Nous avons actuellement plus de 210 visiteurs connectés sur nos sites (dont 9 sur generationmp3.com - 186 sur le forum)

Écrit par
Greg

Test et vidéo du iriver E100

Jeudi 17 avril 2008 à 17:30 | Dans la catégorie iriver
Testé par Greg

 

Introduction :
C’est au CES 2008 qu’iriver a présenté plusieurs nouveautés. Le E100 est le premier modèle à être disponible. Successeur du X20, le E100 est considéré comme « l’entrée de gamme » chez iriver, mais qu’en est-il exactement ?

 

Test iriver E100

 

C’est au CES 2008 qu’iriver a présenté plusieurs nouveautés. Le E100 est le premier modèle à être disponible. Successeur du X20, le E100 est considéré comme « l’entrée de gamme » chez iriver, mais qu’en est-il exactement ?

 

Spécifications

 

Le E100 embarque un écran TFT LCD 262k couleurs QVGA de 2,4″ (320×240px), une capacité de 2Go, 4Go ou 8Go extensible via un slot microSD, un micro, un tuner/enregistreur FM, une line-in, un haut parleur (2 x 1W) et une compatibilité MP3 / WMA / OGG / ASF / FLAC / MPEG4 SP / WMV9 SP / XVID SP (@30fps) / JPEG / BMP / PNG / GIF / TXT. USB 2.0, son autonomie est de 25h en audio contre 5h en vidéo et ses dimensions sont de 92,8 x 47,8 x 11,3 mm pour 59,3g.

 

Liens utiles :

 

Test Vidéo

 

 

Téléchargez la vidéo au format MP4 (98 Mo)
Téléchargez la vidéo au format Xvid (109 Mo)

Lien Dailymotion / Lien Youtube

 

Package

 

Contrairement à ce que nous avait habitué iriver, le package du E100 est assez basique. Boite un plastique transparente, assez simple avec baladeur visible et les accessoires fournis dans une boite en carton…
On retrouve à l’intérieur le minimum syndical :

  • Baladeur
  • Écouteurs
  • Câble USB
  • Notice et CD

Comme vous pouvez le constater, iriver ne s’est pas trop attardé sur le packaging et son contenant, vraiment dommage, car c’est toujours un moyen de se démarquer de la concurrence.

 

Tour du propriétaire

 

Le E100 est un baladeur entièrement en plastique mat, le modèle de notre test est blanc, mais il est disponible en d’autres couleurs.

Le baladeur en lui même, malgré un design simple, est assez classe. Les matériaux utilisés ne font pas du tout “cheap” et sa prise en main est très agréable.

L’écran de 2,4″ occupe les 2/3 de la face du baladeur et en dessous se situe le pavé directionnel équipé du système D-click d’iriver.

Sur la tranche droite, nous avons les boutons « power » et volume « +/- » ainsi que le micro

Sur la tranche gauche les boutons « reset » et « hold »

Sur le dessus, le slot pour carte microSD

Sur le dessous, le port mini-USB standard, la prise casque 3,5mm et la line-in (3,5mm)

Enfin au dos, nous avons un haut-parleur stéréo et les indications légales sur l’appareil

Le baladeur semble assez solide, il ne se raye pas, par contre en blanc il se salit très vite !

Pour un nouveau baladeur, le E100 est assez épais (92,8 x 47,8 x 11,3 mm), c’est bien étrange à l’heure où toutes les marques essayent de sortir le baladeur le plus fin possible. L’avantage c’est qu’on l’a bien en main, mais ne vous fiez pas aux apparences, car le E100 est ultra léger (59,3g) et on ne le sent presque pas dans la poche !

 

Utilisation / Interface

 

Avant toute chose, veuillez noter que le modèle que nous avons a été acheté à l’étranger et que le firmware présent est entièrement en français comme sur une majorité de produit iriver !

Une pression sur le bouton « Power » et le baladeur se met rapidement en route… On arrive alors sur une interface sobre mais élégante et assez efficace.

La navigation se fait via le pavé directionnel placé en dessous de l’écran. Ce dernier est un dérivé du système D-click présent sur la série Clix.

Pourquoi un dérivé ? Car même si iriver met dans ses spécifications que le E100 dispose de ce système, la manière dont il est intégré n’a plus rien à voir avec le système original qu’on retrouvait sur le Clix et qu’on a sur le Clix 2 !

En effet, il s’agit là ni plus, ni moins que d’un pavé directionnel. A la base le système D-Click est intégré à l’écran, permettant ainsi de ne pas avoir de pavé à part et surtout c’est une très bonne alternative à un écran tactile. Ici, il est déporté sur un pavé et un bouton central est en plus rajouté à ce dernier !

Pour vous expliquer un peu comment cela fonctionne, le pavé dispose de flèches directionnelles, que vous retrouvez sur l’écran du baladeur. Il faut alors suivre les indications à l’écran pour naviguer dans les différents menus. Parfois à la place des flèches, vous avez du texte ou des icônes.

À cause des ces différences avec le système D-click transitionnel, c’est toute l’ergonomie qui s’en fait ressentir. Car au contraire du D-click comme sur le modèle Clix, qui est un système ultra simple, le système mis en place sur le E100 demande un certain temps d’adaptation et surtout il y a quelques aberrations au niveau de la navigation. Rajoutez à cela une interface qui rame un peu quand on veut aller trop vite, et vous obtenez une ergonomie moyenne, en dessous de ce que nous a habitué iriver.

Passons cet épisode-là et parlons un peu de l’interface en elle-même. Très sobre et simple, cette dernière n’est pas très rapide… Cependant, il s’agit là d’un bug qui pourrait être corrigé lors d’une prochaine mise à jour firmware.

On se déplace dans les différents menus vers la droite ou la gauche, un peu à la manière du Cover Flow d’ Apple. On entre dans un menu en validant avec le bouton central. Une fois dans ce dernier, l’interface est des plus basiques, mais reste efficace, la navigation est identique…

Que vous soyez dans n’importe quel menu, une pression longue sur la direction « retour » renvoit aussitôt sur le menu principal. Une pression courte vous renverra elle dans le sous-menu précédent.

Il n’est pas possible de personnaliser cette interface comme sur le Clix 2 par exemple et c’est bien dommage.

Parlons aussi de l’écran, ce dernier est une belle déception. Je veux bien que le E100 soit le modèle d’entrée de gamme d’iriver mais là c’est un écran au rabais que nous offre la marque coréenne ! Il s’agit d’un écran TFT LCD QVGA de 2,4″ (320×240px), qui a peu de contraste, des noirs pas noirs et un angle de vision très limité…

À noter les boutons « volume » et « hold » qui se situent chacun sur un côté du baladeur, ils sont bien placés et faciles à utiliser.
Enfin, le baladeur est tout à fait pensé pour être utiliser avec une main, pour l’éteindre, il suffit de laisser appuyer quelques secondes sur le bouton « power ».

 

Musique

 

Le mode musique est des plus simples, les fichiers sont classés avec leur Tag ID3 (artiste, genre, album…) mais il est également possible de les afficher par dossiers. Il est possible de lire des fichiers à partir de la mémoire interne du baladeur, mais aussi depuis la microSD card.

Une fois un titre sélectionné, il suffit de démarrer la lecture et vous arriver sur l’interface lecture de la Musique.

Play/Pause s’effectue avec la touche centrale du pavé directionnel.

Le E100 affiche les pochettes d’album en assez grand, s’il n’y a pas de pochette, vous aurez droit à une image de substitution.

Dans le menu lecture, les informations de base apparaissent, EQ, durée, notation… Il est possible d’accéder aux options en maintenant appuyé quelques secondes la touche droite. Vous pourrez alors changer d’EQ, modifier la vitesse, le mode de lecture, ajouter un signet, supprimer directement le fichier, obtenir des informations ou encore donner une note à vos titres.

Il n’est pas possible de faire des playlistes à la volée depuis le baladeur, il vous faudra passer par un logiciel.

Il est par contre possible de naviguer dans le baladeur tout en écoutant de la musique…

Rappel de la compatibilité audio :
MP3 / WMA / OGG / ASF / FLAC

 

Qualité sonore

 

La qualité sonore du E100 est bonne, elle est cependant en dessous du Clix 2 car un souffle est présent. On l’entend lorsque le baladeur est en pause ou qu’un titre comporte un blanc.

Évidemment, cela s’entend avec des écouteurs sensibles et pas avec le casque livré par iriver qui est d’ailleurs pas super… Le son est bien équilibré mais manque de finesse et de clarté; on a constaté quelques distorsions, mais cela pourrait venir de l’encodage de nos MP3. C’est dommage, mais encore une fois, ce baladeur est une entrée de gamme et vu son prix on ne peut lui en demander beaucoup plus. Surtout qu’iriver offre tout de même 8 équaliseurs (normal, rock, pop, classic, soft, jazz, dbb) dont un personnalisable à 5 band, ainsi que les effets SRS WOW HD.

Le niveau sonore va de 0 à 40, il n’est pas extrêment puissant puisqu’avec mes intras q-jays je suis aux alentours de 20/25 ! Le réglage se fait grâce aux boutons sur le côté du baladeur, bien pratique…

Le E100 embarque également deux haut-parleurs. Personnellement j’ai horreur des haut-parleurs sur un baladeur MP3 ou un téléphone, il y en a toujours un pour faire cracher ça dans le métro et c’est pathétique… Enfin bref, le HP présent ici est correct, ce n’est pas un foudre de guerre, dans un endroit calme, il diffusera une musique d’ambiance, mais dès qu’il y a un peu de bruit ça devient vite inaudible… Ca peut être pratique pour écouter des podcasts par exemple et encore… Le HP se coupe dès qu’on branche des écouteurs et il se déclenche dès que ceux-ci sont débranchés, du coup il ne fonctionne pas en mode radio.

 

Vidéo

 

Tout comme le menu Musique, le menu Vidéo présente une arborescence simple, par fichiers et répertoires. Il est possible de lire des fichiers à partir de la mémoire interne du baladeur, mais aussi depuis la microSD card.

La vidéo se lance obligatoirement en mode paysage, l’interface de lecture est similaire à de nombreux baladeurs avec la durée, le niveau sonore, le nom du fichier…

Play/Pause s’effectue avec le bouton central et comme l’écran doit être basculé, les touches font de même dans ce mode lecture.

En appuyant quelques secondes sur la direction droite, on tombe sur les options. Vous pouvez ainsi modifier la vitesse de balayage, ajouter un signet, supprimer le fichier ou encore obtenir des infos sur ce dernier.

Je répète ce que j’ai déjà dit un peu plus haut, mais l’écran de ce E100 n’est vraiment pas bon. Habitué à l’écran AMOLED de mon Clix 2, j’ai pu constater une différence flagrante entre les deux modèles. Celui du E100 a peu de contraste, des noirs pas noirs et un angle de vision très limité… De plus quand on regarde une vidéo, on a l’impression que cette dernière est striée, je ne sais pas comment dire ça, mais on aperçoit trop la dalle de l’écran… Peut-être cela est plus explicite en photo.

Notez qu’il est possible de régler la luminosité de l’écran via le menu « paramètres ».

En ce qui concerne les sous-titres, le E100 ne les lit pas, mais par contre, iriver fournit un logiciel d’encodage vidéo (PC), nommé Movie Converter, en plus du logiciel iriver 3+, qui permet d’encoder directement n’importe quelle vidéo pour le baladeur et surtout de pouvoir intégrer les sous-titres. Comptez environ 20 bonnes minutes pour une série de 40 minutes.

J’ai fait l’essai avec un fichier .srt dans le même répertoire que ma vidéo et avec le même nom que cette dernière, le logiciel l’a inclus directement dans la vidéo lors de l’encodage !

L’autre solution et de les intégrer soit même, car vous pourrez choisir la taille de ces derniers et la police utilisée, ce qui n’est pas possible avec le logiciel d’iriver…

Les sous-titres sont assez lisibles à l’écran, surtout ceux intégrés avec le logiciel d’iriver car ils sont énormes ! Mais cela ne m’empêchera pas de dire que regarder un film sur un si petit écran est du suicide pour vos yeux. Un clip, une série à la limite oui, mais un film, achetez donc un PMP type Archos 405 ou mieux 605.

Rappel de la compatibilité vidéo :
WMV9 SP, MPEG-4 SP, XviD SP (240×320 30FPS jusqu’à 320kbps audio WMV ou MP3)

 

Autres fonctionnalités

 

Photo

 

Le E100 qui ne dispose pas d’un port USB host est équipé d’un mode photo comme tous ses concurrents… À quoi ça sert, pour moi pas à grand chose, mais ça fait une fonction supplémentaire. Rappelons aussi que le E100 n’a pas de sortie vidéo.

Le menu photo ressemble aux autres menus, avec une navigation par répertoires ou fichier. Petite nouveauté, les images sont aperçues en miniatures.

L’affichage se fait encore une fois en mode paysage obligatoirement. Il est possible de regarder une image, zoomer sur celle-ci, la supprimer, obtenir des infos, la faire pivoter ou encore faire un diaporama tout en écoutant sa musique.

Rappel de la compatibilité photo :
JPEG / BMP / PNG / GIF

 

Slot microSD

 

Voici une des plus grandes déceptions de ce baladeur, le slot microSD… En effet, tout comme le Creative Zen, ce dernier est géré séparément de la mémoire interne de baladeur. C’est à dire que tout ce qu’il y a sur votre carte microSD n’apparaît pas directement dans votre bibliothèque musicale par exemple. Il faut passer à chaque fois par le sous-menu « mémoire externe » proposé dans la majeure partie des menus du baladeur pour accéder au contenu et pouvoir le lire.

De même, il est impossible de transférer le contenu d’une carte microSD vers le baladeur et inversement.

C’est vraiment dommage que cette dernière soit gérée ainsi, mais j’espère qu’une mise à jour du firmware pourra changer ça !

À noter le petit cache de protection du slot microSD… Très cheap !

 

Enregistrement

 

Le E100 dispose d’un micro interne, mais également d’une line-in. Ce qui est un très bon point, car il vous sera possible de brancher un micro directement sur le baladeur et ainsi avoir une qualité optimale, mais aussi de brancher votre baladeur sur une chaîne pour encoder directement un CD par exemple.

En ce qui concerne la qualité d’enregistrement, vous aurez le choix entre « faible » (96kbps) « moyen » (128kbps) et « élevé » (192kbps). Le format d’enregistrement est du WMA. Pendant l’enregistrement, la durée possible d’enregistrement restant sur le baladeur s’affiche.

 

 

Tuner FM

 

Le tuner FM du E100 est assez bon, on regrette que ce dernier ne soit pas RDS. Il propose comme d’habitude la mémorisation de ses stations préférées, la recherche automatique ou manuelle et la possibilité d’enregistrer directement la radio au format WMA. La qualité d’enregistrement est réglable comme dans le menu « Enregistrement » vu plus haut.

 

 

Texte

 

Fonction encore une fois anecdotique pour moi où on peut lire des fichiers TXT…

 

Gestion des fichiers

 

Il s’agit ni plus ni moins que d’un Explorer, où vous pouvez vous promener dans tous les répertoires du baladeur. Il est possible de supprimer des fichiers directement depuis ce menu, mais également de lancer la lecture de fichiers multimédia (audio, vidéo, photo).

 

Paramètres

 

C’est marrant, car dans le menu « paramètres », vous ne retrouverez pas les diverses options disponibles dans chaque menu. Ici, il s’agit des autres réglages type l’heure, la mise en veille, la langue ainsi que tout ce qui concerne le formatage de la mémoire interne ou externe, les infos système ou le type de connexion (MTP ou UMS/MSC)…

 

Transfert

 

L’iriver E100 est un baladeur UMS ou MTP, c’est comme vous voulez ! En mode UMS, il se retrouve compatible sous toutes les plates-formes et le copier/coller depuis l’Explorer Windows est possible. Avec ce mode, le baladeur peut aussi vous servir de disque externe pour transporter vos données.

Attention, le passage du mode MSC au mode MTP vous oblige à formater le lecteur ! Toutes les données seront effacées y compris les thèmes…

En mode MTP, vous pourrez synchroniser ce dernier avec Windows Media Player, par exemple, mais il ne sera pas détecté sous Mac ou Linux.

Le baladeur dispose d’un câble USB standard mini-USB 2.0 et la vitesse de transfert, mesurée par nos soins en mode UMS, est de : 1,5Mo/s pour un fichier de 4,7Mo et 2,5Mo/s pour un fichier de 161Mo. Ce qui est dans la moyenne.

A noter que quand vous branchez le baladeur, trois choix sont possible. Vous pouvez ainsi seulement mettre le baladeur en charge via USB, soit le mettre en charger et transférer du contenu (UMS ou MTP), ou encore le mettre en charge et s’en servir tout simplement.

Signalons que si le baladeur est branché à votre ordinateur et qu’il y a une carte microSD dans celui-ci, c’est deux volumes que vous verrez apparaître dans votre Explorer Windows ou sur votre bureau Mac OSX. Il s’agit de la carte et le lecteur qui apparaissent séparément.

Une fois le transfert terminé, que ce soit en UMS ou MTP, le baladeur met quelques secondes ou plus suivant le contenu envoyé, pour reconstruire sa base de données.
iriver fournit avec son baladeur une suite logiciel assez complète et en français ! D’une part, vous avez « iriver firmware update » qui permet de mettre à jour automatiquement votre baladeur et d’autre part, iriver3plus permet de gérer le contenu de celui-ci. Quand vous mettez à jour le firmware, les données du baladeur ne sont pas supprimées.

 

Iriver3plus est vraiment un très bon logiciel, pas gourmand en ressources, très intuitif et rapide: j’ai vraiment été agréablement surpris. Ce petit logiciel permet de gérer très facilement son baladeur, de convertir ses fichiers audio et de les transférer sur le baladeur, de récupérer les pochettes d’album et tags via GraceNote ou encore de créer ses playlistes. À découvrir d’urgence !

Pour ce qui est de l’encodage vidéo, iriver fournit un autre logiciel à part nommé Movie Converter est qui marche très bien et qui est assez rapide. Il offre même la possibilité d’intégrer directement des sous-titres dans vos vidéos…

 

Autonomie

 

Iiriver annonce pour ce E100, une autonomie de 25h en audio et 5h en vidéo.

Durant notre test, nous sommes arrivés à 21h10 en audio avec un fichier MP3 encodé à 320kpbs.

Concernant la vidéo, avec un fichier AVI réencodé via le logiciel fournit par iriver, nous sommes arrivés à une moyenne de 4h.

L‘autonomie est donc plutôt correcte, au dessus de certains de ces concurrents. Comptez environ 3h pour une charge complète.

 

Conclusion

 

L’iriver E100 est l’entrée de gamme de la marque iriver et ça se voit. Nous n’avons pas été spécialement déçus par ce baladeur, mais une impression de « produit bâclé » ressort… En effet, la qualité sonore est loin de celle d’un Clix 2, la navigation est moins évidente que d’habitude et certaines options manquent cruellement. Mais beaucoup des problèmes rencontrés peuvent être corrigés avec une mise à jour du firmware ! On attend donc iriver au tournant.
Dans l’ensemble, le E100 représente tout de même un très bon rapport qualité/prix pour la catégorie « entrée de gamme ».

 

Points positifs

  • Compatibilité audio
  • Autonomie
  • UMS/MTP
  • Line-in et tuner FM de bonne qualité
  • Prix

 

Points négatifs

  • Qualité de l’écran
  • Interface lente
  • Ergonomie perfectible
  • microSD non intégrée à la mémoire interne

 

Mon appréciation (en remettant le baladeur dans sa catégorie) :

 

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d’information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.

Laissez ici vos commentaires et feedbacks

5 trackbacks



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail