Nous avons actuellement plus de 69 visiteurs connectés sur nos sites (dont 20 sur generationmp3.com - 46 sur le forum)

Écrit par
Nicholas

Test et vidéo du Creative Zen X-FI

Vendredi 26 septembre 2008 à 12:16 | Dans la catégorie Creative
Testé par Nicholas

 

Introduction : Un an après le Zen, Creative sort le Zen X-Fi un baladeur assez similaire auquel la marque singapourienne a ajouté sa fameuse technologies X-Fi. A t-on là une simple évolution ou un nouveau baladeur ? Les points négatifs que nous avions noté lors du test du Zen ont-ils été corrigés ? La technologie X-Fi es-elle vraiment efficace ? Nous allons essayer de répondre à ces questions lors de ce test.

Test du Creative Zen X-Fi

 

creative_big.jpg

 

Introduction

 

Un an après le Zen, Creative sort le Zen X-Fi un baladeur assez similaire auquel la marque singapourienne a ajouté sa fameuse technologies X-Fi. A t-on là une simple évolution ou un nouveau baladeur ? Les points négatifs que nous avions noté lors du test du Zen ont-ils été corrigés ? La technologie X-Fi es-elle vraiment efficace ? Nous allons essayer de répondre à ces questions lors de ce test.

 

Caractéristiques

 

  • Capacité de 8Go, 16 Go ou 32 Go
  • Technologie Creative X-Fi intégrée
  • Dimensions : 55 x 83 x 12,5 mm
  • Poids : 70 g
  • Emplacement carte SD / SDHC
  • Écran 2,5 pouces affichant 16,7 millions de couleurs
  • Haut-parleur intégré
  • Radio FM avec 32 stations programmables
  • Autonomie de la batterie : 25h audio (15h avec le haut-parleur), 5h en vidéo
  • Formats audio pris en charge : MP3, WMA (DRM 10), AAC (M4A), WAVE, Audible
  • Formats vidéo pris en charge : WMV9, MPEG4, DivX, XviD (320 x 240)
  • Format photo pris en charge : JPEG (ligne de base : jusqu’à 16,6 mégapixels)
  • Format d’enregistrement de voix : IMA ADPCM (16 kHz, Mono)
  • LAN sans fil : Lecture sans fil en continu, Téléchargement de contenus, Discussions passionnantes en ligne avec vos amis
  • Garantie matérielle limitée à 1 an

 

Liens utiles :

 

Déballage et impressions sur l’objet

 

 

Le modèle que nous avons testé est une version 16Go qui embarque le Wifi. Bon, on n’est pas en terrain inconnu. Le ZEN XFi est une évolution du ZEN, qui était un très bon petit lecteur, malgré quelques défauts notables. Le lecteur vient dans un emballage en plastique rigide qui fait bonne impression. C’est compact, solide et bien présenté.

A noter que le ZEN XFi vient avec une paire d’EP830. Alors certes, ce ne sont pas nos semi-intras préférés, mais c’est tout de même bien mieux que la paire d’oreillettes très bas de gamme. Même si je trouve ça cher par rapport aux petits EP630, on les trouve à 40€ minimum à ce jour. Sinon, on trouve un manuel, un câble USB standard et un CD d’installation du soft Creative pour Windows, qui est complètement factultatif.

Concernant le lecteur lui-même, pas de mauvaise surprise. La face arrière a troqué son plastique granuleux et ses vaguelettes contre un plastique façon alu brossé. Le bouton on/off/hold est passé à l’arrière, un peu comme les Sony A810. Ca parait un peu étonnant au premier abord, mais c’est bien mieux que juste à côté de la prise jack. Sur le ZEN premier du nom, on devait tourner le jack coudé pour accéder à ce bouton. Sur la tranche inférieure, on trouve dorénavant un petit haut parleur, à l’intérêt tout à fait discutable. La tranche droite garde la prise jack, le bouton Reset et la prise USB mini. La tranche haut, quant à elle, offre toujours le port SD et le dictaphone. La tranche gauche est vide.

 

 

La face avant a connu plusieurs changements. On a toujours un plastique noir brillant, mais il semble moins sensible aux rayures. Par contre, les traces de doigts… Le pourtour est en plastique argenté qui fait bonne impression. Mais le principal est le réagencement complet des touches. On garde les 4 boutons retour arrière, menu contextuel, raccourci et lecture/pause. Mais la croix directionnelle et son bouton central de validation cèdent la place à un pavé de 9 touches, façon téléphone portable. Les touches sont petites mais répondent de façon satisfaisante. Ne vous coupez pas les ongles trop court…

La qualité de fabrication est donc à la hauteur, bien qu’on sente que Creative ait voulu réduire les coûts (où sont les vaguelettes de la série ZEN ?). L’assemblage est globalement de bonne qualité, et on ne dénote aucun jeu entre les pièces.

 

 

Pour ce qui est de la navigation et l’ergonomie avec les nouveaux boutons. Alors certes, on ne parvient pas au niveau des cadors actuels du marché, iPod, Zune, Sony et autres Clix, mais le lecteur se pilote facilement et sans problème. Le firmware mériterait d’être un peu plus réactif, mais ce n’est pas mauvais. Les menus sont organisés exactement de la même façon que sur le ZEN, et on s’y retrouve facilement.

 

 

Le menu principal se décompose en 8 sections : Musique, Vidéos, Photos, En ligne, X-Fi, Microphone, Radio FM, Extras, Carte Mémoire et Système.

Signalons que cette interface est personnalisable, vous pouvez en effet changer l’ordre des menus, en retirer ou ajouter des raccourcis vers des fonctions spécifiques.

Le ZEN X-Fi est bien construit physiquement et l’interface utilisateur bien pensée. Globalement, il y a très peu de choses à redire.

 

Galerie Photo

 

 

Musique

 

Du très classique chez Creative. La navigation se fait entièrement par tags. Classement par artistes, albums, genres et quelques modes plus exotiques, comme les listes intelligentes, ici appelées fonctions “DJ” : l’album du jour (un album au hasard), une lecture aléatoire sur toute la mémoire et plusieurs modes en fonction de vos habitudes (peu connu, trés connu, pas encore classé…).

Les signets vous permettent de gérer une liste de 10 signets. Pour celà, durant la lecture, sélectionnez “Définir signet” dans le menu contextuel, puis la place de ce signet dans la liste. Un signet est la référence d’un moment spécifique dans une piste (ex : U2> Best Of> New Year’s Day>1mn42). Je reste dubitatif sur l’intérêt de cette fonction, mais elle doit sûrement servir à quelqu’un.

 

 

Par contre, il est possible de gérer précisément une sélection de pistes. Sélectionnez un artiste, un album ou une chanson, puis dans le menu contextuel, cliquez sur “Ajouter à la sélection”. La ou les pistes sont ajoutées à la playlist en cours. Il est possible d’enregistrer cette sélection en tant que compilation, qui sera accessible dans le menu Musique>Liste des compilations. Entrez un nom à l’aide du clavier virtuel, et voilà. De cette façon, gérez dynamiquement autant de compilations que nécessaire.

Ensuite, nous avons les classiques, comme la recherche qui s’effectue à l’aide du clavier virtuel, l’affichage des pochettes d’album, la suppression d’un titre depuis l’appareil, le choix du mode de lecture, l’affichage des détails sur un fichiers ou encore la navigation rapide avec un second menu où il suffit de sélectionner une lettre pour accéder à l’ensemble fichiers commençant par cette dernière.

Si vous arrêtez votre baladeur en cours de lecture, vous pourrez reprendre au même endroit lorsque vous le rallumerez.

Pour résumer, le tout donne un mode de mode de fonctionnement relativement souple, couvrant 99% des besoins.

Rappel de la compatibilité audio : MP3, WMA (DRM 10), AAC (M4A), WAVE, Audible

 

Qualité sonore et X-Fi

 

L’avis de Nicholas :

 

La sortie casque est extrêmement propre. On me reproche souvent d’être tâtillon sur le sujet, mais j’ai été très agréablement surpris. Dans la foulée, le ZEN XFi peut se targuer d’être quasi-gapless. Le saut entre deux pistes est vraiment minime, et ne gène absolument pas l’écoute d’un live. Au vu de ses qualités, c’est un excellent lecteur audio, qui n’a pas à rougir face au haut du panier.

Le X-Fi… C’est la principale nouveauté du lecteur. Malheureusement, pas de puce dédiée. Nous avons donc droit à une émulation logicielle des traitements audio. N’étant déjà pas fan de ces effets quand ils sont intégrés à une carte-son dédiée, j’étais relativement sceptique quant à leur exploitation sur un lecteur nomade. A quoi avons nous droit ?

 

 

Premièrement, l’effet XFi Crystalizer, à trois niveaux : Off, On et Max. Avec mes Earsonics EM3-Pro, tout ce que j’entends, c’est qu’ils mettent les aigus en avant. La belle affaire. Le résultat n’est pas fondamentalement mauvais, mais on est loin de la révolution annoncée.

Deuxièmement, l’effet XFi Expand à deux niveaux : On et Off. Que se passe-t-il ? Les aigus et les voix vont se planquer au fond de la salle et le grave est accentué, mais perd toute précision. Un vrai bonheur. D’après le menu, cet effet est censé donner un effet 3D à la chanson que j’écoute. Ah…? Parce que moi, j’ai d’un coup l’impression d’écouter une mauvaise sono du fond d’une piscine. La belle affaire.

Je reste poli, mais en gros, “c’est pas terrible”.

 

 

Quand au haut-parleur, il prend automatiquement le relais si le casque n’est pas branché mais peut heureusement être désactivé via le menu option disponible partout. Globalement, ça amusera sûrement les ados, mais ça sonne comme un mauvais radio-réveil.

 

L’avis de Guillaume :

 

La comparaison a été faite avec un Sony a820, modèle de qualité sonore. Disons -le tout de suite, la différence n’est clairement pas flagrante entre les deux, très dur de les départager. Avec le Crystaliser désactivé, le zen sonne peut-être légèrement moins clair que le Sony, dont les basses sont un poil mieux définis.

Avec le Crystaliser en mode normal, on sent une petite amélioration. Le son est plus clair, les basses plus claquantes et les aigus plus tranchants, la différence n’est pas importante mais vaut la peine. Avec cette fonction, on est au niveau du Sony, c’est probablement même mieux au niveau des aigus. Avec le Crystaliser au max, les points évoqués sont encore plus poussés, c’est même un peu trop. A relativiser à mon avis, avec des casques bas-de-gamme cela ne devrait pas être désagréable et peut-être rattraper quelques lacunes. Le mode 3D est quant à lui bien peu convainquant, rajoutant une petite sensation d’éloignement de la scène sonore avant, mais pas plus, rien de bien immersif en tout cas.

On connait déjà les Creative EP830, pas vraiment meilleurs que les 630 mais exceptionnel pour des écouteurs livrés, de quoi rendre (presque) inutile l’achat ultérieur d’un casque.

 

 

Au final c’est un peu mitigé, le son est excellent bien sur, mais un Sony a820 tient la comparaison, dommage quant on connait les promesses de Creative sur ce zen X-fi. Néanmoins, l’apport de cette technologie est un petit plus parfois non-négligeable pour le son.

 

Vidéo

 

Comme son nom l’indique, ce menu sert à gérer… les vidéos. Les besoins sont moins étendus que pour la musique, donc moins de fonctionnalités dans cette catégorie. Basiquement, on vous propose de trouver une vidéo et de la lancer. Les vidéos sont classées dans 4 sous-catégories : Vidéos (les vôtres), TV, ZENcast et les vidéos récemment visionnées. Je vous avoue que je suis un peu perplexe concernant le menu TV. Par défaut, il est vide. Et étant donné que le ZEN n’a aucune entrée permettant d’enregistrer un flux vidéo, j’ai du mal à saisir à quoi il peut servir.

 

 

Attention, il faudra passer par une phase de réencodage de façon à obtenir du WMV ou DivX/XviD (320×240). Creative livre un nouveau logiciel avec son baladeur, qui vous permettra de faire cela… Il parait que Windows Media Player le permet également.

Le visionnage de vidéos est bon. C’est fluide et la qualité de l’écran est appréciable. 2.5″ et 16.7 millions de couleurs, ça commence à être pas mal. Mais soyons honnête, le Zen X-Fi tout comme le Zen, ne sont pas des baladeur vidéo. Cette fonction peut être sympathique pour regarder clip et podcast mais ça s’arrête là. Après vous faites ce que vous voulez !

Notez que les sous-titres ne sont pas pris en compte, il vous faudra les inclure lors du réencodage.

Dans ce menu, il est également possible d’obtenir des détails sur un fichier ou même de le supprimer.

Rappel de la compatibilité vidéo : WMV9, MPEG4, DivX, XviD (320 x 240)

 

Photo

 

 

Pas de fioritures ici non plus. 4 sous-menus permettant de naviguer dans vos images, d’afficher les diaporamas, les images affichées récemment et les photos importés depuis la carte SD. Notons que la lecture de musique ne s’arrête pas durant le visionnage des photos et qu’il est possible de définir une photo en arrière plan des menus.

Creative a ajouté la possibilité de transférer l’ensemble des photos de la carte SD vers le lecteur. Plutôt une bonne idée qui peut dépanner lors d’un voyage.

Dans ce menu, il est aussi possible d’obtenir des détails sur un fichier ou même de le supprimer.

 

Micro

 

 

La facilité d’utilisation est ici aussi visée. Sélectionnez le menu “Microphone”, débutez l’enregistrement et c’est parti. Les enregistrements sont disponibles dans la section Musique>Enregistrements. Le format est du WAV mais la qualité n’est pas exceptionnelle.

 

Tuner FM

 

 

A l’aide de la croix directionnelle, sélectionnez la fréquence, et voilà. Il n’est possible d’enregistrer cette fréquence en lui donnant le nom voulu. Par contre, pas de RDS, ni d’enregistrement de la radio. La qualité de réception est plutôt honnête, du moins dans Paris.

 

Extras

 

 

Deux fonctions ici : Date & Heure et Organiseur.

L’affichage de la date et de l’heure est une bonne idée. L’affichage est claire et lisible de loin. Il transforme votre baladeur en petite horloge. A noter que l’affichage est très maléable : horloge digitale ou analogique, choix des séparateurs et du format de la date et de l’heure. Il est même possible de programmer une alarme.

Avec la fonction Organiseur, il est possible de synchroniser son organiseur avec le logiciel Creative Centrale. On a donc accès à son calendrier, ses tâches et ses contacts. Seulement, aujourd’hui, ces informations sont déjà gérées par n’importe quel téléphone de base et l’appareil est nettement plus adapté qu’un lecteur MP3… Et pour une utilisation professionnelle, les intéressés seront déjà équipés de portables, de PDA, de BlackBerry ou autre.

 

Slot SD

 

 

Le port SD aurait pu être un des énormes atouts du Creative ZEN X-Fi, si Creative avait tenu compte des remarques des utilisateurs par rapport à celui déjà présent sur le Zen. C’est donc encore une fois, une déception. Dans ce menu, il est possible de naviguer dans l’arborescence de la carte mémoire, d’activer la fonction UMS de façon à pouvoir accéder à cette carte lorsque le lecteur est relié au PC et d’afficher quelques informations sur la carte, et notamment le taux de remplissage.

Je vais me répéter, mais Creative a ajouté la possibilité de transférer l’ensemble des photos de la carte SD vers le lecteur. Chouette ! Si vous espériez une réelle extension type Cowon D2, passez votre chemin.

 

 

En effet, la navigation dans la mémoire interne se fait par tags. Il est possible de lire le contenu musical et vidéo de la carte SD, mais il faudra passer par le menu “Carte Mémoire>Parcourir”, et la navigation se fait par arborescence de fichiers. C’est très frustrant et vraiment dommage. Ceux qui espéraient un lecteur flash pouvant aller jusqu’à 64Go à ce jour (32Go + SDHC 32Go) passeront sans doute leur chemin. L’exploitation de ses fichiers multimedia est naturellement rebutante car la carte SD n’offre pas toutes les possibilités inhérentes à la gestion par tags (classements, playlists, etc.), et il vous faudra jongler entre différents menus, selon les chansons que vous voudrez écouter.

 

En ligne

 

 

Les modèles 16Go et 32Go du Zen X-Fi sont pourvus du Wifi. On aurait pu penser que Creative développe des fonctions sympathique avec cette connectivité mais ne rêvez pas, encore une fois, la déception est présente… Le Wifi permet en effet deux choses sur ce baladeur :

  • Accéder à un serveur multimedia
  • Tchater avec ses amis

 

 

La premiére fonctionnalité aurait pu s’avérer très intéressante mais malheureusement elle est limitée. Il est en effet possible de se connecter à un serveur multimedia chez soit ou sur le serveur Creative MediaBox en ligne.

- Chez vous, vous aurez la possibilité de lire en streaming le contenu de votre PC (audio et vidéo), si bien évidemment vous êtes sous Windows et que le partage de fichier est activé. Ayant également chez moi un serveur type NAS compatible DNLA, j’aurai pensé que celui-ci serait accessible et en fait non, le baladeur ne le détecte absolument pas ! Il n’est par contre pas possible de streamer du contenu depuis le baladeur, vers un PC.

Enfin, il est possible de télécharger directement du contenu en Wifi depuis le baladeur. Ce dernier se télécharge directement dans le bon dossier (audio, video, photo) et s’ajoute automatiquement à votre bibliothèque de media. On aurait bien aimé la même chose pour le slot SD !

Notez que le Zen X-Fi détecte automatiquement les hotspot Wifi et que vous pouvez vous y connecter même si celui-ci est sécurisé car le baladeur embarque un clavier virtuel type téléphone portable. Le baladeur peut enregistrer jusqu’à 10 hotspot Wifi favoris. La puissance du signal Wifi est indiquée par une petit icone dans le coin droit de l’écran.

On regrette que Creative n’ait pas inclus comme sur le Zune, de synchronisation via Wifi ou encore de fonctions de partage.

- Depuis le serveur Creative MediaBox, vous pouvez accéder à des fichiers media. Malheureusement la plus part sont des podcasts uniquement en anglais, qu’il n’est même pas possible de les télécharger ! Je ne sais pas si Creative souhaite ou non faire évoluer cela mais pour nous, l’utilité est pour le moment proche du zéro.

 

 

La seconde fonctionnalité est le tchat avec ses amis. A l’annonce du baladeur Creative parlait d’une compatibilité avec msn et gtalk, il n’en est rien du tout ! Ce messenger est une pure production de Creative, il vous faudra d’ailleurs vous enregistrer sur le site pour pouvoir l’utiliser et surtout il vous faudra ensuite trouver des amis… C’est donc un gros “FAIL” comme dirait l’autre concernant cette fonctionnalité. Rajoutons que même si on arrive a se connecter au tchat et à trouver un/des amis, le vrai-faux clavier téléphonique (les 9 touches) n’est vraiment pas ergonomique pour ce type d’utilisation!

 

 

 

 

Transfert

 

Le ZEN X-Fi est uniquement MTP, il n’est donc compatible qu’avec Windows Xp ou Vista. Cependant, des librairies existent pour faire reconnaitre un tel appareil sous Linux ou Mac…

Pour remplir votre lecteur, un simple copier/coller suffira, mais Creative fournit également un logiciel nommé Creative Centrale qui vous permettra de gérer votre bibliothéque musicale, des réencoder des fichiers vidéo ou de réaliser des playslites.

 

 

Le baladeur est USB 2.0 et le port est en mini USB standard. Le taux de transfert mesuré sur le baladeur est de :

  • 5,66Mo en 3 secondes -> 1,8Mo/s
  • 166Mo en 47 secondes -> 2,8Mo/s

Comme vous pouvez le constater, ce dernier est dans la moyenne, mais n’est pas exceptionnel, dommage.

 

Autonomie

 

Creative annonce une autonomie de 25h en audio et 5h en vidéo. C’est très flou et nous avons passé du temps à faire des tests tellement l’autonomie peut varier d’une fonctionnalité à une autre !

Avec la luminosité de l’écran réglée à 50%, des fichiers MP3 encodées avec Lame en preset extreme (entre 192 et 320Kbps en moyenne selon complexité du morceau), nous avons constaté une autonomie moyenne d’environ 22h seulement en audio. Mais dés qu’on commence à streamer de la musique depuis son PC via Wifi, l’autonomie prend un coup puisqu’en streaming pure, on arrive seulement à 5h ! Enfin, en utilisation normale, en regardant quelques vidéos, écoutant des titres et en ajoutant des effets tels que le X-Fi, nous sommes dans une fourchette allant de 16h à 18h. Pour ce qui est de la vidéo, nous avons pu regarder 2 films, soit 4h30 d’autonomie. Creative donne donc l’autonomie maximum mais avec une utilisation normale cette dernière est rarement respectée…

 

Test vidéo

 

 

 

Conclusion

 

Au final, le ZEN XFi de Creative vaut plus le coup par rapport aux petites (ou grandes c’est à l’appréciation de chacun) améliorations apportées, que vis à vis des nouvelles fonctionnalités, à l’intérêt très limité. Le ZEN XFi se révèle un excellent petit lecteur nomade, de très bonne qualité audio et moins cher que ses concurrents directs. Le tableau n’est pas encore parfait : le port SD pourrait devenir une vraie extension de mémoire, le firmware gagnerait à être un poil plus réactif, le wifi pourrait être vraiment utile et l’ergonomie n’est pas tout à fait au niveau des tous meilleurs. Mais le lecteur est homogène, performant, facile et agréable à utiliser.

 

Points positifs :

  • Très bonne qualité sonore (souffle très faible, quasi gapless)
  • Streaming audio/vidéo
  • Autonomie en hausse (en audio)
  • Rapport qualité/prix

Points négatifs :

  • Slot SD
  • Fonctions wifi limitées
  • X-Fi décevant
  • Réencodage vidéo obligatoire

 

Mon appréciation (en remettant le baladeur dans sa catégorie) :

 

Laissez ici vos commentaires et questions sur ce test.

 

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d’information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail