- Labo des tests du site GenerationMP3 - http://labo.generationmp3.com -

Test et vidéo du Cowon A3

Publié par Greg le 5 février 2008 @ 14:26 dans Cowon iAudio | 1 commentaire

Testé par Greg


Introduction : En même temps que le Q5 ([4] notre test), Cowon a annoncé le A3, successeur du très performant A2. Ce nouveau PMP disponible en 30 ou 60Go a la particularité d’intégrer la fameuse puce DaVinci qui lui offre une très grande compatibilité avec les divers formats ainsi que diverses fonctionnalités bien sympathiques comme l’ajout d’un tuner TNT par exemple. Mais ce nouveau modèle est-il mieux que le précédent ? Voici un test complet de ce dernier, en espérant que celui-ci réponde à vos questions !


Test Cowon A3



En même temps que le Q5 ([5] notre test), Cowon a annoncé le A3, successeur du très performant A2. Ce nouveau PMP disponible en 30 ou 60Go a la particularité d’intégrer la fameuse puce DaVinci qui lui offre une très grande compatibilité avec les divers formats ainsi que diverses fonctionnalités bien sympathiques comme l’ajout d’un tuner TNT par exemple. Mais ce nouveau modèle est-il mieux que le précédent ? Voici un test complet de ce dernier, en espérant que celui-ci réponde à vos questions !

Caractéristiques







Liens utiles :



Test vidéo




[10] Téléchargez la vidéo au format MP4 (59 Mo)
Téléchargez la vidéo au format XviD (105 Mo)


[11] Lien Dailymotion / [12] Lien YouTube


Package






Le A3 est proposé à un prix assez correct vu ses spécifications et fonctionnalités, mais en plus, Cowon nous offre un package assez complet, on regrette juste qu’il n’y ait pas un étui pour protéger l’appareil.



Contenu du pack :

  • PMP A3
  • Écouteurs
  • Cable USB
  • Cale USB host
  • Cable AV
  • Cable YUV
  • Adaptateur secteur
  • Dragonne


Desciption





Le design du Cowon A3 est pratiquement identique à celui du A2 ! L’appareil est un petit peu épais et lourd, mais c’est un PMP, on est loin du simple baladeur flash…

Il est équipé sur le devant, d’un écran TFT LCD 16:9, 16M de couleurs, de 4″ (800×480 px), d’un petit joystick multidirectionnel et de quatre boutons.




Sur le côté droit, nous avons le bouton power



Sur le côté gauche la connectique, AV in/out, jack 3,5mm, USB, USB host, adaptateur secteur



En dessous le bouton reset et celui de la sélection de la sortie vidéo (LCD ou TV) qui fait aussi office de bouton Hold




Enfin, sur le dessus, les deux haut-parleurs de chaque côté et au milieu le micro.



Au dos, rien de spécial si ce n’est les informations légales.




Le A3 n’est pas un petit PMP, si on le compare au modèle 605 d’Archos, ce dernier fait poids plume à côté. Le design du A3 est assez massif certes, mais inspire confiance avec ses 133,4 x 78,5 x 22 mm pour 280g. Au contraire d’un Archos, il n’y a pas de visserie apparente, la finition de l’appareil est vraiment bonne et la manipulation à une main est tout à fait possible.

Le A3 est de couleur mat noir/argenté, ce qui permet de ne pas avoir constamment des traces de doigt sur l’appareil au contraire de l’écran qui est quant à lui assez brillant.

Ergonomie/Interface/Utilisation





Il suffit d’appuyer sur la touche « power » pour allumer le A3. Au bout d’une dizaine de secondes, vous arrivez sur l’écran d’accueil composé de 8 icônes.

Il est possible de personnaliser cette interface avec un fond d’écran, mais également de choisir une autre organisation d’icônes ou celles-ci ne sont plus toutes sur le même écran, mais en tout petit en bas et dans ce cas-là, vous les ferez défiler avec le joystick.

Le déplacement sur cet accueil se fait à l’aide du joystick multidirectionnel. Pour entrer dans un menu, il suffit d’appuyer au centre du joystick.



Une petit diode est située dans le coin haut droit du joystick et à plusieurs significations :



Je tiens à dire que j’ai un peu été dérouté par l’utilisation de ce joystick au début. En effet, celui-ci dispose d’une certaine sensibilité parfois trop importante et n’est pas spécialement très précis à certains moments. Cependant après quelques jours d’utilisation on s’y fait…



La navigation est assez rapide, une fois passé le premier menu, on arrive sur les arborescences des différents répertoires et cela ressemble beaucoup un explorateur de fichiers comme sur un ordinateur. C’est donc très simple de s’y retrouver ! Il est possible de naviguer transversalement, c’est-à-dire d’un menu à un autre sans revenir à l’accueil…

La navigation à l’intérieur des menus se fait également avec le joystick multidirectionnel, mais également avec les autres boutons A, B et C dont les fonctionnalités sont à chaque fois stipulées en bas du menu dans lequel on est! À noter qu’en général, en appuyant sur A, un menu contextuel apparaît avec d’autres options telles que « supprimer », « lire » ou encore accéder à la « playliste ». Le bouton Back sert quant à lui, comme son nom l’indique, à revenir au menu précédent.



Le menu « Configuration » est l’un des seuls qui dispose d’un second menu avec des icônes une fois à l’intérieur de ce menu. Cela permet un grand nombre de réglages !

Voici les options disponibles :



Enfin, signalons également la présence d’un menu « Récents » qui vous donne une longue liste des derniers fichiers consultés avec leur état, c’est-à-dire si vous les avez regardés à 100% ou 10% quand cela concerne un film ou une musique. Bien évidemment, en cliquant dessus vous y accédez directement. Plutôt utile. Deux petits mots sur l’écran sur lequel nous reviendrons plus longuement dans la suite de ce test. Il est particulièrement beau et clair avec des couleurs vives et fidèles. C’est un régal. Cependant, il a tendance à avoir de nombreux reflets à forte lumière. Dommage.




À noter que l’appareil a tendance à chauffer un peu surtout si la puce DaVinci est très utilisée, notamment quand vous regardez beaucoup de vidéos…

L’appareil s’éteint en quelques secondes après avoir appuyé sur le bouton « power ».

Pour résumer cette prise en main, le A3 est un bon petit PMP qui malgré un design un peu trop massif, dispose d’une ergonomie assez simple avec une navigation bien pensée et une interface très sympathique même parfois un peu trop épurée.
Mais une fois en main, on oublie vite le design de l’appareil surtout quand on découvre le grand nombre de fonctionnalités et de réglages disponibles…

Musique





Un PMP est avant tout un baladeur vidéo par définition. Mais là, Cowon fait vraiment du bon boulot ! La partie Musique de ce A3 est tout simplement complète, digne d’un bon baladeur MP3 classique.

Tout d’abord, la compatibilité audio est exemplaire et assez impressionnante et d’ailleurs, c’est l’une des meilleures sur le marché ! Les formats de fichiers suivants sont pris en charge : MP3/2/1, WMA, ASF, FLAC, OGG, M4A, MATROSKA(MKA), AC3, TTA, APE, MPC, WV, WAV. Les codecs sont logés à la même enseigne : MPEG1 Layer 1/2/3, WMA, FLAC, OGG Vorbis, OGG FLAC, APPLELossless, AAC/AAC+, AC3, True Audio, Monkey Audio, MusePack, WavPack, G.726, PCM.

[13] Nous avons vérifié cette compatibilité avec DivXTest, le tableau des résultats est consultable ici.

Côté hardware, nous avons un SNR de 95dB alors que beaucoup d’appareils se contentent du classique 90dB. La réponse en fréquence est plus commune avec 20Hz~20kHz. Enfin, la puissance de sortie a de quoi impressionner: 32mW + 32mW sous 16 Ohms via les écouteurs et 1W + 1W via les haut-parleurs ! À ceci s’ajoutent 8 equalizers préréglés, les effets JetEffect regroupant un equalizer personnalisable 10 bandes, les effets BBE, Mach3Bass, MP3 Enhance et 3D Surround !



Passons à la lecture des titres…




La navigation se fait par dossiers puis nom de fichier, la présentation ressemble à un explorateur Windows, c’est très clair. Sur la droite, nous avons les informations détaillées sur chaque fichier (encodage, durée, poids…). Attention, le A3 ne classe pas du tout vos fichiers par Tag ID3, il n’y a même pas d’options pour activer ce type de classement.

La suppression des fichiers directement via l’explorateur du baladeur est possible.

Une fois le titre lancé, on arrive sur le volet de lecture. L’affichage des pochettes est disponible si bien évidemment vos MP3 sont tagués avec, il y a également les informations du tag ID3 (artiste, album, titre), une animation, la durée du titre, les options de lecture, les réglages audio…Vous aurez compris c’est très complet !

Il est possible de naviguer dans le baladeur tout en écoutant la musique. J’ai constaté parfois quelques ralentissements dans l’interface suivant ce que vous faites en écoutant un titre, par contre aucune incidence sur le morceau en court. Si vous éteignez le baladeur en cours de lecture, vous ne reprendrez pas sur le titre en question lors du redémarrage. Mais via le menu « récent » situé sur l’écran d’accueil, vous pourrez reprendre le titre là où vous vous étiez arrêté, et cela, même si vous regardez une vidéo entre temps ou écoutez une autre musique ! Bien pratique.

Enfin, signalons que le A3 n’est pas gapless : entre deux titres, il y a un petit laps de temps qui peut s’avérer un peu plus important quand deux titres ne se suivent pas. Cela est en partie dû à l’accès au disque. Mais ne vous inquiétez pas, rien d’alarmant !

Le A3 est compatible avec les Podcasts via le logiciel PodCast Ready disponible uniquement sur PC. Il vous suffira de vous abonner au flux RSS de vos podcasts favoris pour ensuite les transférer directement sur le baladeur. Ceux-ci sont stockés dans le dossier Podcast ready à la racine de ce dernier.

Qualité sonore



La qualité sonore est devenue un critère de sélection très important lors de l’achat d’un baladeur MP3. Soyons franc, pour avoir le Cowon A3 et l’Archos 605 sous la main en même temps, nous avons testé les deux. Un constat simple s’impose : le Cowon est très largement au dessus en ce qui concerne la qualité sonore. Clair, aucun souffle ou très peu avec un casque hyper sensible, un son chaleureux et une bonne répartition des instruments sont les points forts sans oublier le nombre impressionnant de réglages audio personnalisables qui sont disponibles !




Par contre, j’ai été assez déçu: d’une part par les écouteurs livrés, c’est très dommage que les constructeurs ne fassent pas un effort sur ça… Leur qualité est assez brouillonne, on a du mal à avoir une musique claire avec tous les détails. Je vous conseille vivement d’acheter une bonne paire, même les EP630 que j’avais sous la main et qui valent 25 euros font mieux.

Et d’autre part, par les haut-parleurs externes. Bien qu’ils soient stéréo, le son n’est pas top, ça peut dépanner, mais vraiment dans les cas d’urgence. Le son n’est pas très bon et dès qu’on monte un peu le volume, la saturation arrive vite.

Côté puissance sonore, le Cowon A3 compte 40 niveaux, avec mes intra Q-Jay je suis resté à 23 aussi bien dans la rue que dans le métro. À noter qu’à 40 le son saturait pas mal avec ce type d’écouteurs.
J’ai également remarqué une chose: quand le baladeur s’éteint, le son se met à zéro et quand vous le rallumez, il suffit de lancer une lecture (audio, vidéo, radio) pour que le se remette rapidement au volume sur lequel il s’était éteint. Cela permet de ne pas avoir une grosse surprise quand vous allumez le baladeur, si vous aviez par inadvertance mis le son à fond pour utiliser le haut-parleur par exemple…

Vidéo





Le Cowon A3 est déjà très bon en audio, mais alors en vidéo c’est honnêtement un vrai régal. Pour moi, le A3 est l’un des meilleurs PMP du moment (merci d’éviter de sortir cette phrase de son contexte). La compatibilité audio de l’appareil est tout simplement impressionnante, je vous rappelle que le A3 tourne avec une puce DaVinci, la même que sur les Archos 605…

[14] Voici le tableau complet de tests sur la compatibilité de l’appareil.

À noter que je n’ai rencontré aucun problème lors de la lecture de mes divers fichiers vidéo, comprenez pas de réencodage nécessaire comparé à certaines marques, c’est vraiment l’idéal et un gros point positif. Avec une résolution de 800×480 px et un rendu des couleurs très fidèle, l’écran du A3 est vraiment impressionnant, alors certes il n’est pas tactile comme sur un Archos 605 mais justement, c’est pour cela qu’il est bien plus beau ! De plus, le baladeur permet des réglages assez précis. On regrettera juste que l’écran ait un peu trop de reflets, car en pleine lumière il n’est pas super lisible.




Donc, vous l’aurez compris, pour regarder des vidéos, le A3 est vraiment un régal… La résolution maximale supportée sur le papier est de 1280×720 (720p), autant vous dire que c’est vraiment pas mal, car il s’agit d’une qualité HD ! Cela n’aura pas énormément d’incidence sur un petit écran comme celui du baladeur, par contre sa sortie vidéo se fait avec un câble YUV et là sur une TV LCD HDReady on est très loin de la qualité proposée par un iPod classic par exemple ou un Archos pour en revenir à lui.



Revenons à quelque chose de plus terre-à-terre, le menu vidéo. Identique au menu audio, ce dernier affiche les fichiers sous la forme d’un Explorer. Il est donc très facile de s’y retrouver, car vous pourrez classer, par exemple, vos vidéos par dossier. De même, quand vous êtes sur un fichier, vous obtenez les informations sur celui-ci (poids, encodage, résolution, codecs utilisés…).




Enfin, il est également possible dans le menu vidéo, de passer transversalement aux autres menus (audio, photo…) via le bouton raccourci « B » sans passer par l’accueil.

Une fois la vidéo lancée, après un court temps de chargement qui dépend de l’encodage, celle-ci s’affiche en plein écran. Un menu tout en bas est disponible, on y accède par les boutons A, B ou C. De nombreuses options sont proposées comme la dimension de l’image, le zoom, les sous-titres, la vitesse, la luminosité et même la possibilité de faire des captures d’écran ! C’est donc assez complet.

La suppression des fichiers directement via l’explorateur du baladeur est possible.


En lecture, aucun problème de fluidité, la luminosité de l’écran étant assez élevée, un réglage de 6/10 suffit. Le petit plus du Cowon, c’est la possibilité de naviguer dans les menus vidéos et même sur l’accueil, tout en gardant la vidéo en lecture en fond, surprenant.



On regrette par contre que le A3 ne soit pas livré avec une télécommande surtout quand on s’en sert sur une TV, c’est pénible de devoir utiliser le baladeur pour pouvoir se diriger dans les menus…

Parlons un peu sous-titres, le Cowon A3 les lit sans trop de problèmes (rappel de la compatibilité du PMP) et dispose de plusieurs options pour facilité leur lecture à l’écran (couleurs, tailles …).




Les sous-titres sont parfaitement lisibles sur le baladeur, c’est d’ailleurs un véritable régal comme sur l’Archos 605. Cependant, nous avons remarqué une certaine instabilité avec les fichiers sous-titres disposant de deux pistes (anglais/français) par exemple. Mais pour une utilisation standard, vous n’aurez pas de problèmes.

Photo





La plupart des baladeurs intègre une visionneuse de photos, mais combien de fois celle-ci s’est avérée assez inutile ?

Là avec le Cowon A3, c’est différent, car le baladeur embarque un port USB host 2.0 permettant de raccorder un périphérique USB (disque dur, carte mémoire, clé USB …) et de copier son contenu sur le baladeur. Il vous est donc possible de décharger des photos de vacances ou de copier une musique assez rapidement.




Revenons à la fonctionnalité visionneuse photo, qui marche assez bien sur le A3 avec un rendu très beau et une compatibilité assez large JPG, GIF, PNG, TIF, BMP, RAW([16] voir notre tableau de tests de compatibilité pour plus de détail). Mais les options reste très limitées, impossible de faire pivoter une image ou encore de lancer un diaporama, vous pourrez juste faire un zoom sur vos images ou l’ajouter en tant que papier peint (background), vraiment dommage. Le bon point, c’est qu’étant assez puissant, le A3 ne met qu’une à deux secondes pour afficher des photos de plusieurs megapixels!

Connectivité



USB

Le port USB du A3, pour le connecter à un ordinateur, est au standard “mini AB”. Le baladeur est compatible PC et Mac puisqu’il est UMS. Le transfert des fichiers se fait donc par simple copier/coller depuis votre explorateur.



Taux de transfert du baladeur :

  • 6,7Mo en 2 secondes -> 3,4Mo/s
  • 105,3Mo en 18 secondes -> 5,8Mo/s

Comme vous pouvez le constater, le taux de transfert est très bon, bien loin de certain baladeurs du marché !

USB host



Le port USB host, 2.0 bien évidemment, nécessite un câble fourni par Cowon pour pouvoir brancher n’importe quel appareil bénéficiant d’une connexion USB standard.





L’USB host s’active via le menu explorateur. Une fois opérationnel, la fenêtre se sépare en deux pour avoir d’un côté le baladeur et de l’autre le périphérique branché, un peu comme sur un Archos. Il est possible d’aller de l’un à l’autre afin de sélectionner fichier ou répertoire à copier. Attention, il n’est possible de copier qu’un seul fichier ou répertoire à la fois.

Le transfert se fait assez rapidement d’un appareil à l’autre.

TV out

La sortie TV du A3 est composée de Composite (jack 3,5mm), S-video et Component (via port min-USB). Un gros point positif, c’est que Cowon livre l’ensemble des câbles !

Le basulement de l’écran LCD vers la sortie TV se fait via le bouton situé en dessous du baladeur.





Cowon est l’une des rares marques à proposer une sortie Component (YUV) directement sur un PMP. Vous pourrez pleinement profiter de celle-ci, si vous avez bien entendu la TV qui va bien (HD Ready)… Comme le baladeur accepte des videos HD jusqu’à 720p, le rendu est assez bon. A résolution égale avec un Archos 605 (+DVR), j’ai trouvé le rendu un peu moins bon, cela dépend bien évidemment de la sortie vidéo utilisée (Composite, S-Video ou Component). Globalement, je dirai que les deux PMP se valent sur ce point.




Micro, Tuner FM, Texte



Microphone



Les enregistrements se font au format WMA à 192kbps en mono. Le micro est assez limité cependant il est possible de régler son volume, mais comme le A3 est également équipé d’une line-in, préférez un micro porté de meilleure qualité si vraiment vous souhaitez vous en servir pour ça.


Tuner FM



Le Cowon A3 est également équipé d’un tuner FM. Pour vous en servir, il vous faudra brancher votre casque qui sert d’antenne. La qualité de réception est plutôt bonne et assez claire, on regrette que le RDS ne soit pas de la partie… Par contre, il est possible d’enregistrer la radio dans le même format que le micro (WMA 192 kbps) mais en stéréo.




Texte



L’interface du Cowon A3 possède un icône “Document” permettant de lire les fichiers TXT et CSD, une sorte de PDF. Cela peut dépanner et servir de pense-bête, mais de là à être une fonction essentielle…



Enregistrement






Le A3 embarque une line-in audio/vidéo. Cette dernière permet d’encoder, par exemple, un CD directement sur le baladeur aux formats WMA 192 kbps ou FLAC ! À noter qu’il est possible de régler le volume sonore de l’entrée.


En ce qui concernant la vidéo, le A3 enregistre au format ASF avec des résolutions 320×240, 352×240, 640×480 ou 720×480 ainsi que des débits différents. Pour l’audio, c’est toujours du WMA 192 kbps. Le volume d’entrée peut être réglé tout comme la source, S-video ou Composite ainsi que d’autres options.






Ces deux types d’enregistrement sont assez différents niveau qualité.
Pour l’audio, c’est pas mal surtout en encodage FLAC. Mais pour la vidéo, c’est pas super, car l’ASF n’est pas le format idéal et du coup la qualité s’en ressent. Préférez un encodage via l’entrée S-Video plutôt que Composite et surtout avec une résolution élevée si vous souhaitez regarder les fichiers sur un écran TV par exemple. Par contre, pour regarder vos enregistrements sur le PMP, l’encodage est tout à fait correcte !




Enfin, notez qu’il est possible de programmer des enregistrements comme sur un véritable magnétoscope, sauf que là vous pourrez programmer des enregistrements audio, vidéo, à partir du micro ou même du tuner TNT ! Le nombre d’options est assez complet et le tout se fait très facilement.



Autonomie



Voici la plus grande déception de ce Cowon A3, son autonomie. Nous savions que la puce DaVinci consommait assez et comme le A3 exploite un très grand nombre de ses fonctionnalités, l’autonomie s’en fait ressentir…



Cowon nous annonce officiellement 9h en audio et 7h en vidéo. Durant nos tests, nous avons pu constater une autonomie proche de 5h en ce qui concerne la vidéo, c’est à dire grosso modo deux films et seulement 8h en audio (seulement avec des fichiers MP3…). Cowon oriente véritablement son PMP à un usage vidéo c’est bien dommage, car avec la qualité audio qu’il a…
De plus, il faut se souvenir que l’autonomie du Cowon A2 est pratiquement deux fois plus importante que celle du A3, on se demande bien pourquoi Cowon a fait cette erreur.

À noter que le baladeur chauffe un peu quand on utilise beaucoup la puce, notamment en regardant des films et que ce dernier ne se charge pas via le port USB mais seulement avec l’adaptateur secteur fourni. Comptez environ 5h pour une charge totale !

Bonus : tuner TNT




[25] Test Cowon A3 module TNT
envoyé par [26] gmp3


Avec le A3, nous avons eu la chance de recevoir également le module TNT (DVB-T) en option, vendu normalement 79 euros.

Le A3 est l’un des premiers baladeurs, après la série 700 d’Archos, à proposer un tuner de ce type en France.








Ce module qui est assez petit, se branche sur le port USB du baladeur et occupe tout le côté gauche, il n’y a plus que les prises casque et chargeur qui sont accessibles.
Il suffit ensuite de déployer l’antenne pour pouvoir recevoir les différentes chaines…





Le Cowon A3 embarque d’origine un menu « TV Mobile » aussitôt actif une fois le module branché. Quand vous entrez pour la première fois dans ce menu, un scan des chaines est réalisé. Celles-ci sont ensuite enregistrées pour les utilisations futures. Une fois que le baladeur à trouver les différentes chaines de la TNT, elles apparaissent sur le côté afin de pouvoir naviguer de l’une à l’autre sans aucun problème.Par contre, ce petit menu avec les chaînes ne disparaît jamais et réduit un peu la taille de l’écran…




Le chargement d’une chaine se fait assez rapidement, en fait il dépend surtout de la réception signalée dans le haut du menu. Il est possible de capter la TNT sans déplier complètement l’antenne.

À Paris nous n’avons pas trop eu de problèmes pour capter les différentes chaines, la réception était bonne et l’image assez surprenante, je l’ai même trouvée meilleure que sur le 704TV d’Archos.

Nous avons également testé la réception en marchant, mais pas dans une voiture. En marchant, la réception s’avère plus ou moins bonne, l’environnement étant un facteur déterminant pour la réception.

En ce qui concerne le menu « TV Mobile », ce dernier ressemble au menu « Video », diverses options sont disponibles : dimension image, pistes audio, Zoom, sous-titres, luminosité de l’écran, capture d’écran et le Guide des programmes (EPG).



Parlons justement du Guide des programmes qu’il est possible de faire apparaître à l’écran: il est assez limité, car il se contente de donner seulement les programmes disponibles au moment où on le consulte sur les différentes chaines reçues. Un tout petit résumé avec l’heure, la date et le nom de l’émission est communiqué et il est même possible de s’en servir pour programmer ou démarrer un enregistrement.



Côté enregistrement, il est également possible d’enregistrer une chaine en live, pour cela il faut passer par le menu « Enregistrer » et choisir « TV Mobile ». On se retrouve alors dans le menu « TV Mobile » avec la possibilité d’enregistrer à tout moment via le bouton A. L’enregistrement se fait au format MTV, un format vraiment pas idéal et d’une qualité assez moyenne si vous l’utilisez ailleurs que sur le petit écran du baladeur… Je ne comprend pas pourquoi Cowon a choisit ce format alors qu’il y a déjà l’ASF pour l’encodage vidéo standard.



On peut cette fois-ci dire qu’un Archos 704 TV encode beaucoup mieux la TNT que le Cowon A3 et il sera plus simple de récupérer les fichiers sur ce dernier. C’est bien dommage car la TV sur le A3 est très agréable à regardé mais je constate qu’elle est pas aussi complète.


On regrette bien évidemment que la sortie TV ne soit pas possible quand on branche ce module, mais également que l’antenne quand elle est dépliée en entier semble assez fragile…

A noter aussi que le module à tendance à chauffer un peu lors d’une utilisation prolongée, tout comme le baladeur d’ailleurs.

Conclusion



Si vous cherchez un PMP avec une très bonne qualité audio/vidéo et une compatibilité importante, le Cowon A3 devrait vous satisfaire pleinement. Sur ces deux points, il se révèle bien meilleur qu’un Archos 605. Par contre, notre A3 pêche par une ergonomie parfois hasardeuse, certaines choses étranges comme la non-gestion des TAG ID3 et surtout une autonomie bien décevante. Certains diront qu’il n’a pas le Wifi et que c’est une aberration aujourd’hui, mais cela ne nous a pas manqué… Archos a donc en face de lui, un bon concurrent, dommage qu’il ne soit pas bien distribué chez nous.

Le A3 se révèle comme l’un des meilleurs PMP du moment et si on regarde le nombre de fonctionnalités dont il dispose (nombreux formats supportés, enregistrement AV, tuner FM, Sortie HD et même TNT en option), son prix n’est finalement pas si élevé, surtout si vous l’achetez à l’étranger !

Points positifs :
+ Très bel écran
+ Compatibilité audio/vidéo/photo complète
+ Qualité audio/photo/vidéo
+ AV in et out (component, composite, s-video) HD 720p
+ Tuner TNT en option

Points négatifs :
- Ergonomie
- Design/Poids
- Autonomie
- Formats d’enregistrement (video, TNT)

Mon appréciation (en remettant le baladeur dans sa catégorie) :

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d’information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.


Laissez [29] ici vos commentaires et questions sur ce test.

______________________________________________________________________

Comparatif photo et vidéo : Cowon A3 vs Archos 605 wifi


[30] Comparaison Cowon A3 vs Archos 605 wifi par GMP3
envoyé par [31] gmp3



Article imprimé depuis Labo des tests du site GenerationMP3: http://labo.generationmp3.com

Lien vers l'article: http://labo.generationmp3.com/2008/02/05/test-et-video-du-cowon-a3/

Liens de cet article :
[1] Prix du produit: http://labo.generationmp3.comkelkoo:cowon a3
[2] Page produit sur site constructeur: http://www.cowonglobal.com/product_wide/product_A3_spec.php
[3] Commentaires et feedbacks sur ce test : http://forum.generationmp3.com/Cowon_A3-t63427.html
[4] notre test: http://www.generationmp3.com/labotestgmp3/index.php/2008/01/14/115-test-et-video-du-cowon-q5
[5] notre test: http://www.generationmp3.com/labotestgmp3/index.php/2008/01/14/115-test-et-video-du-cowon-q5
[6] Page produit: http://www.cowonglobal.com/product_wide/product_A3_spec.php
[7] Manuel en français au format PDF: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/A3_French.pdf
[8] Résultats des tests effectués avec DivXTest: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/compatibilite-cowon-a3.html
[9] [IFA 07] Preview et vidéo du Cowon A3: http://www.generationmp3.com/index.php/2007/09/06/7186-ifa-07-preview-et-video-du-cowon-a3
[10] Téléchargez la vidéo au format MP4 (59 Mo): http://media.generationmp3.com/Podcast/test-cowon-a3.mp4
[11] Lien Dailymotion: http://www.dailymotion.com/video/x49scp_test-cowon-a3-par-gmp3_tech
[12] Lien YouTube: http://www.youtube.com/watch?v=Nk-T5f9H7Xk
[13] Nous avons vérifié cette compatibilité avec DivXTest, le tableau des résultats est consultable ici.: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/compatibilite-cowon-a3.html
[14] Voici le tableau complet de tests sur la compatibilité de l’appareil.: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/compatibilite-cowon-a3.html
[15] Exemple de capture d’écran: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/Capture-video-COWON%20A2%20MOVIE_080124_001.bmp
[16] voir notre tableau de tests de compatibilité pour plus de détail: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/compatibilite-cowon-a3.html
[17] Exemple d’enregistrement via le micro: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/VOICE_080128_001.wma
[18] Exemple d’enregistrement via le tuner FM: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/RADIO_080127_001.wma
[19] Exemple d’enregistrement audio WMA: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/AUDIO_080130_001.wma
[20] Exemple d’enregistrement audio FLAC: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/AUDIO_080130_002.flac
[21] Exemple d’enregistrement vidéo Composite 320×240: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/VIDEO_080129_320x240-composite.asf
[22] Exemple d’enregistrement vidéo Composite 720×480: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/VIDEO_080129_720x480-composite.asf
[23] Exemple d’enregistrement vidéo S-Video 320×240: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/VIDEO_080130_320x240-svideo.asf
[24] Exemple d’enregistrement vidéo S-Video 720×480: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/VIDEO_080130_720x480-svideo.asf
[25] Test Cowon A3 module TNT: http://www.dailymotion.com/video/x49sgh_test-cowon-a3-module-tnt_tech
[26] gmp3: http://www.dailymotion.com/gmp3
[27] Exemple d’enregistrement de la TNT: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/DVBT_TF1_080129_002.mtv
[28] Exemple de capture d’écran: http://media.generationmp3.com/gmp3/tests/cowon-a3/Capture-tnt-TF1_080129_002.bmp
[29] ici: http://forum.generationmp3.com/Cowon_A3-t63427.html
[30] Comparaison Cowon A3 vs Archos 605 wifi par GMP3: http://www.dailymotion.com/video/x3sv0c_comparaison-cowon-a3-vs-archos-605_blog
[31] gmp3: http://www.dailymotion.com/gmp3