Nous avons actuellement plus de 189 visiteurs connectés sur nos sites (dont 11 sur generationmp3.com - 173 sur le forum)

Écrit par
Guillaume

Test Samsung S2 “Pebble”

Jeudi 3 juillet 2008 à 16:27 | Dans la catégorie Samsung
Testé par Guillaume

 

Introduction : Dans la lignée des baladeurs de la série Zen Stone de Creative et bien sur du Shuffle d’Apple, la marque Coréenne Samsung vient de sortir le S2, un nouveau baladeur ultra épuré sans écran et avec le minimum de boutons. Bien que faisant avant tout la part belle aux bienfaits de la lecture aléatoire, le S2 possède plusieurs arguments, à commencer par son aspect, pour convaincre. Un petit test de ce dernier s’impose…

 Test Samsung S2 “Pebble”

 

Dans la lignée des baladeurs de la série Zen Stone de Creative et bien sur du Shuffle d’Apple, la marque Coréenne Samsung vient de sortir le S2, un nouveau baladeur ultra épuré  sans écran et avec le minimum de boutons. Bien que faisant avant tout la part belle aux bienfaits de la lecture aléatoire, le S2 possède plusieurs arguments, à commencer par son aspect, pour convaincre. Un petit test de ce dernier s’impose…

 

Spécifications

 

  • Dimensions: 41.2×42.4×16.7mm
  • Poids: 13.6g
  • Formats audio:
    • mp3( jusqu’à 320Kbps)
    • Wma( jusqu’à 192Kbps)
    • Ogg( de Q0 à Q10 )
  • Performances:
    • Réponse en fréquence: 40-20kHz
    • rapport signal-bruit: 88dB à 20kHz
    • Autonomie annoncée: 13 heures
    • Temps de charge annoncé: 2 heures
  • Connecteurs:
    • Écouteurs: prise jack stéréo 3.5mm
    • Ordinateur: Usb2, raccordement par la prise jack
  • Source d’alimentation:
    •  Batterie: 200mAh\ DC 3.7V
    • Usb: seulement pour le rechargement

 

Package

 

Pas une réelle surprise,  le package est aussi épuré que le baladeur. Une chose est assez frappante néanmoins, la prise de raccordement USB. En effet,  tout comme l’iPod Shuffle, sa connexion au baladeur se fait avec la prise jack; on a alors d’un côté la prise USB classique, de l’autre un connecteur jack 3,5mm à 4 connexions.

Contenu de la boite :

  • Baladeur
  • Écouteurs
  • Connecteurs USB
  • Notice et CD

Galerie photo et comparaisons

 

Voici une galerie photo du Samsung S2, ainsi que diverses comparaisons avec le Zen Stone de Creative et le Shuffle d’Apple.

 

Déballage et description

 

Les photos assez parlantes, mais une petite description ne peut pas faire de mal.

Ses dimensions sont dans la moyenne du Shuffle et du Zen Stone: légèrement plus épais que les 2, Sa surface est par contre plus faible. L’aspect métallisé est très bien rendu, difficile de savoir avant de toucher que la coque n’est qu’en plastique. Le poids de 13,6 g, est entre l’Apple et le Creative, à la main cela ne fait aucune différence.

La façade abrite la totalité des boutons, au nombre de 6. Les 5 premiers sont classiques:  play/pause, augmenter/baisser le volume, avancer/revenir. Le dernier quant à lui est un peu le boutons fourre-tout, on le détaillera par la suite. Une petite cavité (accessible avec une pointe) permet de réinitialiser le système (reset).

La prise jack situé sur le haut du baladeur est placé idéalement, aucun problème de ce côté. Détail amusant les écouteurs livrés permettent grâce à une petite excroissance sur la prise jack de s’accrocher avec l’encoche présente sur la façade du baladeur. En haut également se trouvent 2 autres petites encoches permettant de faire passer un fils, pour attacher le baladeur aux écouteurs.

L’arrière du baladeur présente un petit intérêt au niveau technique, une diode qui permet entre autre d’indiquer le type de lecture.  L’aspect métallique, presque miroir, est assez plaisant, bien évidemment ce dernier prend les traces de doigts mais sans plus.

Le modèle testé est le modèle 1go rose, mais il existe également de modèles 2go, les deux capacité décliné en vert, bleu, noir, blanc, rouge. Le design est une affaire de gouts, mais je trouve son aspect galet très sympathique.

 

Fonctionnalités et utilisation

 

 

Les fonctions sont loin d’être pléthorique, mais il y a toute de même 2-3 particularités. La marque met notamment en avant son système de traitement du son DNSe (Digital Natural Sound Engine), qui possède 3 positions: normal, studio, concert.

Les fonctions de lecture sont à la charge d’un seul bouton, celui en retrait des boutons classiques. En appuyant pendant une petite seconde dessus, on change de mode. On passe alors de lecture classique à lecture aléatoire, puis playlist. En rappuyant encore on revient à lecture classique et ainsi de suite.

Les 2 premiers modes sont comme sur tout les baladeurs de ce type, rien de bien nouveau. Les playlists peuvent être créées à partir d’un ordinateur bien sur, mais aussi avec le baladeur. Pour cela, il suffit de laisser appuyer le bouton + pendant une chanson pour l’ajouter à la playlist et - pour la retirer.

Dans le mode lecture continue, le baladeur commence par lire les fichiers à la racine qui ne dépendent pas d’un dossier, il procède alors tout simplement par ordre alphabétique. Ensuite il lira par ordre alphabétique les dossiers. S’il y a plusieurs sous-dossiers à l’intérieur il les lira également par ordre alphabétique, il fonctionne ainsi par arborescence sauf bien évidemment si vous avez fait une playlist…

 

 

La diode citée précédemment affiche une couleur différente suivant le mode de lecture: bleu pour la lecture normale, alternance de plusieurs couleurs pour l’aléatoire, magenta pour le mode playlist.

Au niveau de l’ergonomie en général, c’est très satisfaisant. Je trouve qu’à ce niveau il est meilleur que le zen, le bouton central permet une bonne prise en main du baladeur. Les fonctions se maitrisent en moins de 5 minutes, un bon point.

Pas grand chose à rajouter ici, les modes sonore seront détaillés dans la partie “qualité sonore”.

Rappel de la compatibilité audio :
MPEG1/2/2.5 Couche 3 (8 kbps à 320 kbps, 8 kHz à 48 kHz), WMA (48 kbps à 192 kbps, 8 kHz à 48 kHz), Ogg(Q0~Q10)

 

Transfert

 

Le Samsung S2 est un baladeur UMS, le transfert peut donc se faire suivant 2 méthodes: le transfert par le logiciel Samsung media studio ou  le copier-coller.

Le copier-coller se fait à une vitesse d’environ 1,9mo/s, un taux de transfert correct, mais pas top. Certains préfèrent bien ordonner leur bibliothèque musical, dans ce cas le logiciel de Samsung est plus pratique par exemple.

 

Qualité sonore

 

 La partie la plus intéressante vis à vis de son positionnement par rapport aux Shuffle et Zen Stone. La marque est assez élogieuse quant au qualité du traitement du son DNSe, petite écoute avec différents casques.

Tout d’abord une chose apparait assez vite, surtout en comparaison avec d’autres lecteurs, les basses ne sont clairement pas mises en valeur. On ressent un manque d’assise dans le bas du spectre, ce n’est pas incroyable mais pas besoin de se concentrer pour le remarquer.

La spatialisation est assez étrange, un peu trop porté vers l’avant à mon sens, c’est appréciable sur certains morceaux assez intimistes mais ne rendra pas honneurs à des morceaux très amples. Clairement ici, les médiums sont les fréquences qui ressortent le plus, les voix ressortent plus que dans la plupart des baladeurs. Au niveau des aigus c’est correct, pas transcendant mais sans défauts majeurs.

 La séparation des instruments n’est pas le point fort de ce baladeur, probablement dû au son porté vers l’avant. Si le son dans l’ensemble n’est pas désagréable, il sonne un peu trop métallique, particulièrement les voix, un peu embêtant quand on sait qu’elles sont assez prépondérante.

Au niveau de l’écoute en général le constat est assez sévère si on le compare au Zen Stone. Si l’écoute n’est pas désagréable, la plupart des baladeurs font beaucoup mieux. Comparé au Shuffle, l’absence quasi totale de souffle est un avantage, l’utilisation avec des intras est appréciable.

L’activation des fonctions sonores studio et concert n’apporte pas grand chose. La fonction studio va légèrement augmenter le volume sonore à 45° par rapport à l’avant et y ajouter une légère réverbération. La fonction concert va quant à elle réduire clairement les voix et y ajouter une grosse réverbération. En général cela tient plus du gadget, c’est parfois très bon sur certains morceaux pourtant.

Pas grand chose à dire sur le casque donné avec, pas de gros défaut mais ne vaut pas plus que les autres casques  inclus dans les autres baladeurs. Si vous pouvez en changer, c’est mieux…

 

Autonomie

 

En utilisation normale avec les écouteurs dédiés, on arrive à une autonomie d’environ 11h45 avec des MP3 encodés à 256kps et 320kbps, pas incroyable mais acceptable. Le temps de charge est bien de 2h comme annoncé par le constructeur.
Attention, le chargement tout comme le transfert d’ailleurs, se fait avec une prise spécifique jack 3,5mm d’un côté et port USB de l’autre.

 

Conclusion

 

Le Samsung S2 est un baladeur assez sympathique, son design et son ergonomie sont des avantages. Sa qualité sonore correcte et son nombre de fonctions restreint risque cependant de freiner l’achat, quoi qu’à ce prix là, il n’y a finalement pas trop d’hésitation à avoir…  Il n’est par contre,pas mauvais en comparaison au Shuffle d’Apple, notamment grâce à l’UMS ou encore sa compatibilité audio plus large, mais il reste en dessous d’un Zen Stone v2 de Creative.

 

Points positifs:

  • Poids
  • Ergonomie
  • Design/bonne qualité de fabrication
  • UMS
  • Prix

 

 Points négatifs:

  • Qualité sonore
  • Fonctionnalités limitées
  • Prise USB peu pratique
  • Package minimaliste

 

Note appréciation:

 

Laissez ici vos commentaires et questions sur ce test.

 

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d’information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail