Nous avons actuellement plus de 190 visiteurs connectés sur nos sites (dont 14 sur generationmp3.com - 176 sur le forum)

Écrit par
Greg

Test et vidéos de l’iPhone d’Apple

Jeudi 30 août 2007 à 09:00 | Dans la catégorie Apple
Testé par Greg


Introduction : Ah l’iPhone. Rien qu’en entendant ce mot, certains deviennent fous. Objet désiré de tout geek qui se respecte, le téléphone d’Apple est attendu de pied ferme en Europe après sa sortie réussie aux Etats Unis. Notre équipe s’est procurée le « précieux » et nous avons réalisé un test des fonctionnalités qui nous intéressent le plus : le wifi avec Safari et l’audio/vidéo/photo. Celles-ci vont de plus en plus se retrouver chez de nombreux concurrents: le premier à avoir initié cette tendance du « tout en un » est Archos et son dernier modèle nommé 605 Wifi (notre test) est plutôt une réussite.


Test de l’iPhone dApple (principalement des parties iPod et Safari)




Ah l’iPhone. Rien qu’en entendant ce mot, certains deviennent fous. Objet désiré de tout geek qui se respecte, le téléphone d’Apple est attendu de pied ferme en Europe après sa sortie réussie aux Etats Unis. Notre équipe s’est procurée le « précieux » et nous avons réalisé un test des fonctionnalités qui nous intéressent le plus : le wifi avec Safari et l’audio/vidéo/photo. Celles-ci vont de plus en plus se retrouver chez de nombreux concurrents: le premier à avoir initié cette tendance du « tout en un » est Archos et son dernier modèle nommé 605 Wifi (notre test) est plutôt une réussite.

Alors cet iPhone est-il vraiment un iPod de luxe ou simplement un Music Phone comme un SonyEricsson ou un Nokia ? En tout cas, selon Apple, l’iPhone est le meilleur iPod jamais créé ! Nous allons voir ça…

Spécifications
Test vidéo
Package
Déballage & description
Allumage, interface et utilisation
Partie Musique (iPod)
Partie Video (iPod)
Partie Photo
Qualité sonore
Autonomie
Autres fonctionnalités en photo… Partie Internet (Safari)
Transfert
Conclusion

Spécifications





Page produit sur le site d’Apple

Test Video




Téléchargez la vidéo au format MP4 (110 Mo)
Téléchargez la vidéo au format XviD (150 Mo)

Lien DailyMotion

Package






La boîte de l’iPhone est assez petite et bien solide. Entièrement en carton, elle reprend une photo du téléphone taille réelle sur le dessus.



Comme toujours chez Apple, il ne faut pas chercher un package bien fourni et pourtant, cette fois-ci vous aurez droit à :

  • Le téléphone
  • Un chargeur
  • Un câbles USB
  • Des écouteurs
  • Une notice rapide avec un petit chiffon pour essayer l’appareil







À noter que le chargeur, qui est ni plus ni moins qu’un chargeur USB, dispose d’un système de prises interchangeables identique aux autres que propose Apple. Si vous avez acheté votre iPhone aux US, il sera donc facile de la changer pour le mettre en version française.

Déballage et description





Comme on pouvait s’y attendre avec Apple, l’appareil est sublime. Robuste, il ne présente aucun défaut apparent, pas de vis ou autre détail venant troubler l’œil. Fabriqué en plastique (noir) et en aluminium brossé (gris), l’appareil fait très « objet luxe » avec ses formes épurées et arrondies. La façade est quant à elle recouverte d’une épaisse et solide plaque de verre traitée antirayures, mais pas « antitraces de doigts » !

Façade : haut-parleur, écran et bouton « home »






Côté droit : boutons mode vibreur et volume



Haut : prise jalc 3,5mm, emplacement carte SIM et bouton power/veille/hold





Bas : haut parleur, prise dock connector (USB) et micro




Dos : Capteur de l’APN et informations sur le produit




Un petit mot sur la solidité de l’écran. Nous l’avons brièvement testé avec des clés et c’est étonnant, rien n’a marqué, celui-ci est vraiment robuste ! Des tests plus poussés sont disponibles sur le net.

Étrangement, c’est le dos du baladeur qui semble plus fragile aux rayures, il faudrait donc préférer un étui type holster…

Allumage, interface et utilisation








Comme un iPod, le téléphone met quelques secondes pour s’allumer la première fois. Ensuite il restera en veille et l’accès à celui-ci sera presque instantané.
Pour allumer l’iPhone, il suffit d’appuyer sur le bouton du dessus puis de toucher l’écran pour arriver sur les différentes applications.

Quand on allume pour la première fois l’appareil, on ne peut s’empêcher de dire : « wahou quel écran !». En effet, l’écran de l’iPhone est particulièrement spectaculaire déjà parce qu’il est grand (3,5 pouces, 480 x 320px), mais également parce qu’il est beau. Extrêmement net, lumineux et coloré, celui-ci est également très lisible même en plein soleil !



L’écran est entièrement tactile, mais attention, ce n’est pas un tactile comme sur l’Archos 605 wifi par exemple, où il faut appuyer avec un stylet ou son ongle pour valider un choix. Ici tout se fait avec le doigt, l’appareil dispose en effet d’un tactile capacitif qui réagit à la chaleur. Avec un stylet ou les doigts gelés, l’iPhone ne fonctionne pas, l’hiver il faudra également enlever ses gants pour passer un appel ! Il faut avouer que la première fois c’est assez déroutant, mais après, quelle simplicité… Faire défiler de haut en bas des titres de musique ou une page Web comme si on les touchait est très agréable et intuitif au possible.

Ce type d’écran n’est pas une révolution en soit car déjà utilisé sur certains autres produits dans le passé. La nouveauté vient du fait qu’il est possible d’utiliser sur cet écran plusieurs doigts en même temps, c’est le « multipoint » ! Cela sert notamment à faire des zooms sur des photos ou pages web.

L’autre nouveauté concernant cet écran, c’est qu’il embarque un capteur d’orientation. Dans certaines applications comme le menu iPod, Safari ou le mode photo, il vous suffira de basculer l’écran d’un côté pour que celui-ci passe directement en mode paysage ! Nous avons cependant remarqué que cette fonctionnalité nécessite de la ressource et dès qu’il s’agit d’un affichage assez lourd type vidéo, il y a souvent quelques secondes avant que celui-ci ne s’opère.
Pour rappel, Apple a déposé plus de 200 brevets pour l’engin…

Le seul problème de cet écran reste les traces de doigts. Que vous ayez les mains propres ou grasses, le résultat est le même. Certes, celles-ci ne se voient pas quand l’appareil est allumé, mais suivant l’angle par lequel on le regarde ou on plein soleil, on les aperçoit de suite et il y en a partout ! On ne peut pas tout avoir et la présence du chiffon s’explique…



L’interface est quant à elle très simple et intuitive. Les différentes fonctions apparaissent sous la forme d’icônes aux bords arrondis comme d’habitude chez Apple. Rappelons qu’il s’agit d’une version mobile de OSX qui tourne sur l’appareil (grâce à un processeur de ARM11 à 667 Mhz). La navigation est très rapide entre les différents menus et les fonctionnalités sont facilement accessibles.






Vous l’aurez donc compris, Apple a de bons ergonomes qui travaillent très dur… Tout comme l’iPod et sa molette cliquable, l’iPhone et son écran tactile sont de belles réussites !

Ce qui est finalement dommage, c’est que cette interface ne soit pas personnalisable ! Il est juste possible de modifier l’écran d’accueil/veille…

Enfin, le bouton « Home » est le seul bouton sur la façade de l’appareil et le plus important. C’est sur celui-ci qu’il faudra appuyer pour revenir sur le menu principal.
Au passage, on peut signaler qu’il n’est absolument pas tactile.

Partie Musique (iPod)



Pour accéder à la partie iPod, il suffit de cliquer sur le bouton orange situé en bas à droite.
On accède alors à sa médiathèque chargée préalablement sur le téléphone via iTunes.
Celle-ci s’affiche via quatre menus ou raccourcis : Playlists, Artists, Songs, vidéo et more.
À noter qu’il est possible de « personnaliser » ces raccourcis via le bouton « edit » avec un simple glisser-déposer du doigt… (voir notre video). « More » vous permet d’accéder à tous les menus disponibles, dont les podcasts et audiobooks.




Ce menu principal sur lequel s’affichent vos titres ressemble assez à celui de l’iPod. Vous pourrez donc faire une recherche par artiste, par album avec pochette miniature ou pas titre. La recherche s’effectue au doigt de haut en bas ou alors avec une petite barre alphabétique sur laquelle il suffit d’appuyer sur la lettre désirée, pour voir les titres s’afficher.
Signalons que dans chaque menu, un bouton « shuffle » est présent.
Sur la barre du haut est situé le bouton « Now playing » qui permet d’accéder à la lecture en cours.



Une fois le titre lancé, vous accédez au lecteur. Celui-ci est également proche de l’iPod mais avec une ergonomie totalement nouvelle et donc très différente.

Sur cette interface, vous avez en fond la pochette de l’album en cours de lecture, une barre en haut correspondant à la durée du titre (timeline), il est possible d’avancer ou de reculer via celle-ci ainsi que des boutons repeat et shuffle de chaque côté. Plus bas, nous avons des boutons retour/avance/play/pause et en dessous une autre barre correspondant au volume qui peut aussi être réglé via les boutons sur le côté gauche de l’appareil.




Enfin, tout en haut, une flèche vous permet de retourner dans votre médiathèque sans pour autant arrêter la lecture. Et de l’autre coté un bouton vous permet d’accéder rapidement aux différents titres de l’album que vous écoutez. Via ce nouveau menu, il est possible de changer de titre, mais également de noter ceux-ci.

Mais la grande nouveauté se produit quand vous basculez le téléphone en mode paysage. En effet, l’affichage change totalement et devient coverflow ! Cette fonctionnalité est la même que sur iTunes. Les pochettes de vos albums apparaissent et vous pouvez naviguer dans ceux-ci en glissant votre doigt de gauche à droite ou de droite à gauche comme quand vous feuilletez un livre. Le rendu est bluffant, il n’y a aucun ralentissement, s’il devait y avoir une fonction à implémenter dans les prochains iPod, ce devrait être celle-ci !





Particulièrement intuitif, coverflow permet de sélectionner un album ou une chanson. Un clic sur la pochette vous donnera le contenu de celui-ci et un clic sur le titre désiré démarrera la lecture. En mode coverflow, vous n’aurez pas de timeline ou avance/retour, seul un bouton play/pause est disponible.

Signalons que comme sur un iPod, il est possible de créer des playslits à la volée depuis le baladeur. Il est également possible de se balader dans les menus du téléphone, mais pas naviguer sur Internet, en écoutant votre musique.

Nous avons aussi remarqué un bug étrange. Après avoir synchronisé des podcasts vidéo, ceux-ci sont accessibles via la partie audio. Mais une fois qu’on les lance, l’iPhone lit seulement la piste audio et ne passe pas en mode vidéo !






Ce mode iPod dans l’iPhone est assez réussi mais il reste cependant bridé… D’une part par iTunes qui se révèle obligatoire pour le transfert de musique et pas d’une façon évidente. D’autre part par l’absence de boutons réels. Là où il est possible d’avoir une télécommande sur l’iPod, ici il vous faudra sortir le téléphone pour changer de titre, ce qui n’est pas évident dans un métro bondé par exemple…Enfin, nous ne pouvons pas éviter de parler du peu de formats supportés (MP3/AAC/Apple Lossless/AIFF/WAV) qui reste un éternel problème aussi ben sur cet iPhone que sur un iPod standard. Pour les détracteurs pro-Apple, d’autres formats (OGG, Flac, mpc …) ont un excellent rendu et un ratio poids/qualité à toute épreuve. Les frabricants asiatiques les ont adoptés depuis longtemps, pourquoi pas Apple ?

À noter que l’iPhone dispose du Bluetooth, mais il n’est pas A2DP et ne permet pas le streaming de musique.

Partie Video (iPod)



Le lecteur vidéo n’est pas énormément différent de la partie iPod. Pour y accéder, il suffit de passer par le raccourci « video » ou « podcast ».




Vous arrivez alors directement sur la liste de vos vidéos, chacune disposant d’une petite vignette d’aperçu. On remarque que si le titre est trop long, celui-ci n’est pas lisible jusqu’au bout, car il ne défile pas dans le menu comme sur certains baladeurs ! Ou comme sur les iPods…

Remarquons que le bouton « now playing » est toujours présent dans la barre du haut et permet de revenir à la lecture en cours.

L’ajout de vidéos sur l’iPhone reste très limité par les formats supportés (H.264 (.m4v, .mp4, .mov), MPEG-4 SP). Vous devriez donc très souvent réencoder vos vidéos pour qu’elles soient compatibles. Heureusement les podcast existent et via ce moyen, il sera facile de remplir votre téléphone…

Une fois la vidéo sélectionnée, la lecture se lance de suite en mode paysage. Inutile de retourner l’écran, seul ce mode est possible pour lire une vidéo. Vous pouvez choisir de la mettre en mode normal ou en mode plein écran (qui peut masquer une partie de l’image), la différence n’est pas très flagrante.





Nous avons déjà parlé de l’écran, mais le rendu est vraiment sublime, aussi bien au niveau des couleurs que de la netteté de l’image. Il est également très fluide, nous n’avons pas constaté de ralentissements même avec de gros fichiers.

Quand vous cliquez sur la vidéo, des boutons de navigation apparaissent, vous aurez ainsi : une timeline, un barre pour le son, des boutons avance/retour/play/pause ainsi qu’un bouton « done » pour revenir au menu de sélection et en mode portrait.

Enfin, à la fin de la vidéo, l’iPhone vous donne la possibilité de la supprimer directement pour libérer de l’espace ou de la garder. Il est également possible de supprimer une vidéo à partir de la liste dans le menu vidéo.

Signalons que l’iPhone n’embarque pas de sortie vidéo au contraire de l’iPod.

Voici une vidéo qui vous donnera une idée plus précise de la partie iPod…



Partie Photo



La galerie photo est accessible via le menu principal. Une fois que vous avez cliqué, vous accédez à vos dossiers. Dès que vous en sélectionnez un, un mur d’image apparaît avec toutes les photos contenues dans celui-ci.







A noter que deux albums sont présents et ineffaçables : Camera Roll, qui rassemble les photos prises avec l’APN et Photo Library.

Pour voir une image il suffit de cliquer dessus; pivotez le téléphone, elle pivotera aussi. Pour passer d’une image à l’autre, il suffit de glisser le doigt dessus de gauche à droit ou l’inverse et pour zoomer, soit vous double cliquez dessus, soit vous le faite en écartant ou rapprochant vos deux doigts sur l’écran… Le tout est ultra fluide, c’est impressionnant et le rendu des photos est superbe sur cet écran !

Mais attention, les images ne sont pas stockées en résolution native dans l’iPhone, elles sont en effet automatiquement redimensionnées lors de leur transfert ! Les photos prennent en fait la taille de celles faites avec l’APN de l’iPhone…





L’iPhone embarque une APN de 2MP qui réalise des photos plutôt satisfaisantes. Malheureusement, pas de flash et de réglages farfelus, il y a le minimum. À noter que l’écran pivote quand vous prenez une photo en mode paysage ou portrait.

Les photos qui se trouvent ensuite dans le dossier « photo » ne peuvent être récupérées via iTunes ! Par contre, il est possible de synchroniser un dossier sur votre ordinateur et de le transférer sur le téléphone. Les photos peuvent servir à personnaliser l’image d’accueil.

L’iPhone dispose du Bluetooth mais il est impossible d’envoyer une image par ce moyen… Vous pourrez par contre vous servir du mail pour les transférer à vos contacts.
Enfin, notons qu’il est possible de lancer des diaporamas et d’écouter de la musique pendant la visualisation. L’ensemble des paramètres de ce mode se situe dans le menu « settings » du téléphone, mais il n’y en a pas beaucoup.

Exemple n°1 de photo prise avec l’APN
Exemple n°2 de photo prise avec l’APN

Qualité sonore







Comme nous nous y attendions, la qualité sonore de l’iPhone n’est pas fantastique. Pour tout vous dire, elle est équivalente à celle d’un iPod 5G. Nombreux s’en contenteront, mais si vous êtes comme l’ensemble du staff de GMP3, moi le premier, ça ne suffira pas ! Le son est plat, sans relief et les égaliseurs disponibles sont assez décevant. Comme d’habitude, pas d’égaliseur personnalisable chez Apple, comme d’habitude.





Cette qualité sonore moyenne est accentuée par les écouteurs fournis, identiques également à ceux livrés avec un iPod et vraiment pas excellents… Ça grésille à fort volume, le son n’a pas de relief, bref c’est très frustrant. Surtout qu’Apple a bien joué le coup en mettant sur l’iPhone une prise jack 3,5mm qui n’est pas compatible avec une majorité de casques du marché ! En effet, nos confrères d’Engadget ont testé plusieurs modèles et seuls les écouteurs du Zune, les Etymotic ER6i ainsi que les V-Moda Vibe Duo sont compatibles contrairement aux Shure E4c ou autre Sony MDR-V150 qui ne fonctionnent pas.

Pour profiter de mes Aurvana de Creative, j’ai donc dû faire de la sculpture avec mon cutter directement sur la prise jack de ceux-ci… La faute à un port jack beaucoup trop renforcé dans l’appareil, ce qui n’est pas un hasard quand on voit un adaptateur jack pour iPhone vendu par Belkin 10$ sur le site de la pomme.



Quelques mots sur le haut parleur qui a une qualité sonore très décevante. Celui-ci sature rapidement et ne fournit pas un son très clair.

Notons que le dock livré avec l’iPhone embarque une sortie audio, vous pourrez donc brancher celui-ci sur une chaîne hifi par exemple.

Attention, nous parlons ici de la qualité sonore pour la partie baladeur car pour la voix cela suffit largement !

Pour le côté technique, l’iPhone embarque un contrôleur audio Wolfson WM8758 identique à l’iPod 5G.

Autres fonctionnalités en photo…





Autonomie



L’autonomie de l’iPhone est de 6h en wifi, 7h en vidéo et 24h en audio.
Durant notre test, nous sommes arrivés à 22h10 d’utilisation iPod pure et 5h40 en utilisation iPod+wifi. Nous n’avons pas testé l’autonomie vidéo…



L’autonomie en audio est donc pas mal comparé à un iPod, mais encore une fois cela ne concerne qu’une utilisation audio, dès que vous utilisez la vidéo, le wifi ou la téléphonie, celle-ci chute rapidement.

Le baladeur se charge via le chargeur secteur fourni par Apple (une révolution) mais également via l’USB de votre ordinateur. Il vous faudra compter entre 2h et 4h pour une charge complète suivant le mode de rechargement sélectionné.

Attention, la batterie du téléphone n’est pas amovible, il vous faudra la changer auprès d’Apple pour environ 80$…

Partie Internet (Safari)



Tout comme l’Archos 605 wifi, l’iPhone embarque un navigateur Internet qui n’est autre que Safari adapté pour l’occasion !

L’accès à Internet se fait via Wifi: l’iPhone est compatible avec un grand nombre de cryptages et permet d’enregistrer plusieurs réseaux afin de ne se connecter rapidement dans un endroit connu.
Pour avoir testé les deux, on peut dire que l’iPhone est largement au-dessus de la concurrence côté ergonomie et rapidité de navigation. Par contre, il permet moins de choses que sur l’Archos.




L’ergonomie de Safari est identique à celle de l’iPhone en général, c’est-à-dire fabuleuse. Il est possible de faire des zooms sur les pages ou de les faire défiler de bas en haut avec les doigts. De même, dès que vous pivotez l’écran, l’affichage pivote également comme sur les parties iPod ou photo. D’ailleurs, nous vous conseillons de naviguer en mode horizontal, bien plus agréable.
La navigation est vraiment rapide, c’est bluffant, Safari semble ne charger que la partie de la page visible par l’utilisateur, ce qui permet d’arriver à ce résultat.

Safari embarque un mode « bookmarks » (favoris), recherche ainsi qu’un lecteur RSS, sans oublier la possibilité de faire des onglets pour naviguer sur plusieurs sites à la fois.




Dès qu’un champ texte arrive, un clavier virtuel apparaît à l’horizontal ou à la verticale, suivant le mode dans lequel vous êtes. Le clavier entièrement tactile demande un certain moment pour s’en servir correctement. Il est de plus nettement plus simple à utiliser quand il est à l’horizontal plutôt qu’à la verticale. À noter que c’est seulement sur Safari que le clavier peut apparaître à la verticale, mais qu’il n’est pas possible de faire apparaître ce clavier n’importe quand.




Le seul gros défaut de Safari est de ne pas encore être compatible avec Adobe Flash. Impossible donc de visualiser ce type d’animation. Cependant, il est compatible java et JavaScript, ce qui permet malgré tout de naviguer sur un grand nombre de sites.

Dans les autres défauts à signaler, on peut citer l’impossibilité de copier une image, de télécharger un fichier, d’envoyer un fichier ou encore de copier du texte (copier/coller). Des choses qu’on a l’habitude de faire avec son navigateur Internet chez soit, mais qu’ici il faudra oublier. Cela peut être embêtant, espérons qu’Apple sortira une mise à jour prochainement…




Malgré le fait que l’iPhone ne supporte pas le flash, Safari reste compatible avec un grand nombre de sites que nous avons testé. Si ceux-ci ne passent pas bien, les webmasters commencent à sortir des versions spéciales iPhone comme l’a récemment fait Dailymotion !
Découvrez dans notre vidéo plusieurs sites que nous avons testés… GMail, Meebo, Fnac, Seeqpod, Google Maps ou encore Geo portail sont des sites parmi tant d’autres qui fonctionnent.
Enfin, une chose également intéressante, c’est la possibilité de streamer du contenu depuis l’iPhone via Wifi. Pour cela, il suffit de mettre des fichiers compatibles (MP3, AAC, H.264…) sur un FTP ou via un lien sur un site et le téléphone se charge du reste en affichant la vidéo ou la musique via le lecteur intégré. Le tout est fluide, car l’iPhone met en cache le contenu, par contre il vous sera impossible de le sauvegarder ! De même, il n’est pas possible d’aller acheter de la musique directement sur iTunes par exemple. Toujours est-il que le lecteur utilisé au moment du streaming est le même que celui dans le menu iPod. Il est également possible de faire pivoter l’écran et donc l’interface.





Pendant un streaming, vous ne pouvez pas naviguer sur d’autres sites ou dans le téléphone sinon vous perdez la connexion.

Signalons qu’il est possible de lancer un morceau de musique via la partie iPod et de surfer sur Internet en musique. Plutôt sympa !

Voici une video qui vous donnera une idée de la navigation sur internet avec un iPhone…



Transfert



Le transfert de contenu vers l’iPhone est sans doute la partie la plus fastidieuse… D’une part, vous aurez déjà besoin d’iTunes pour transférer du contenu et d’autre part, l’iPhone n’est absolument pas reconnu sur Mac ou PC comme un périphérique de masse, il n’est donc pas possible de s’en servir comme disque dur pour y transférer d’autres données.






Une fois iTunes lancé, on s’aperçoit que l’appareil est totalement bridé en ce qui concerne le transfert… Pas de drag and drop dans iTunes comme avec un iPod, vous serez obligé de synchroniser avec une seule bibliothèque iTunes ! Impossible également de lire un fichier à partir de l’iPhone ou encore d’en supprimer… ! Pire encore, il est difficile de récupérer les photos qui sont sur le téléphone.

Le transfert des fichiers vidéo et podcast ne se fait qu’avec ceux présents dans votre iTunes, de même, vous serez obligé de créer des playlistes pour transférer votre musique.



L’iPhone dispose d’un port et d’un câble propriétaire (identique à l’iPod) pour transférer du contenu en USB 2.0. Le taux de transfert que nous avons mesuré via iTunes est d’environ 4,70Mo/s.

À noter que l’iPhone embarque le Bluetooth mais celui-ci est plus que limité ! Vous ne pourrez ni transférer des fichiers avec un ordinateur, ni utiliser un casque à la norme A2DP, ni même communiquer entre deux iPhone. La seule chose possible est l’utilisation d’une oreillette Bluetooth mains libres…

Signalons que l’iPhone ne fonctionne pas sous un OS 64bits.

Conclusion



En tant que téléphone, nous ne pouvons pas juger l’iPhone car ici ce n’est pas ce qui a été testé. Mais en tant que baladeur MP3/vidéo/wifi, nous pouvons conclure ceci :
L’iPhone est un bel objet qui dispose d’un certain nombre de fonctionnalité. Rapide, avec une ergonomie extrêmement simpliste et un écran d’une qualité remarquable, l’iPhone n’est pas un iPod. Compliqué pour transférer du contenu, il est également bridé côté formats et dispose d’une qualité sonore correcte, mais loin des Cowon, Sony ou iriver.
En ce qui concerne le Wifi, Safari pour ne parlait que de lui est vraiment rapide et intuitif, on regrettera juste encore une fois le non-support du flash et le bridage de certaines fonctionnalités.
Vous l’aurez compris, i’iPhone est un bon produit, mais reste très bridé et limité. Ce qu’il sait faire, il le fait bien, mais si vous cherchez réellement un baladeur MP3 avec fonction téléphone, il faudra patienter encore un peu.

Points positifs:
  • Ergonomie/Interface
  • Qualité de l’écran
  • Autonomie
  • Wifi
  • Design
  • Polyvalence

Points négatifs:
  • Transfert obligatoire via iTunes
  • Formats video supportés
  • Prise jack
  • Qualité sonore et qualité du haut parleur
  • Bridage de nombreuses fonctionnalités
  • Ni MTP, ni UMS

Laissez ici vos commentaires et feedbacks

___________________________________________________

Comparaison avec l’iPod 5G
















Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail