Nous avons actuellement plus de 200 visiteurs connectés sur nos sites (dont 19 sur generationmp3.com - 177 sur le forum)

Écrit par
Sebastien

Test et video iriver T60

Jeudi 27 mars 2008 à 16:34 | Dans la catégorie iriver
Testé par maxymeum

 

Introduction :
C’est lors du CES 2007, qu’iRiver avait annoncé les T50 et T60. Un an après, nous avons enfin réussi à nous procurer le T60, peu connu du grand public et surtout difficile à trouver en France. Heureusement SoundOfArthur nous a proposé d’en faire un test, voyons ce qu’il vaut…

Test iriver T60

 

 

C’est lors du CES 2007, qu’iRiver avait annoncé les T50 et T60. Un an après, nous avons enfin réussi à nous procurer le T60, peu connu du grand public et surtout difficile à trouver en France. Heureusement SoundOfArthur nous a proposé d’en faire un test, voyons ce qu’il vaut…

 

Test vidéo

 

Téléchargez la vidéo au format MP4 (76 Mo)
Téléchargez la vidéo au format XviD (78 Mo)

 

Lien YouTube / Lien DailyMotion

 

Spécifications

 

  • Capacité de stockage : de 1, 2 et 4go
  • Radio FM
  • Enregistreur vocal avec micro intégré et enregistreur FM
  • Taille (LxHxD) : 65.3 x 27.5 x 22.0 (mm)
  • Ecran : CSTN 65 000 couleurs LCD 0,8 pouces
  • Poids : 24g (sans pile)
  • Source d’alimentation : 1 pile de type AAA
  • Formats de lecture audio : MPEG 1/2/2.5 Layer 3, WMA, ASF, OGG (MP3 et WMA de 8Kbps à 320Kbps, OGG jusqu’à Q10)
  • Formats de lecture images : BMP
  • Formats d’enregistrement (par défaut) : MP3 stereo 128Kbps 44,1kHz (radio FM) / MP3 stereo 64Kbps 44,1kHz (voix)
  • Performances de lecture du MP3 : Rapport Signal/Bruit: jusqu’à 90dBo
  • Réponse en fréquence: 20Hz ~ 20kHz
  • Connecteurs : Prise casque (mini prise stéréo 3,5mm, 15mW par canal)
  • Port USB 2.0 (réceptacle USB mini-B standard)
  • Prise en charge du microprogramme : peut être mis à niveau via USB.
  • Les mises à niveau sont disponibles à l’adresse www.iriver.com/support/down_list.asp.
  • Caractéristiques des écouteurs : Plage de fréquences: 20Hz ~ 20 KHz
  • Prise : mini prise stéréo 3,5mm
  • Egalisation : 9 EQ, EQ utilisateur et SRS WOW HD
  • Autonomie en lecture continue (Audio) annoncée : 19 heures (MP3, 128kbps, 44.1kHz, EQ normal, Vol 20, LCD éteint)
  • Système d’exploitation : Windows 98SE/ME/2000/XP, Mac OS X
  • Baladeur détecté en mode disque dur.

Lien utiles :

 

Package

 

Le package du produit, très simple, comprend :

  • Un mini CD-ROM d’installation des logiciels nécessaires.
  • Le Iriver T60
  • Un cordon de connection USB 2.0
  • Les écouteurs
  • Le manuel rapide d’utilisation ainsi que la garantie
  • Une pile AAA Duracell

 

Déballage : petit tour du propriétaire

 

Le T60 se présente comme une sorte de prisme avec l’écran (avec en dessous le nom de la marque), le joystick de sélection (qui permet de naviguer dans les menus, de monter ou baisser le volume sonore, de passer aux pistes suivantes ou précédentes) ainsi que le micro sur la face principale.

Sur la face arrière on retrouve comme la plupart du temps la trappe pour la pile ainsi qu’une encoche pour une sangle ou autre tour de cou rejoignant le dessus de l’appareil, face sur laquelle se trouve la prise jack 3,5mm pour les écouteurs. C’est sur les cotés de la trappe à pile que sont répartis les différents boutons : prise mini USB et bouton de verrouillage d’une part, puis boutons de lecture (play/stop), répétition ( A - B ) et d’enregistrement d’autre part. Une utilisation plutôt simple donc en perspective.

Le modèle testé est de couleur blanche, brillant. L’ensemble parait assez compact et plutôt solide malgré que le matériau utilisé soit principalement du plastique. L’écran semble est assez bien protégé.

Un dernier point à noter à propos de la fragilité du petit cache pour le mini USB, faites attention donc avec vos grosses mains d’autant plus que sa manipulation n’est pas des plus aisées.

 

Fonctionnalités & Utilisation

 

On retrouve sur ce modèle un tuner FM avec sa fonction d’enregistrement ainsi qu’un micro intégré permettant l’enregistrement vocal.
Un petit joystick multidirectionnel pour naviguer dans les menus, ces derniers sont très simples d’utilisation, suffisamment peu nombreux et ciblés pour éviter que l’utilisateur ne s’y perde ou ne passe trop de temps à manipuler l’appareil ; une bonne chose car le maniement du joystick et surtout le clic au centre de celle-ci est parfois un peu fastidieux.

 

Les différents modes sont les suivants : music, browser, FM radio, recording et settings.
La fonction de lecture est plutôt commune, elle indique le titre en cours ainsi que sa durée totale et la position dans le morceau.
La fonction browser permet de naviguer dans l’ensemble des dossiers présents dans la mémoire du baladeur.
La fonction radio FM permet donc d’écouter la radio et de mémoriser 20 stations.
L’enregistrement nous donne aussi un aperçu en heures:minutes:secondes de la capacité de stockage disponible.
Et enfin, dans le menu des réglages, vous pourrez paramétrer un certain nombre de choses telles que l’heure, le réveil, l’écran de veille, la luminosité de l’écran, la langue des menus, le choix des égaliseurs, etc. On peut noter que l’horloge est affichée dans presque tous les modes, ce qui peut s’avérer pratique.

Sont annoncés sur le site du constructeur un support Mac OS ainsi qu’une lecture des fichiers BMP. Pour ce qui est de Mac OS (ou même de Linux bien que ce dernier n’ait pas été spécifié) tout fonctionne parfaitement bien, le baladeur est toujours détecté en mode disque dur externe, vous pouvez donc l’utiliser comme une clé USB ce qui est très appréciable d’autant plus que la vitesse de transfert semble est assez bonne (environ 3,8Mo/s). Pour les fichiers BMP, après test il s’avère que même sans menu dédié dans l’interface du T60 (et sans mise à jour du firmware), en utilisant le mode explorateur il est tout à fait possible de lire ce type d’images ce qui amène à l’interrogation suivante : qu’en est-il de la lisibilité sur un petit écran de 0,8 pouces ?

La lecture de fichiers images n’est évidemment pas le point fort de ce baladeur (j’irai même jusqu’à dire qu’il ne s’agit là que d’un gadget synonyme de plutôt inutile surtout que les images sont adaptées à la taille de l’écran et donc fortement rétrécies …) mais selon moi pour tout le reste l’écran reste parfaitement lisible et semble convenir à un usage et un affichage aussi simplifiés.

Pour allumer l’appareil, il suffit d’une pression sur le bouton “play/stop” après vérification faite, de la désactivation du verrouillage. L’allumage est très rapide, quelques secondes seulement. La familiarisation avec l’interface graphique et les différents menus est presque instantanée, ce qui n’est pas étonnant compte tenu du très succinct manuel d’utilisation fourni. Pour éteindre le T60, de même qu’à l’allumage, une simple pression prolongée sur le bouton “play/stop” fera l’affaire, rien de bien compliqué !

Pour une manipulation à l’aveuglette (dans une poche par exemple), vous pourrez très simplement monter ou baisser le son ainsi que passer aux pistes suivantes ou précédentes (c’est un des bons points du joystick) ; pour les autres fonctions, ceci se révèle être beaucoup plus complexe.

 

Mode musique

 

Le mode musique permet d’écouter par défaut toutes les pistes contenues dans tous les dossiers en affichant successivement à l’écran le nom de l’artiste, puis le titre de la chanson. Les Tags ID3 ne sont pas gérés, cela se passe avec le nom du fichier. Seuls les enregistrements (vocal ou FM) ne sont pas récupérés avec les pistes lues.
Sur l’écran de lecture, outre le nom de l’artiste et le titre de la chanson, sont affichés l’heure, le témoin de batterie, l’égaliseur ainsi que les indicateurs temporels. À noter qu’une pression sur le bouton “A-B” positionne un point de repère virtuel d’entrée d’une boucle et qu’une deuxième pression en établit le point de sortie ceci permettant de lire en continu l’extrait souhaité.
Quand le baladeur est éteint puis rallumé, il reprendra là ou il s’est arrêté, assez pratique. Cette option peut être modifiée dans le menu “réglages”.

Un mauvais point peut être, aucune fonction de lecture aléatoire n’est présente, il faudra donc se restreindre à créer des playlists (.pla et non .m3u) qui elles sont bien gérées pr le T60. Il est d’ailleurs possible de créer des “Quick list” directement depuis le baladeur.

Signalons qu’un “screensaver” peut être configuré et il apparaitra au bout de quelques minutes d’inactivité du baladeur lorsque vous écoutez de la musique par exemple.

 

Mode explorateur

 

Ce mode est très pratique, car il permet de naviguer dans tous les dossiers et sous-dossiers présents dans la mémoire flash du T60 pour choisir précisément quel fichier lire, mais aussi quel fichier supprimer directement sans passer par un ordinateur, ce qui n’est pas un détail à négliger et peut parfois s’avérer bien pratique, surtout pour supprimer des enregistrements vocaux ou FM indésirables et laisser de la place libre pour d’autres.

 

Mode radio FM

 

Une pression sur le bouton “play/stop” passe de mono à stereo et inversement, sur le bouton “A-B”, ceci a pour effet de sauvegarder la fréquence en cours dans l’une des 20 places disponibles, enfin le bouton enregistrement agit comme un raccourci pour lancer l’enregistrement. Pour finir, le joystick, actionné de gauche à droite navigue sur la bande des fréquences (de haut en bas, il monte ou baisse le volume sonore), mais un clic au centre de celui-ci entre en mode suppression des stations sauvegardées, après quoi il suffit de choisir laquelle supprimer et de valider par une dernière pression sur le bouton “A-B”.

Pour ne jamais avoir possédé de baladeur faisant aussi office de tuner radio FM, j’ai plutôt été agréablement surpris par la qualité de réception du signal et d’écoute. Ca donne envie d’avoir la radio dans sa poche (même si elle n’est pas RDS) !

Exemple d’enregistrement

 

Mode enregistrement

 

Il nous renseigne sur l’écran de la durée totale d’enregistrement possible compte tenu de l’espace de stockage restant (en heures:minutes:secondes). Une fois dans ce mode,il suffit de presser le bouton d’enregistrement une première fois pour le lancer et une seconde fois pour le stopper. Un clic au centre du joystick passe en mode explorateur directement situé dans le dossier des enregistrements vocaux.

La qualité des enregistrement est non seulement bonne, mais en plus vous pouvez régler celle-ci dans le mode réglages et donc adapter le rapport qualité/poids comme vous préférez parmi 3 positions : élevée, moyenne et basse (cela dit, avec un modèle 4go, j’aurai tendance à tout régler en haute qualité ^^).

Exemple d’enregistrement

 

Mode réglages

 

Les catégories de réglages disponibles sont : son, affichage, enregistrement, horloge et avancés.

C’est dans la catégorie son que l’on va choisir les égaliseurs (parmi 9 préréglages) et pouvoir créer son égaliseur personnel. Dans la catégorie affichage, on pourra régler la durée avant laquelle l’écran va s’éteindre afin d’économiser la batterie, la luminosité de l’écran, le type d’écran de veille et le temps avant déclenchement, la vitesse de scroll de l’interface, la gestion des Tags et la langue de l’interface. Les réglages possibles pour l’enregistrement sont uniquement dédiés à la qualité du MP3 généré et au possible déclenchement automatique à la voix. L’horloge est plutôt intéressante, car en plus du réglage de l’heure, de la veille et d’un réveil, elle permet de programmer un enregistrement de radio FM. Enfin, les réglages avancés permettent d’avoir accès aux informations système (capacité de stockage libre, version du micrologiciel, etc.), de choisir si l’on utilise une pile alcaline ou une pile rechargeable, de choisir dans quelle région du monde l’on se trouve afin d’adapter les bandes de fréquences de la radio FM, de formater la mémoire du T60, etc.

 

Qualité audio

 

Comme d’habitude, le casque fournit avec le T60 est bien trop basique pour profité pleinement de la qualité sonore du baladeur qui est une surprise ! En effet, malgré un souffle quand le baladeur est en pause ou lors d’un blanc dans un titre, la qualité sonore est assez bonne. Clair et équilibré avec des instruments bien séparés, ce T60, pour son prix, est assez surprenant.
Le volume va jusqu’à 40, mais avec des q-jays, je n’ai pas dépassé 15 !

Comme je l’ai déjà dit, le T60 embarque une dizaine d’égaliseurs préréglés ainsi qu’un personnalisable (5 bandes), une bonne chose qui est rare sur un si petit lecteur.

 

Autonomie

 

L’autonomie annoncée par Iriver avec une seule pile de type AAA est de 19 heures (MP3, 128kbps, 44.1kHz, EQ normal, Vol 20, LCD éteint) en lecture continue (Audio). Après avoir oublié de l’éteindre durant toute une soirée, une nuit et la moitié d’une matinée, il s’avère donc que cette autonomie annoncée est en réalité assez respectée. Le choix d’alimentation par pile alcaline plutôt que directement par batterie rechargeable n’est selon moi pas un choix judicieux du constructeur ; il est vrai que le baladeur vous coûtera sensiblement moins cher à l’achat, mais changer la pile toutes les 17/19 heures n’est pas du tout économique (ni même écologique). Heureusement qu’un réglage est présent permettant au T60 de gérer les piles rechargeables ! Mon autonomie moyenne mesurée est de 15h avec une pile AAA standard.

 

Conclusion

 

Le T60 n’a pas fait beaucoup parlé de lui et c’est bien dommage… C’est est un bon petit baladeur flash entrée de gamme avec un grand nombre de fonctionnalités et une qualité sonore au dessus de la concurrence. Il pêche malheureusement pas une ergonomie perfectible et une autonomie trop juste via une pile AAA. Il n’en demeure pas moins intéressant vu le prix auquel on peut le trouver ! Le T60 est un des rares survivants de qualité, dans la catégorie “baladeur audio” maintenant délaissée par les différentes marques du marché.

 

Points positifs:

  • Design spécial mais assez solide
  • Ergonomie simple
  • Qualité sonore
  • UMS

Points négatifs:

  • Ecran petit avec faible résolution
  • Joystick de navigation perfectible
  • Non support tag ID3
  • Pile AAA

Mon appréciation (en remettant le baladeur dans sa catégorie) : entre et

 

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d’information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.


Laissez ici vos commentaires et feedbacks

Un trackback



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail