Nous avons actuellement plus de 186 visiteurs connectés sur nos sites (dont 12 sur generationmp3.com - 170 sur le forum)

Écrit par
Greg

Test et vidéo Apple iPod nano 3G

Jeudi 13 décembre 2007 à 15:40 | Dans la catégorie Apple
Testé par Greg


Introduction : Un an après avoir « rafraichi » son iPod nano, Apple sort une nouvelle version de ce dernier dont la principale nouveauté est l’ajout de la vidéo qui lui faisait cruellement défaut par rapport à ses concurrents… Mais ce nouveau nano 3G comme on le nomme est-il vraiment mieux que son prédécesseur ?


Test Apple iPod nano 3G



Introduction



Un an après avoir « rafraichi » son iPod nano, Apple sort une nouvelle version de ce dernier dont la principale nouveauté est l’ajout de la vidéo qui lui faisait cruellement défaut par rapport à ses concurrents… Mais ce nouveau nano 3G comme on le nomme est-il vraiment mieux que son prédécesseur ?

Spécifications



  • Capacités : 4Go / 8Go
  • Formats audio pris en charge : AAC (16 à 320 Kbps), AAC protégé (depuis iTunes Store), MP3 (16 à 320 Kbps), MP3 VBR, Audible (formats 2, 3 et 4), Apple Lossless, WAV et AIFF
  • Formats vidéo :
  • H.264, jusqu’à 1,5 Mb/s, 640 x 480 pixels, 30 images par seconde
  • H.264, jusqu’à 2,5 Mb/s, 640 x 480 pixels, 30 images par seconde
  • MPEG-4, jusqu’à 2,5 Mb/s, 640 x 480 pixels, 30 images par seconde
  • Formats photo : JPEG, BMP, GIF, TIFF, PSD (Mac uniquement) et PNG
  • Ecran : LCD de 2 pouces (diagonale) rétroéclairé par des diodes électroluminescentes blanches et bleues, Résolution de 320 x 240 pixels à 204 ppp
  • Autonomie :
    • 24 heures en audio et 5 heures en vidéo
  • Dimensions :
    • 69,8 x 52,3 x 6,5 mm (HxLxP)
  • Poids :
    • 49,2 grammes
  • Page produit Apple : http://www.apple.com/fr/ipodnano/specs.html

  • Test vidéo




    Téléchargez la vidéo au format MP4 (42 Mo)
    Téléchargez la vidéo au format XviD (70 Mo)


    Lien DailyMotion / Lien YouTube

    Déballage






    Connaissant le packaging des précédents nano, on n’imaginait pas qu’Apple ferait encore moins avec cette nouvelle version. Vous trouverez donc, dans un packaging similaire au nano 2G :

    • Le nano
    • Des écouteurs
    • Un câble USB
    • Un adaptateur pour dock
    • Un petit livret de présentation



    Description



    La grande différence entre ce nouveau nano et la 2nd génération vient du design. En effet, Apple a préféré un style moins long, plus aplati avec un écran plus grand qui fait 2 pouces… Il est décliné en plusieurs couleurs : gris, rouge, bleu, vert et noir. À noter que toutes les couleurs ne sont pas disponibles pour chaque capacité, puisque ce nano se décline en 4Go et 8Go.



    Côté matériaux, Apple a encore une fois privilégié l’aluminium brossé anodisé pour la face, mais est revenu avec un dos en métal brillant toujours aussi sensible aux traces de doigts et aux rayures ! Quel dommage… Au rayon des différences « majeures » concernant le design, on note également que le bouton « hold » s’est déplacer en dessous du baladeur, juste à gauche du dock connector. Ce dernier est d’ailleurs recentré dans la largeur de l’appareil et sur sa droite on retrouve la prise jack 3,5mm.





    Les dimensions de ce nouveau nano sont de 69,8 x 52,3 x 6,5 mm pour 49,2 grammes. Vous aurez remarqué qu’il est légèrement plus lourd que son prédécesseur.



    Contrairement aux photos qu’on a pu voir, ce nano a une belle gueule, il est tout petit et on se demande si l’ergonomie suivra avec nos gros doigts !

    Globalement, le baladeur a l’air vraiment solide. Le design d’Apple est toujours surprenant de simplicité comparé à d’autres marques. Cependant, comme tout baladeur, nous vous conseillons d’acheter un étui afin de le protéger au maximum.

    Ergonomie et Interface



    Ce nouveau nano est vraiment très petit, il tient bien dans la main, mais avec de gros doigts cela n’est pas évident, car la molette est étrangement petite alors qu’il reste pourtant de la place autour. Cette même molette tactile, qui a fait le succès de l’iPod, ne change pas, ses fonctionnalités sont toujours identiques. La navigation à l’aveugle n’est vraiment pas évidente également, il faudrait qu’Apple sorte enfin une télécommande digne de ce nom. Mais bon, soyons franc, vu la petitesse du nano, il est aussi simple et rapide de le sortir de sa poche…

    Une pression sur n’importe quel bouton allume instantanément le et reprend le baladeur là où vous l’avez laissé (dans un sous-menu, en lecture d’un morceau ou autre). À noter que ce temps record de chargement est réalisé grâce à la mise en veille prolongée du baladeur, car si vous ne vous en êtes pas servi depuis plusieurs jours, il faudra quelques secondes pour le démarrer.

    Côté interface rien de nouveau par rapport à l’iPod classic (notre test), c’est exactement la même chose ! Évidemment par rapport au nano 2G, l’interface à subi un petit lifting, mais rien d’extraordinaire… Un petit rappel : pour vous diriger dans les menus, vous vous servez de la molette tactile. Le système est le même que sur les précédents iPod : aux quatre coins de la molette, les boutons “menu”, “< <", ">>” et “play/pause” et au centre de la molette, le bouton de validation.



    Ces cinq boutons vous serviront également à naviguer dans les menus (haut, bas, gauche, droite et valider) mais en plus des boutons, la totalité du rond est tactile si bien que vous descendez ou remontez dans une liste en dessinant des ronds sur la molette.

    Vous l’aurez compris, ce système ultra-simple est d’une efficacité redoutable, il n’est jamais vraiment été égalé quoique le système D-Click d’iriver n’est pas mal non plus.

    Pour reparler un peu de cette « nouvelle interface », la grosse nouveauté est l’écran qui se sépare en deux : sur la partie gauche, les menus et sur la partie droite une animation temps réel du contenu du menu actif (les jaquettes d’album sur “Albums”, un diaporama des photos sur “Photos”…). Les menus et sous-menus sont au format texte (il n’y a pas d’icônes), ensuite lorsque vous arrivez en bout de chaîne de certains menus, des icônes apparaissent (illustrations d’albums, miniatures photos, icônes podcasts…).

    Comme sur l’ensemble de la nouvelle gamme d’iPods, le mode “Cover Flow” d’iTunes est disponible sur ce baladeur. Il permet de fureter parmi les pochettes d’albums présents sur votre iPod. Le système est très convivial, mais sur ce nano, malgré les derniers firmwares, il a tendance à « ramer » un peu, surtout si votre bibliothèque musicale est importante.

    Sachez qu’il n’est pas possible de customiser le fond d’écran de son iPod ou de modifier la police, l’interface est verrouillée; par contre vous pouvez choisir quelles rubriques vous voulez voir apparaître dans les menus (si vous ne voulez pas la rubrique “podcast” dans le menu principal, vous le décochez dans les réglages du menu principal et il n’apparaîtra plus).

    La navigation dans les menus est assez agréable et se fait, globalement, assez rapidement. À noter que la nano dispose d’une sorte d’écran de veille ! En effet, quand on écoute longtemps sa musique, le baladeur passe en veille et affiche un écran avec l’heure et l’état de la batterie.



    L’interface de base est composée des menus suivants, mais celle-ci peut être modifiée :

    • Musique
    • Vidéos
    • Photos
    • Podcasts
    • Extras
    • Réglages
    • Mix de morceaux


    Musique



    Encore une fois, les menus sont absolument identiques à l’iPod classic…



    Au niveau du menu musique, vous accédez à une multitude de menus de sélection par tags : Listes de lecture, Artistes, Albums (avec affichage de la pochette), Morceaux, Genres, Compositeurs, Livres audio. Il y a même un menu recherche qui vous permet de taper les premières lettres d’un morceau, d’un artiste, d’un album pour le retrouver instantanément.







    La nouveauté, comme nous l’avons précédemment souligné, c’est le fameux Cover Flow qui permet d’afficher les pochettes avec une belle animation similaire à celle d’iTunes… Cette fonctionnalité, qui soyons honnête n’est qu’un gadget, a parfois quelques lenteurs à afficher les pochettes d’albums si votre bibliothèque est assez importante !

    Vous l’avez également compris, pas de classement par dossier comme sur certains baladeurs, vos titres et album auront intérêt à être bien tagués sinon vous risquez d’avoir de belles surprises.



    Une fois un titre sélectionné, un écran assez épuré arrive : fond blanc, effets reflet, informations utiles identifiables rapidement, la classe. Il est toujours possible de naviguer dans les menus alors que le titre est en lecture. Au bout d’un moment d’inactivité dans les menus, l’écran repasse au titre en cours de lecture. Bien évidemment, l’iPod affiche les pochettes d’album qui sont automatiquement téléchargées via iTunes, si vous avez un compte sur le logiciel d’Apple…

    Enfin, signalons qu’il est toujours possible de créer des listes de lecture “on the go”, directement à partir du baladeur ou encore de noter un morceau.

    Rappel de la compatibilité audio :
    AAC (16 à 320 Kbps), AAC protégé (depuis iTunes Store), MP3 (16 à 320 Kbps), MP3 VBR, Audible (formats 2, 3 et 4), Apple Lossless, WAV et AIFF.


    Qualité sonore



    Si nous avons trouvé une grande différence entre un iPod 5G et un iPod classic, la différence entre un nano 2G et un nano 3G est bien minime… Cependant, le son du précédent nano n’était pas aussi mauvais que chez son grand frère.

    Ici, la qualité sonore de ce nouveau nano est plutôt bonne, elle conviendra à un très large public, mais ne contentera pas les vrais audiophiles perfectionnistes.

    Par exemple, avec des écouteurs Westone UM2, qui sont assez sensibles, on décèle un souffle modéré quand il n’y a pas de titre joué. On peut aussi dire que les aigus sont moyennement précis et les graves patauds. À noter également la sortie sonore qui semble peu puissante.



    Signalons qu’il n’y a toujours pas d’égaliseur personnalisable sur cet iPod, est-ce qu’Apple y pensera un jour ? Par contre, la fonction Gapless est toujours présente, idéale pour les albums Live par exemple.



    Côté casque, on ne va pas revenir sur les écouteurs d’Apple qui sont catastrophiques et pourtant 80% des acheteurs d’iPod s’en contentent ! Honnêtement, pour profiter de ce nano, faites-vous plaisir en achetant un nouveau casque ou des écouteurs…

    À noter un petit truc sympa, dès qu’on débranche les écouteurs du jack, le baladeur se met automatiquement en pause.

    Vidéo



    La seconde grosse nouveauté de ce nano c’est l’apparition de la vidéo… Est-ce que cela manquait vraiment ?



    Avec un écran qui est passé de 1,5 (176×132) à 2 pouces (320×240), on ne peut pas dire que regarder une vidéo sur le nano est illisible. D’ailleurs, cela est même assez bon, avec un écran qui dispose d’un beau rendu des couleurs et d’un angle de vision largement suffisant. Après, dire qu’on peut regarder un film sur un iPod nano, je vous dirais qu’il ne faut pas abuser… Certes, un podcast vidéo, des clips ou des bandes annonces, cela ira, mais un épisode de série voire un long métrage, vos yeux souffriront !




    L’import vidéo se fait toujours par iTunes une fois les séquences taillées au format iPod. Il existe de nombreux utilitaires qui convertissent n’importe quelle vidéo au format du baladeur. J’ai utilisé Videora iPod converter pour convertir un épisode de la série Heroes du format avi au format h.264, par exemple. Notez que ce logiciel est gratuit et qu’il faut compter une bonne vingtaine de minutes pour réencoder votre vidéo d’environ 40 minutes. C’est tout de même un scandale qu’après tant d’années, iTunes ne soit pas capable de convertir vos vidéos au format du baladeur, cela serait tellement plus simple !



    Concernant les sous-titres, l’iPod ne sait pas les gérer, il vous faudra donc les inclure dans votre vidéo lors du réencodage.

    L’iPod nano est évidemment compatible avec tous les podcasts qu’on peut trouver sur iTunes. Ce qui vous permettra de le remplir facilement de contenus vidéo !




    Niveau options concernant la vidéo, ce nano, tout comme le classic, n’en compte pas beaucoup !

    Cet iPod nano embarque une sortie vidéo, celle-ci est assez capricieuse, car est bridée et ne fonctionne qu’avec des accessoires certifiés “Made for iPod” ! De plus, d’après plusieurs retours d’utilisateurs, le rendu n’est pas super…



    Rappel de la compatibilité vidéo :
    H.264 (jusqu’à 1,5 Mb/s, 640 x 480 pixels, 30 images par seconde) avec son au format AAC-LC jusqu’à 160 Kbps, 48 kHz, son stéréo aux formats de fichier .m4v, .mp4 et .mov


    Photo



    L’iPod n’ayant pas de port USB host ou de slot pour carte mémoire, les photos s’ajoutent dans celui-ci via iTunes. Il suffit pour cela de sélectionner un répertoire de photos à synchroniser avec l’iPod et à la connexion suivante, les photos sont chargées.



    On les retrouve dans le menu photo du baladeur, dans un premier temps celle-ci sont affichées sous la forme d’un mur d’images très peu lisible, mais ensuite vous pourrez les afficher une par une ou lancer un diaporama sur une sélection de photos. Tout ceci peut être effectué en continuant la lecture audio, mais attention, car cela reste limité à une playlist et non au choix d’un seul titre !




    Encore une fois, peu d’options sont disponibles dans ce menu.



    L’affichage des photos en plein écran est assez lisible sur ce nano, mais encore une fois, quelle est l’utilité réelle d’une telle fonction ? À noter que quand les photos sont transférées sur le baladeur, celles-ci sont automatiquement réduite par iTunes… Cependant, une options permet de les transférer de manière non compressées et vous pourrez même les récupérer directement sur le baladeur si le mode “disque dur” est activé !

    Rappel de la compatibilité photo :
    JPEG, BMP, GIF, TIFF, PSD (Mac uniquement) et PNG.


    Extras





    Le nano contient également un certain nombre de fonctions supplémentaires : Calendrier (synchronisation à partir d’Outlook ou iCal) et contacts (synchronisés à partir de données vCard), horloges de plusieurs fuseaux horaires, un réveil, des jeux, le verrouillage de l’iPod via un code secret et un chronomètre.




    Concernant les jeux, il est possible d’en acheter d’autres directement sur iTunes.

    Ces “Extras” peuvent être utiles, mais il est clair qu’ils ne seront vraiment utilisés que par 20% des utilisateurs et encore. Car au final, un baladeur sert à écouter de la musique, regarder des vidéos ou photos, le reste n’est ici d’anecdotique, au contraire de l’iPhone ou même l’iPod touch où cela semble plus utile !




    Menu extras :

    • Horloge mondiale
    • Calendriers
    • Contacts
    • Alarmes
    • Jeux
    • Notes
    • Vérouillage écran
    • Luminosité
    • Chronomètre


    Réglages





    Comme vous le constatez, l’iPod permet un certain nombre de réglages qui sont essentiels, mais il ne s’embête pas à rentrer dans les détails de ceux-ci. Dommage…

    Menu réglages :

    • Informations
    • Aléatoire
    • Répéter
    • Menu Principal
    • Menu Musique
    • Volume maximum
    • Rétro-éclairage
    • Luminosité
    • Livres audio
    • Egaliseur
    • Egaliseur de volume
    • Cliqueur
    • Date et Heure
    • Trier par
    • Langues
    • Mentions légales
    • Reset


    Autonomie



    Tout comme le nano 2G, Apple annonce pour ce nouveau nano une autonomie de 24h en audio. Durant nos tests, avec des MP3 128kps, c’est plus ou moins ce qu’il nous a tenu avec une moyenne de 23h30.

    Par contre, Apple annonce en vidéo une autonomie de 5h, or nous sommes arrivés à 3h40.. En même temps pour voir des podcasts et clip vidéo c’est très correct !

    Notez que le baladeur dispose d’une charge rapide, environ 1h30, qui recharge jusqu’à 80 % de la capacité de la batterie. Pour une charge complète, comptez 3h via USB.

    Transfert



    Avant tout, notez que l’iPod réclame la version 10.4.8 de Mac OS X, si vous avez une version inférieure, il ne fonctionnera pas. Pour les « PC users » pas de soucis de compatibilité, il suffit d’avoir la dernière version d’iTunes.



    L’iPod se branche à votre ordinateur via un câble USB 2.0 propriétaire puisque le fameux port “dock connector” est toujours de la partie. Paradoxalement, ce dernier est reconnu comme un disque dur externe UMS (option à activer dans iTunes) et vous pourrez vous en servir comme tel, mais pour pouvoir transférer vos musiques, vidéo et photos, iTunes reste obligatoire. Rageant, non ?



    Attention également à ne pas oublier le câble propriétaire vous vous déplacez…

    Le logiciel iTunes n’est pas inclus dans le package du baladeur, vous devrez aller le télécharger sur le site d’Apple. Une fois cette étape effectuée, iTunes est donc l’unique interface du baladeur : transferts audio, vidéo ou même mises à jour de l’iPod, tout passe par iTunes. Pas de problème de ce côté-là, au fur et à mesure des mises à jour, le logiciel s’est amélioré, la navigation est aisée et toutes les opérations sont réalisées intuitivement. Vous cochez dans votre bibliothèque sur ce que vous voulez synchroniser ou pas avec l’iPod et c’est tout. Par contre, il n’y a toujours pas la possibilité de convertir ses vidéos pour l’iPod, c’est bien dommage !

    Nous n’allons pas rentrer dans une description longue et détaillée d’iTunes que vous devez connaître, voici quelques captures d’écran.





    Le taux de transfert de cet iPod nano n’est pas mauvais, voire même très bon quand on se sert du baladeur en mode UMS :

    • 11,2 Mo/s en mode UMS directement depuis l’explorateur Windows ou MAC pour transférer des données
    • 6,8 Mo/s en mode transfert de musique depuis iTunes

    Conclusion



    Ce nouvel iPod nano est une bonne mise à jour du précédent modèle. Petit, compact et robuste, il est également équipé d’une bonne ergonomie ainsi que d’une qualité sonore tout à fait correcte. On regrette cependant qu’Apple ne souhaite pas s’ouvrir davantage, entre iTunes obligatoire pour transférer ses titres, un câble USB propriétaire et une compatibilité vidéo très limitée, il y a de quoi rester sur sa faim.

    L’iPod nano est un bon baladeur qui est une référence pour beaucoup et qui conviendra à une majorité d’utilisateurs. Cependant, en tant que leader sur le marché, Apple aurait pu apporter quelque chose de nouveau à ce dernier, car à coté, la concurrence ne s’est pas fait attendre, avec, par exemple, un Creative Zen, qui est disponible en 32Go et qui propose davantage de fonctionnalités.

    Points positifs:
    • Interface / Ergonomie
    • Autonomie
    • Qualité de l’écran
    • Design compact
    • Gapless

    Points négatifs:
    • Compatibilité vidéo limitée
    • Câble USB propriétairet
    • Dos métallique (rayures et traces)
    • Pas de tuner FM
    • iTunes obligatoire

    Mon appréciation (en remettant le baladeur dans sa catégorie) : entre et

    Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d’information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.


    Laissez ici vos commentaires et feedbacks

    ______________________________________________________________________

    Galerie photo de la dernière gamme iPod (nano, classsic, touch et iPhone)

    Ajouter un commentaire

    Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

    - Devenir membre



     

    Commentaires récents

     
       
    Fermer
    Envoyez le par e-mail