Nous avons actuellement plus de 245 visiteurs connectés sur nos sites (dont 15 sur generationmp3.com - 227 sur le forum)

Écrit par
Greg

Test et vidéo du Sony Walkman NWZ-S730F

Samedi 4 octobre 2008 à 00:16 | Dans la catégorie Sony
Testé par Greg

 

Introduction : C’est à l’IFA, fin aout, que Sony a dévoilé sa nouvelle gamme de Walkman dont les séries NWZ-S630F/S730F qui succèdent aux bonnes mais vieillissantes séries NW-A800/NWZ-810. Le modèle que nous avons réussi à avoir en test est le S730F, le fleuron de la gamme puisque ce dernier dispose d’une fonctionnalité bien pratique, le Noise Cancelling. Pour le reste, il est absolument identique au S630F sauf qu’il n’est pas encore disponible en 16Go. Que vaut donc cette nouvelle gamme de Walkman ?

sonys730_ptit.jpg

Test Sony Walkman NWZ-S730F

 

sonys730_big

 

C’est à l’IFA, fin aout, que Sony a dévoilé sa nouvelle gamme de Walkman dont les séries NWZ-S630F/S730F qui succèdent aux bonnes mais vieillissantes séries NW-A800/NWZ-810. Le modèle que nous avons réussi à avoir en test est le S730F, le fleuron de la gamme puisque ce dernier dispose d’une fonctionnalité bien pratique, le Noise Cancelling. Pour le reste, il est absolument identique au S630F sauf qu’il n’est pas encore disponible en 16Go. Que vaut donc cette nouvelle gamme de Walkman ?

 

Spécifications

 

  • Capacité de 8Go
  • Autonomie d’environ 40 heures de musique (128 Kbit/s) et 10 heures de vidéo (384 Kbit/s)
  • Tuner FM
  • Chaînes SensMe(tm) : profitez de votre musique en sélectionnant simplement les morceaux en fonction de votre humeur (matin/journée, lounge, optimiste, électronique, etc.)
  • Noise Cancelling
  • Ecran couleur QVGA LCD 2 pouces haute luminosité (240 x 320 points)
  • Compatible WMT (prise en charge de Windows Media Player et de la fonction Glisser-Déposer, compatible avec le service musical WMT)
  • Compatibilité : WMA, AAC, MP3, Linear PCM (WAV), JPEG, AVC (H.264/AVC), MPEG-4
  • Port WM (connecteur 22 broches vous permettant de connecter à votre WALKMAN un ensemble d’accessoires optionnels)
  • Compatible avec la norme Hi-Speed USB (USB 2.0)
  • Couleur : noir
  • Dimensions : 42,9 x 89,5 x 7,5 mm (L x H x P)
  • Poids : environ 46 g
  • Accessoires fournis : écouteurs (MDR-NC020LP), câble USB, logiciels (Windows Media Player 11, Media Manager pour WALKMAN et Content Transfer sur CD-ROM), guide de démarrage rapide (manuel complet inclus sur le CD-ROM)

 

Liens utiles :

Packaging

 

 

Pas de surprises chez Sony, le packaging est identique aux précédents modèles, au menu :

  • Un baladeur NWZ-S738F
  • Un câble USB propriétaire
  • Une paire d’écouteurs intra-auriculaires MDR-NC020LP2
  • Des embouts différents (S/M/L) pour les écouteurs
  • Un adaptateur pour dock
  • Un câble jack 3,5mm/WM Port
  • Notice et CD

 

Déballage & Description

 

 

Le S730 est pour moi, le baladeur le plus abouti que Sony est sorti en version flash. C’est simple, malgré un design assez basique, carré aux bords arrondis, qui fait énormément penser à un téléphone Sony Ericsson, nous avons là un baladeur qui respire la solidité. Simple, fin, léger (46g), assez classe et totalement en aluminium brossé, ce S730 ne semble présenter aucun défaut de fabrication, les boutons tiennent bien en place, la coque ne se raye pas et ne prend pas les traces de doigts, globalement l’assemblage est vraiment très bon !

 

 

Sur la face du baladeur, nous avons droit à l’écran de 2″, un pavé rond directionnel (Play/Pause + 4 directions) et de touches rondes de chaque côté de ce dernier (Back et Option).

Au dos, rien de spécial, les infos classiques, le bouton reset et deux vis qui permettent de démonter le baladeur et de changer la batterie par exemple.

Sur la tranche droite, les boutons volume (+/-) et hold.

Sur le dessous du baladeur, le WM Port (USB 2.0), la prise casque jack 3,5mm et le bouton d’activation de la fonction Noise Cancelling. Petit détail, le port USB (WMPORT) n’est pas protégé comme sur le A810, et la poussière pourrait rentrer facilement dans le lecteur…

Ses dimensions (42,9 x 89,5 x 7,5 mm ) lui permettent de le mettre facilement dans la poche, et de le tenir/commander avec une seule main. En effet, le pavé directionnel, les touches volume ou hold sont facilement accessibles quand on l’a en main.

Le S730 est disponible en noir et le S630 en d’autres coloris, ils sont équipés d’un écran QVGA de 2″ (240 x 320px). L’écran occupe les deux tiers du baladeur et au contraire du A810, il n’est pas renfoncé dans le baladeur puisqu’il est protégé/recouvert par une dalle plastique. Cela est bien et moins bien, car la dalle protège certes davantage l’écran, mais prend aussi facilement les traces de doigts. Cet écran est d’une très bonne qualité, c’est d’ailleurs flagrant quand on met un A810 à côté de ce dernier ! Alors qu’on avait l’impression d’avoir un léger voile sur les modèles précédents, ici on a un écran avec un très beau rendu, un angle de vue important et des couleurs fidèles… Par contre, petit bémol en plein soleil, l’écran reflète assez la lumière rendant l’utilisation du baladeur parfois complexe mais rassurez-vous il faut vraiment que le soleil tape dessus !

Vous l’aurez donc compris, la qualité de ce S730 est vraiment au rendez-vous, Sony a fait de beaux efforts la dessus, tout en replaçant le prix des ses appareils par rapport à la concurrence, puisque qu’on peut trouver ce S730 à 179 euros (version 8Go) et le S630 à 149 euros (8Go).

 

Galerie photo

 

 

Interface / Utilisation

 

 

Pour ces S630/S730, Sony nous a annoncé avoir passer son interface en v2, une révolution…qui malheureusement n’est pas si flagrande que ça, même si on apprécie les petits efforts consentis par le géant japonais.

Le baladeur est très rapide au démarrage même si cela fait un certain temps que vous ne l’avez pas utilisé. Il s’allume directement là où vous l’aviez laissé au moment de l’éteindre.

 

 

Comme sur tout les Walkman, l’interface se divise en petites icônes, il y en a 9 sur ce modèle. Ces dernières sont un peu différentes, car légèrement animées et avec un style très Web 2.0. Nous avons donc sur l’écran d’accueil, les menus suivants : SenseMe, FM, Lecture aléatoire Intelligente, Photo, Musique, Video, Réglages, Podcasts, Lecture en cours.

On navigue dans ce menu avec le bouton rond directionnel, la validation se fait via le bouton lecture/pause. Pour revenir en arrière, une pression longue sur “back” ou sinon après plusieurs pressions sur ce même “back” fera l’affaire.

 

 

La navigation dans ces différents menus se fait de façon intuitive, une fois qu’on a compris le rôle de chaque touche, c’est un jeu d’enfant ! De plus, le baladeur répond vraiment bien et de façon très rapide. Là où les autres marques sortent tour à tour des baladeurs avec écran tactile, Sony a choisi pour le moment de garder de vrais boutons et honnêtement, pour un baladeur comme celui-ci c’est une bonne chose.

Notez qu’au bout d’un certain moment, le Sony passe en mode veille avec un économiseur d’écran affichant une horloge ainsi que la date.

Le reste de l’interface est similaire au A810, affichage de la lecture en cours (musique, vidéo ou photo) en bas de l’écran, là où est également indiqué le niveau de batterie.

Quelques mots sur l’icône « lecture en cours » située sur la “home” du baladeur, qui permet de revenir sur la lecture en cours justement, qu’il s’agisse d’une musique, d’une vidéo ou d’une photo.

Enfin, grosse nouveauté sur un baladeur Sony, il est maintenant possible de personnaliser l’interface ! En effet, 10 thèmes colorés sont disponible tout comme 10 fonds d’écran mais il est aussi possible de mettre une image personnalisée en fond. Cette fonctionnalité a souvent été demandée sur notre forum, Sony a dû nous entendre, tant mieux.

 

 

Pour éteindre le baladeur, une pression longue sur le bouton « option » est nécessaire. Cependant, j’ai l’impression que le baladeur ne s’éteint pas vraiment et se met en veille prolongée. En effet, dès qu’on appuie sur n’importe quelle touche, il se rallume ! Il est donc conseillé qu’une fois éteint, il faut aussi le mettre sur « hold », cela évitera d’avoir des surprises.

Après plusieurs jours d’utilisation, le S730 est agréable à utiliser et les options offertes sont vraiment très nombreuses.

Passons maintenant aux choses plus sérieuses…

 

Musique

 

Après avoir cliqué sur l’icône musique, vous arrivez sur votre « bibliothèque de musique ». Vous avez alors le choix entre : toutes les chansons, album, artiste, genre, année de sortie, dossier, liste de lecture, recherche initiale et lecture aléatoire intelligente..

 

 

Le classement des titres se fait par tag ID3, c’est quand même bien plus pratique. Mais vous constaterez qu’il y également un mode dossiers pour les plus récalcitrants aux Tags !

Une fois dans un menu, vous arrivez à la liste des vos titres, album ou artiste et la navigation se fait horizontalement par ordre alphabétique, une navigation assez bien pensée et rapide, un peu comme sur le Zune. Si vous avez un nombre important de titres, cette navigation est vraiment pratique car il est aussi possible de faire directement une recherche par la première lettre d’un artiste, d’un album ou d’un titre.

 

 

Si vous choisissez “album”, une miniature des albums disposant d’une pochette s’affiche à côté du nom de ceux-ci, mais il est également possible de naviguer seulement par pochette d’album, il suffit de sélectionner l’option ! Je le répète, mais la navigation sur ce baladeur est super rapide.

 

 

Une fois sa musique sélectionnée, on arrive sur l’écran de lecture, qui est identique au A810 : affichage complet des informations sur le titre joué, c’est-à-dire le temps, le titre, l’album, le groupe, le genre, l’année et bien évidemment la pochette (si vos morceaux sont correctement taggués).

 

 

De nombreuses options concernant le son (EQ, VPT, ClearAudio…) ainsi que les modes de lecture sont disponibles. Il n’est par contre plus possible de supprimer un fichier directement depuis le baladeur.

Les infos détaillées sur un titre, notamment son encodage est directement accessible via le menu option. De même, on peut agrandir la pochette d’un album puis naviguer directement de pochette en pochette.

 

 

Il est aussi possible de programmer les touches « bas et haut » de façon à pouvoir naviguer directement, durant la lecture, dans les menus artiste, album, genre et date, ou alors de naviguer par répertoires.

Bien évidemment, vous pouvez naviguer dans le baladeur tout en écoutant un titre ainsi que lire des listes de lecture réalisées avec WMP, par exemple, mais pas d’en créer à la volée à partir du baladeur, dommage !

Enfin, un mode aléatoire (lecture aléatoire intelligente) est disponible, il peut se faire sur l’intégralité du baladeur ou seulement sur l’année. Il est accessible depuis le menu musique mais également à partir de la “home”.

Rappel de la compatibilité audio : MP3, WMA (DRM), et AAC (non DRM), linear PCM

 

SenseMe

 

SenseMe est une nouvelle fonctionnalité disponible sur les S630 et S730. Selon Sony, cette fonctionnalité permet de “profiter de votre musique en sélectionnant simplement les morceaux en fonction de votre humeur (matin/journée, lounge, optimiste, électronique, etc.)”.

 

 

En fait, ce mode est une sorte de Genius d’Apple, sauf que Sony avait annoncé cela bien avant. Disponible qu’à partir du baladeur, cette fonctionnalité scanne les titres présents sur ce dernier, analyse leur fréquence et les classe dans 11 catégories : Aprés midi, Aléatoire sur tout, Energique, Détente, Gaie, Ballades pop, Lounge, Acoustique, Électronique, Classique et Extrême.

L’interface de SenseMe est différente de l’interface de lecture classique, elle est plus colorée, la navigation se fait par les thématiques et une fois dans une de ces thématiques, vous pouvez naviguer dans les titres classés dans celle-ci. A noter que le nombre de titres disponibles s’affiche pour chaque thématique.

La navigation dans SenseMe est assez rapide, quand vous “zappez” d’une thématique à une autre, vous tombez évidemment sur un morceau différent et exactement là où vous l’aviez quitté !

Je n’ai pas été convaincu à 100% des classements qu’a fait SenseMe par rapport au titres présents sur le baladeur, mais je dois avouer que sur certaines thématiques, cela s’est révélé assez juste.

 

Qualité sonore

 

Un peu déçu par le A820, je dois avouer que j’avais une certaine appréhension vis à vis de ce nouveau modèle. Mais Sony n’a pas revu que la qualité de fabrication de l’appareil, la qualité sonore prend un coup de neuf également et c’est une très bonne nouvelle !

 

 

Le son de ce S730 est vraiment très bon, clair, les instruments sont bien répartis et le souffle lors de morceaux trés calmes est pratiquement inexistant pour ne pas dire absent ! Que dire de plus si ce n’est que Sony a rectifié le tir et sort là un de ses meilleurs lecteur MP3. Du coup, on regrette vraiment que le S730 n’offre pas une compatibilité Ogg Vorbis, Flac ou encore APE.

On apprécie les 4 EQ fournis qui sont assez bien réglés contrairement aux effets VTP pas super, mais surtout la possibilité de personnaliser deux équaliseurs supplémentaires, chose rare de nos jours.

Notez que le S730 est quasi-gapless, il y a un temps très très court entre deux titres, sur les live, par exemple, cela ne s’entend presque pas.

 

 

 

Côté écouteurs livrés, Sony ne déroge pas à sa règle est offre des modèles intra-auriculaires MDR-NC020LP2. Ils sont très proches des modèles MDR-NC22 livrés à l’époque avec le S700 ! Ce qui est normal puisque ces écouteurs permettent de profiter de la fonction Noise Cancelling qu’offre ce S730. Ce système permet de réduire le bruit en émettant un son en opposition de phase. Les écouteurs sont ainsi équipés d’un microphone interne qui capte le bruit ambiant et qui est réglable via le menu réglage du baladeur. Les MDR-NC020LP2 sont livrés avec des embouts différents (S/M/L).

 

 

 

Il faut dire que, que pour l’avoir essayé plusieurs fois, le Noise Cancelling marche à merveille quand vous avez beaucoup de bruits autour de vous, transport en commun ou dans la rue, par exemple. Mais dès que c’est calme, il ne sert à rien. Ce système Noise Cancelling fonctionne donc très bien mais il faut en avoir l’utilité.

 

 

Signalons que ce système fonctionne de paire avec le baladeur. Quand les écouteurs ne sont pas branchés, la fonctionnalité ne marchera pas, car ces derniers disposent d’un petit ergo qui les rend d’ailleurs incompatibles avec un autre baladeur. En effet, le système est directement intégré au baladeur et au contraire de certains casques, ne nécessite pas de boitier externe pour le faire fonctionner. De même, vous ne pourrez pas profiter de ce système avec d’autres écouteurs que ceux fournis. Dommage que Sony n’est pas pensé à commercialiser un casque en option car tout le monde ne supporte pas les intras.

Le Noise Cancelling s’active via un petit bouton situé à côté du WM Port.

 

 

 

Enfin, notez que Sony livre avec son baladeur, un cable jack 3,5mm / WM Port. Ce dernier sert a profiter du Noise Cancelling avec une source autre que le lecteur ! Par exemple, il vous suffit de brancher le cable sur la sortie jack d’une chaine hi-fi et de le relier sur la sortie WP Port du baladeur pour profiter du système Noise Cancelling via les écouteurs du baladeur. L’appareil ne sert que de pont si on peut dire ça comme ça. Cela peut s’avérer très pratique en avion également. Un menu dédié à cette fonction est disponible sur le baladeur.

 

 

Pour information, le volume est étalonné de 0 à 30. Je suis constamment resté aux alentours de 12 avec mes Q-jays et 10 en Noise Cancelling avec les écouteurs fournis ! À partir de 20, le son se fait vraiment fort.

 

Vidéo

 

Tout comme le A810, le S730 dispose d’un écran de 2″, c’est moins que celui du A820 qui fait 2,4″, la résolution reste également inchangée, c’est du QVGA (320×240px).

Le S730 est compatible avec certains formats vidéo. Le menu n’ont pas changé par rapport au A810, vous arrivez, après avoir cliqué sur l’icône de l’accueil, sur la liste des vidéos. Suivant l’affichage, vous pouvez soit avoir une miniature, soit le nom, soit les deux.

 

 

Le baladeur lit les vidéos aux formats AVC (H.264/AVC)/MPEG-4 avec une résolution de 240 x 320px (QVGA). Si votre vidéo répond à ces spécifications, vous pourrez directement la mettre sur votre baladeur par simple copier/coller. Sinon, il vous faudra la réencoder via le logiciel fourni par Sony. Mais attention, si votre vidéo est dans un format supporté par le baladeur, le logiciel de base livré par Sony ne pourra pas la convertir, il vous faudra acheter la version payante qui est de 15$… Cependant, Sony devrait sortir un autre logiciel avec cette série qui lui serait gratuit et permettrait de convertir tout type de media (photo, audio, vidéo) ainsi que s’abonner à des podcasts. A suivre.

 

 

Bien évidemment, il est aussi possible de réencoder les vidéos avec d’autres logiciels tels que virtualdub, il suffit de respecter la résolution du baladeur ainsi que les formats supportés.

Notez que ces derniers sont identiques à ceux supportés par l’iPod, il est donc souvent possible de mettre des vidéos destinées aux baladeurs d’Apple sur ce baladeur Sony ou encore des vidéos destinées à la PSP !

Au contraire du menu audio, il n’y a pas énormément d’options disponibles pour la vidéo (zoomer, avance rapide, informations détaillées, luminosité). Cependant, le S730 pense à satisfaire tout le monde et les gauchers et droitiers vont pouvoir se prendre dans les bras, pas de jaloux ici. Il est en effet possible d’incliner le lecteur dans les deux sens. Toute bête comme fonction, mais tous les constructeurs n’y pensent pas. Et pour les gens qui n’aiment pas faire comme les autres, vous pouvez aussi ne pas incliner le lecteur, mais vous allez perdre en taille et en lisibilité…

 

 

L’écran de ce S730 est bien plus beau que sur le A810 ! C’est en les mettant côte à côte qu’on s’en aperçoit pleinement (voir notre galerie en fin de test). Il n’y a plus ce voile devant l’écran, les couleurs sont superbes et le rendu très bon, dommage qu’il faut à chaque fois réencoder sa vidéo. Notez que la luminosité de l’écran se règle via le menu “Paramètres”.

On ne va pas revenir a chaque fois dessus, mais le S730 même si il embarque cette fonctionnalité vidéo, n’est pas un PMP mais plutôt un baladeur dédié à l’audio. Regarder un clip, voir une série c’est possible mais un film en entier, bonjour le mal de tête ! Si vous souhaitez avant tout regarder des vidéos, préférez un véritable PMP comme l’Archos 5.

 

 

Le S730 n’accepte pas les sous-titres, vous devrez donc les intégrer dans l’encodage de votre vidéo. Ceux-ci sont lisibles à l’écran, mais il ne faudra pas tenir le baladeur trop loin de vous !

Par défaut, le baladeur reprend la vidéo là où vous vous étiez arrêtés en quittant, mais il est possible de la reprendre depuis le début via le menu options.

Tout comme sur le A820, il est possible de supprimer directement des vidéos depuis le baladeur ! Bizarrement il n’y a que dans ce mode que c’est possible.

Rappel sur les formats lus : MPEG-4 (jusqu’à 2500 kbps / 30 fps) et AVC Baseline (jusqu’à 768 kbps / 30 fps).

 

Photo

 

Comme ses prédécesseurs, le S730 lit aussi les photos en JPEG. Ce n’est pas que cette fonction ne sert presque à rien, mais bon pourquoi pas…

 

 

Pour naviguer à travers les images que vous avez transféré sur le lecteur, le S730 propose dans un premier temps, un accès aux dossiers contenant des photos.

Une fois le dossier sélectionné, vous arrivez sur un mur de miniatures correspondant aux photos de ce dernier. Il est possible d’obtenir des infos détaillées sur chaque photo, de débuter un diaporama ou de visualiser une par une chaque photo à l’horizontale ou la verticale.

 

 

A noter qu’il est possible de choisir une photo que vous visionnez comme fond d’écran du baladeur via le menu “options”.

Nous n’avons pas trouvé de limitations concernant la taille des photos, les nôtres étaient assez lourdes, environ 6Mo, le baladeur affiche alors, une image pixélisée dans un premier temps, puis l’image nette au bout de quelques secondes.

 

 

On peut évidemment visualiser les dernières photos de vacances tout en écoutant la musique.

 

Tuner FM

 

 

Grosse nouveauté dans cette gamme, Sony a enfin mis un tuner FM ! Ce dernier est tout à fait convenable, les fonctions de base sont présentes (préselection, recherche auto…), par contre pas de RDS ni d’enregistrement de la radio possible.

 

Paramétres

 

Le menu paramètres est assez complet, voici quelques photos de celui-ci qui vous donnera une idée des réglages offerts…

On y retrouve l’ensemble des réglages disponibles dans les différents menus ainsi que les réglages communs, ça en fait pas mal et c’est tout à l’honneur de Sony.

 

 

 

 

Transfert

 

Depuis le A810, fini SonicStage, le logiciel de transfert de la marque. Le baladeur est maintenant MTP/UMS (séries NWZ), et c’est tant mieux ! Personnellement, j’utilise encore SonicStage pour tagguer correctement mes titres et récupérer les pochettes d’albums, comme quoi…

 

 

Le S730 est en effet reconnu comme un disque amovible par votre ordinateur. Vous pourrez y transférer vos musiques, vidéos et photos par un simple copier/coller.

Annoncé MTP et donc normalement compatible seulement avec Windows XP, le baladeur fonctionne parfaitement sous MAC et Linux, où il est reconnu comme un baladeur UMS !

Le S730 fonctionne également comme un disque externe et vous pourrez également y stocker des données autres que du son, de la vidéo ou des photos.

Notez qu’à chaque déconnexion de votre ordinateur, le baladeur reconstruit automatiquement la base de données de la bibliothèque et ajoute l’ensemble des nouveaux fichiers tout juste transférés (musique, photo, vidéo).

Tout comme l’iPod, le baladeur est USB 2.0 mais le port est propriétaire (WMPORT). Le taux de transfert est dans la moyenne sans être pour autant exceptionnel.

Taux de transfert mesurés :

  • 5,4Mo en 2 secondes -> 2,7Mo/s
  • 73,6Mo en 34 secondes -> 2,1Mo/s

 

Autonomie

 

Sony est sûrement l’un des rares constructeurs à proposer une aussi bonne autonomie sur ses baladeurs MP3. Encore une fois, la marque japonaise ne déroge pas à la règle et nous annonce 40h en audio et 10h en vidéo pour cet S730.

Cette autonomie est assez bien respectée, du moins en MP3, puisque nous sommes arrivés à 38h40 avec des fichiers MP3 encodés en 256kbps et 320kbps.

Par contre, côté vidéo c’est également bon. Mais je pense que cela doit dépendre de l’encodage de vos vidéos. Avec quelques podcasts trouvés sur le net et des épisodes de séries encodés par nos soins, nous sommes arrivés à 9h10 (vidéos en boucle, luminosité de l’écran standard).

Sony ne le signale pas, mais l’utilisation du Noise Cancelling diminue l’autonomie, ainsi avec le même test audio mais avec la fonction activée, on arrive à 31h20.

La charge se fait via le port USB de votre ordinateur en 3h pour qu’elle soit complète. Cependant, 1,5h suffisent pour recharger 80% du baladeur !

 

 

Test vidéo

 

 

Comparaisons

 

 

Sony NWZ-S730 vs NWZ-A810

 

 

 

Sony NWZ-S730 vs NWZ-A820

 

 


 

Conclusion

 

Il ne manque pas beaucoup à Sony pour nous sortir LE baladeur de l’année. En effet, ce S730 dispose d’une très bonne qualité de fabrication/finition, d’une excellente qualité sonore, d’une autonomie record et d’une ergonomie assez intuitive en plus d’une interface simple. A l’heure où le tactile s’impose de plus en plus sur nos baladeurs, Sony sort ici un appareil avec de vrais boutons, qui est plutôt dédié à l’audio avec un système Noise Cancelling toujours aussi efficace et agréable à utiliser. On remarque aussi que la marque japonaise a fait des efforts notamment en permettant de personnaliser l’interface, en intégrant enfin un tuner FM ou encore en baissant ses prix au niveau de ses concurrents. Malheureusement tout n’est pas parfait, car les formats audio supportés auraient pu être plus nombreux, tout comme le port USB propriétaire peu pratique pour les plus nomades. Vous l’aurez donc compris, le S730, tout comme le S630 d’ailleurs, est un très bon baladeur qui représente une sérieuse alternative aux leaders du marché…

 

Points positifs :

+ Excellente qualité sonore

+ Ergonomie/Interface réactive

+ Qualité de l’écran

+ MTP/UMS

+ Autonomie

+ Noise Cancelling

 

Points négatifs :

- Compatibilité vidéo limitée (réencodage obligatoire)

- Compatibilité audio trop classique, pas de formats lossless

- Port USB propriétaire

- Pas de micro

 

Mon appréciation (en remettant le baladeur dans sa catégorie) : entre et

 

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d’information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.

Laissez ici vos commentaires et questions sur ce test.



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail