Nous avons actuellement plus de 179 visiteurs connectés sur nos sites (dont 11 sur generationmp3.com - 166 sur le forum)

Écrit par
Greg

Test et vidéo OracOm UB-890

Mercredi 14 février 2007 à 13:23 | Dans la catégorie Autres marques
Testé par simonette


Introduction :
Concurrent direct du Meizu, l’OracOm est donc un mini PMP disponible en noir et blanc. Il se différencie de lui par le fait qu’il intègre une line-in ainsi que l’USB host en plus. Sensiblement de même taille, tous les deux avec pavé sensitif… Que vaut-il réellement face au Meizu ?


OracOm UB-890



Testé par Simonette

MENU:

INTRODUCTION :
DEBALLAGE ET DESCRIPTION :
IMPRESSION ET ERGONOMIE :
NAVIGATION :
ECOUTE :
VIDEOS :
RADIO FM :
ENREGISTREMENT, USB HOST, LINE-IN ET JEUX :
TRANSFERT :
LOGICIEL :
AUTONOMIE :
TEST VIDEO :
COMPARAISON AVEC LE MINI PLAYER ET CONCLUSION :



INTRODUCTION:


Concurrent direct du Meizu, l’OracOm est donc un mini PMP disponible en noir et blanc. Il se différencie de lui par le fait qu’il intègre une line-in ainsi que l’USB host en plus. Sensiblement de même taille, tous les deux avec pavé sensitif… Que vaut-il réellement face au Meizu ?

Page du produit sur internet ici

DEBALLAGE ET DESCRIPTION :


La boîte


Rappel des spécifications :

Capacité : disponible en 1/2/4 Go
Ecran : 2″ de 262 000 Couleurs
Format audio supportés : MP3, WMA, OGG Vorbis, WAV, et via conversion ASF
Effets son 3D
Equaliseurs à 6 bandes
Enregistrement : Line-in, micro, radio enregistrable (en WMA)
E-book : ANSI et Plate forme Unicode
Images : JPEG, BMP, avec fonction diaporama, zoom in/out, scroll et fond d’écran personnalisable
Vidéo : MPEG4, AVI, WMV,ASF, avec lecture des sous-titres (smi)
Radio FM avec pré-réglages de 24 stations
Dictaphone avec microphone amplificateur haut de gamme et activation à la voix
Enregistrement de toute source externe par l’entrée ligne
Interface : USB 2.0
USB Host : USB 2.0
Jeux : 4 jeux (Othello, Tetris, Sokovan (labyrinthe), Aiolos (war game))
Autonomie audio : jusqu’à 16 heures
Autonomie Video : jusqu’à 8 heures
Dimensions : 81×43x12,2 mm
Poids : 55g
Hauts-parleurs : stéréo de type Classe D 2×500 mW
Fonctions supplémentaires : Horloge temps réel (date, heure), Alarme, Réveil, Exctinction programmée
Compatibilité : Windows 98SE/2000/ME/XP, MAC (V9.2 – 10.3.5)

Le packaging est assez complet, câble jack-jack pour la line-in, ainsi qu’un tour de cou avec bien entendu le câble USB et USB Host, il manquerait juste un étui (et le chargeur secteur mais on s’habitue à plus le voir !).
Sur la boîte est rappelé les spécifications du lecteur que l’on peut entrevoir.. Le tout est assez sobre et fait bonne impression.

Le packaging


Accessoires fournis :

- Les écouteurs
- Le câble USB
- Le câble USB host
- Un tour du cou
- Un câble jack-jack pour la Line-in
- CD d’installation du logiciel et des drivers

IMPRESSION ET ERGONOMIE :






Le lecteur est assez mignon, assez bien fini, avec des plastiques de bonnes factures sauf le tour chromé (en plastique) qui ressort peut être un peu trop. Je pense que sans le lecteur aurait été plus sobre et plus classe. Les boutons présents n’ont pas de jeu et sont agréables à actionner.

Concernant l’interface graphique, elle fait extrêmement vieillotte. J’ai eu l’impression de revenir quelques années en arrière, avec les premiers lecteurs mp3 à classements par dossier… (voir photo plus bas). Très décevant et… laid !

NAVIGATION:



La navigation est donc sensitive, et se fait par l’intermédiaire d’une croix et deux « boutons » sensitifs nommés « m » et « play/pause » ainsi que deux boutons traditionnels « menu » et « rec » (sans oublier le bouton à double effet « power/hold »).

Elle n’est n’est pas évidente à prendre en mains les premières fois. L’ergot au centre de la croix sensitive est trompeur, on a tendance à vouloir appuyer déçu les premières fois alors que ce n’est absolument pas un bouton… Très trompeur !

Le bouton « menu » sert à accéder aux options du menu dans lequel on est. Exemple, si on est sur la liste des chansons, en appuyant brièvement sur menu on aura le droit à «supprimer, trier, démarrer USB Host » et par un appui long sur ce même bouton on accède aux options du lecteur en lui même.
Le bouton « m » sert seulement à passer du menu où l’on est à l’écran de lecture, et si nous sommes déjà sur l’écran de lecture il passe sur la liste des chansons.

Concernant le bouton « rec , lors d’un appui long le lecteur nous demande si l’on veut enregistrer un son avec le micro… ou non. En confirmant le choix de vouloir enregistrer le lecteur va commencer l’enregistrement au format WMA. Si on refuse le lecteur revient sur le menu où nous étions précédemment.

ECOUTE :


Commençons par la magnifique interface que voici, c’est le menu principal du lecteur, celui du démarrage.


Et voici le magnifique écran de lecture, qui peut être personnalisé par un fond d’écran perso.



La particularité de ce lecteur est d’intégrer deux petites enceintes façon Samsung K5 à l’arrière. Bien entendu ce ne sont pas des enceintes hi-fi mais la qualité est correct, pas de basses profondes (normal vu la taille) mais des aïgues correct, à volume maximal c’est pas mal aussi du point de vue volume et qualité sonore, ça sature un petit peu sur les aïgues mais rien de très grave.

Les enceintes se mettent en route dès qu’il n’y a plus d’écouteurs branchés. Sauf pour la radio, les écouteurs devant être branchés au lecteur puisque qu’ils font office d’antenne, il est impossible donc d’écouter la radio sur les enceintes…

Quant à la qualité sonore avec les écouteurs c’est aussi tout à fait correct. Le son n’est pas plat, les basses manque peut être un peu de rondeurs mais le tout est très agréable à l’écoute. Les écouteurs fournis sont bien entendu pas excellent et doivent être changés.

Le lecteur dispose de 5 EQ préréglés: « normal », « rock », « jazz », « classique », « pop » et un perso, réglable sur 5 bandes, de 50Hz à 14 kHz. Les réglages sont efficaces et le lecteur ne sature pas même les bandes poussées à fond.

L’OracOm gère les tags. Seulement il les affiche uniquement sur l’écran de lecture, on donc pas le droit à tous les classements possibles grâce aux tags (ex : artiste, albums etc…) puisque les morceaux sont classés par dossiers dans les menus.

Petit rappel sur les formats lus (et testés !) : OGG, WMA, Wav et heuu MP3 sans souçis !

VIDEOS :


La qualité des vidéos est assez moyenne, même encodé dans la meilleure qualité possible c’est loin d’être excellent, les vidéos sont regardables sans plus !

Les options possibles durant la lecture sont l’avance/arrière rapide (très rapide d’ailleurs !), et plein écran (ça affiche en fait le titre, l’écoulement et la durée de la vidéo, bizarre pour du plein écran non ?).

Concernant les formats supportés il faut en fait ré encoder les vidéos avec le logiciel Movie TransCoder qui est fournit avec le lecteur. Il va convertir les vidéos au format .orv. Ce format ressemble fortement au Motion JPEG « MJpeg ».

J’ai essayé de faire une capture de la vidéo avec Gspot pour voir ce qu’avait comme spécificités le codec mais Gspot ne connait pas celui ci…!

A noter que le baladeur peut lire les sous-titres au format .smi, autant vous dire que c’est complètement illisible sur un si petit écran ! A éviter.

RADIO FM:


Pour écouter la radio il faut faire un appui long sur la touche « m » et apparaît ce fameux menu ! Encore une fois niveau practicité ce n’est pas encore au point… La qualité de réception n’est pas excellente, par contre quand ça capte le son est un peu meilleur que sur le Meizu M6 (qui lui capte plus facilement !). Pour sélectionner la fréquence c’est vite long, il faut passer toutes les fréquences en autoscan, pas possibilité de passer les fréquences à la volée.

J’ai pas testé la radio dans les transports mais à mon avis elle est pas vraiment utilisable… Dommage !
On peut également enregistrer cette dernière et en voici un exemple :

Exemple enregistrement radio

A savoir que l’enregistrement a été fais sans se déplacer et que je captais au mieux.

Enregistrement/USB host/Line In/Jeux :


Line-in : Il suffit de brancher le câble sur l’entrée correspondante et d’appuyer longtemps sur « rec ». L’enregistrement va commencer de lui même une fois confirmé. L’enregistrement ce fait en WMA, de 32 à 128 kbps, comme la radio.
La qualité d’enregistrement est très bonne. Pas de problèmes de ce côté là !

Enregistrement micro : pareil que pour la line-in il suffit d’appuyer sur rec et de confirmer que le souhait d’enregistrer. La qualité est à la hauteur des micros de cette taille. Comparable aux autres lecteurs avec micro, c’est à dire correct… pour de la voix !

Usb host : fonction facilement accessible, il suffit d’appuyer sur la touche « menu » et un petit menu apparaît avec « démarrer usb host ». Une fois démarré on tombe sur les dossiers contenu sur le support. La fonction marche bien, le taux transfert est correct (environ 5sec pour une chanson) mais on ne peut télécharger qu’un fichier à la fois ! Un peu long quand on veut décharger une carte mémoire pleines de photos d’un coup…

Par ailleurs les fichiers ne sont pas supprimés une fois téléchargés, bon ou mauvais point ça dépend de l’utilisation qu’on fait de cette fonction… (il est bien entendu possible de les supprimer par la suite depuis le lecteur !)

Jeux : Et oui ! L’OracOm possède des jeux intégrés, 4 en l’occurrence qui sont : Othello, Tetris, Sokovan (labyrinthe) , Aiolos (jeux soit disant de guerre !). Les jeux sont vraiment gadgets et sont là pour passer le temps, mais ils sont bien conçus.

TRANSFERT :


L’OracOm est UMS, il n’y a donc pas besoin de logiciel pour transférer la musique sur le lecteur. Il est reconnu immédiatement dans l’explorateur comme disque amovible. Le seul logiciel dont on a besoin sert à l’encodage des vidéos

Débit de transfert : débit tout à fait honorable de 9,3 Mo/s, ça fait 1 minute et 15 secondes pour transférer 700 Mo.

LOGICIEL :



Le logiciel « Movie TransCoder » sert uniquement à la conversion des vidéos. Il convertit les vidéos au format .orv. Les seuls options du logiciel sont la possibilité de choisir la qualité de sortie de la vidéo et du son. Pour lancer l’encodage il suffit de cliquer sur « transcode » et c’est partit pour quelques minutes pour une petite vidéo à plusieurs dizaines de minutes pour un film.



AUTONOMIE :


Concernant l’autonomie on arrive à 15h10 en audio. Nous l’avons testée avec un fichier MP3 à 128 Kbps tournant en boucle. C’est correct et assez proche de ce qu’annonce le constructeur.
Pour la vidéo, 5h50, 2h de moins (8h annoncés), mais vu la qualité faut déjà vouloir les regarder les 6h !

TEST VIDEO :




Téléchargez la vidéo au format MP4 (54 Mo)
Téléchargez la vidéo au format XviD (78 Mo)


Rappel : Pour vous inscrire directement à nos différents flux Podcast…




COMPARAISON AVEC LE MINI PLAYER ET CONCLUSION :





Sensiblement de même taille, le Meizu est plus large mais moins épais que l’OracOm ! Niveau fonctionnalités l’OracOm est plus complet, possédant une line-in ainsi que l’USB host, mais fait un peu moins sérieux point de vue logiciel et graphisme, un produit moins abouti en somme malgré beaucoup de qualités sur le papier. C’est dommage car c’est un lecteur avec beaucoup de potentiel, pas de défauts majeurs ni un manque de qualité globale, seulement quelques défauts qui sont trop important pour vraiment faire sérieux comme l’interface vieillotte ainsi qu’une navigation pas évidente tout le temps.


Points positifs:
+ Hauts parleur externes
+ USB Host 2.0
+ Line-in et micro
+ Qualité et compatibilité audio
+ Radio enregistrable

Points négatifs:
- Interface graphique
- Port propriétaire
- Ergonomie
- Qualité vidéo et encodage obligatoire
- Réception radio perfectible




__________________________________________________________________

Laissez ICI vos commentaires et questions !

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail