quelques comparaisons :













Conclusion :

Pour conclure, on peut dire que le Samsung YP-K5 est un bon baladeur dans le sens où la qualité est au rendez-vous, qu’elle soit sonore ou de fabrication. La réelle nouveauté du produit est l’ajout de haut-parleurs stéréo dignes de ce nom et c’est une vraie réussite. C’est, je pense, le point qui fera la différence. Sinon, le baladeur est relativement simple d’utilisation, ne s’encombrant pas de choses inutiles, à en oublier parfois ce qui peut paraître comme essentiel (l’EQ personnalisable, le microphone).
Pour moi, c’est un bon baladeur, classique mais de bonne qualité et original et qui, je pense, saura trouver son public, malgré les quelques “oublis”.

Notre appréciation :

Les plus :

  • l’écran
  • les haut-parleurs
  • la qualité sonore
  • l’interface et l’ergonomie
  • le design

Les moins :

  • le câble usb propriétaire
  • les bonnes idées pas suffisamment exploitées (l’absence de réglage du son pour l’alarme, l’horloge n’est pas directement accessible …)
  • le manque de fonctions qui sont disponibles sur la plupart des autres baladeurs (EQ personnalisable, micro)
  • l’absence de mode vidéo
  • les traces de doigts
  • utilisation avec windows xp uniquement
Plus d’infos sur la page du produit.

Laissez ici vos questions et commentaires sur ce test.

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail