Nous avons actuellement plus de 217 visiteurs connectés sur nos sites (dont 34 sur generationmp3.com - 174 sur le forum)

Écrit par
lebellium

Test et vidéo du Samsung YP-U5

Mardi 26 mai 2009 à 17:54 | Dans la catégorie Samsung
Testé par lebellium

 

Introduction : Le U5, ou plus précisément YP-U5 (pour ne pas le confondre avec le U5 de Cowon), est logiquement le 5e de la série des clé-USB mp3 lancée à la rentrée 2005. Mais chez nous, ce n’est que le 4e, le U4 n’ayant pas été vendu. En effet, la marque a considéré qu’il n’apportait rien de plus par rapport au U3. Le U5 a donc la lourde tâche de succéder directement au U3, référence de la catégorie depuis l’été 2007. Mission réussie?

u5.jpg

Test du Samsung YP-U5

Image IPB

 

Menu:

 

 

1- Introduction

 

Le U5, ou plus précisément YP-U5 (pour ne pas le confondre avec le U5 de Cowon), est logiquement le 5e de la série des clé-USB mp3 lancée à la rentrée 2005. Mais chez nous, ce n’est que le 4e, le U4 n’ayant pas été vendu. En effet, la marque a considéré qu’il n’apportait rien de plus par rapport au U3. Le U5 a donc la lourde tâche de succéder directement au U3, référence de la catégorie depuis l’été 2007. Mission réussie?
Note: Le test a été réalisé avec le firmware 1.12 EU mais les photos et la vidéo ont été réalisées avec une version pré-commerciale en firmware 0.82. Merci à Greg et Slash_77 pour le prêt du baladeur.

 

 

2- Spécifications

 

Image IPB

 

Quelques caractéristiques en plus:

  • Capacités: 2, 4, 8Go
  • Ecran OLED 4 lignes 16 nuances de gris (128*64)
  • Batterie Lithium-Polymer
  • MTP/UMS au choix dans le monde entier (Sauf en Corée: UMS seulement)
  • Compatibilité OS: Windows XP et Vista en MTP. Windows 2000/XP/Vista, Linux, Mac en UMS
  • Couleurs: Noir, rouge, rose, blanc, bleu
  • Formats audio: MP3/WMA/WMA DRM (MTP)/OGG/FLAC/(WAV/AAC)

 

 

3- Présentation Vidéo

 

 

4- Galerie Photos

 

 

 

 

5- Packaging

 

Image IPB

 

J’ai été surpris en voyant pour la première fois l’emballage. Je savais que la tendance était à la miniaturisation, mais là honnêtement, l’emballage fait quasiment la taille du baladeur! Il faut admettre toutefois qu’on a le droit là à une présentation sobre et soignée: le baladeur est visible à travers le plastique dur. Sur le carton sont rappelées les fonctions principales. C’est peut-être pour mieux faire passer la pilule lors du déballage. En effet, on trouve le baladeur évidemment, les écouteurs et…c’est tout! Tout ce qui n’est pas absolument nécessaire passe à la trappe. Ainsi, pas de rallonge USB, pas de CD d’installation (le fichier installation d’EmoDio est déjà sur le baladeur), la housse et le chargeur n’en parlons même pas. Leur présence est devenue utopique depuis bien longtemps. Et le clip ceinture du U3 pourtant bien pratique et présent sur ma version de test n’est pas vendu avec le U5 dans le commerce a priori… Je propose donc pour le futur U6 de le vendre directement dans un petit sachet en plastique. Ça réduira davantage les coûts…

 

Image IPB

Image IPB

 

 

6- Description

 

Image IPB

 

Les premières photos sur le net ne m’avaient pas du tout convaincu. Avec ce plastique noir épais il ressemblait plus aux baladeurs “no-name” qui faisaient fureur en 2005 qu’à un baladeur d’une grande marque. Lorsqu’on l’a dans les mains, ça passe un peu mieux, je ne saurais dire pourquoi. Pour autant, je trouve le design moins réussi que ses prédécesseurs. Mais chacun se fera son avis. Sinon, malgré sa légèreté (23g), le baladeur a l’air robuste, ce qui est important pour ce type de baladeur qui est fait pour être emmené partout avec soi.

 

Image IPB

 

Sur la face on trouve le petit écran OLED, le logo Samsung et les boutons de contrôle. Le cercle blanc fait office de flèches de direction et au milieu du cercle on trouve le bouton de sélection.

 

Image IPB

Image IPB

 

Sur une tranche on trouve le bouton Power/Hold et sur l’autre, la flèche de retour et le bouton utilisateur/rec.

 

Image IPB

 

Sur le dos on trouve les informations traditionnelles ainsi que le bouton reset.

 

Image IPB

 

La prise Jack 3.5mm et le micro pour le dictaphone.

 

Image IPB

 

La clé USB lorsqu’on retire le capuchon. Les vis apparaissent alors.

 

 

7- Ergonomie, Interface et Utilisation

 

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPBImage IPB

 

L’allumage est rapide (~7s). Pendant ce bref instant, votre Popcon s’affiche (voir paragraphe “paramètres” pour plus d’informations) puis on arrive directement au passage de la musique où l’on s’était arrêté ou sur la dernière station FM écoutée. Une pression longue sur le bouton “retour” amène au menu principal qui permet de choisir entre les différentes fonctions. Le passage d’une fonction à une autre se fait avec une petite animation de transition d’une fraction de seconde comme sur le U3 mais qui est fatiguante à la longue.

 

Le retour des vrais boutons est à saluer. Cela convient beaucoup mieux à ce type de baladeur. Ainsi on peut l’utiliser à l’aveugle dans la poche sans problème, ce qui était impossible sur le U3 et ses contrôles tactiles. De plus, il n’y a aucun “raté” avec le U5 contrairement au U3 où parfois le tactile répondait mal. Les flèches directionnelles sont parfaites. Au milieu on trouve le bouton de sélection qui manquait sur le U3. En effet, il est plus naturel d’appuyer sur un bouton central de sélection que sur la flèche de droite (sur le U3) pour sélectionner une chanson ou une option. Par contre, les boutons sur la tranche sont à mon goût un peu trop petits. Mais au niveau de l’ergonomie générale, c’est en progrès!

 

Au chapitre des regrets, on note la disparition du bouton “hold” mécanique à glisser. Comme sur le P3, le bouton “power” et “hold” sont regroupés en un seul bouton. Un appui court permet d’activer ou de désactiver la fonction HOLD tandis qu’un appui long allume ou éteint le baladeur. C’est un peu mieux que sur le P3 car l’animation à l’écran est plus courte mais je reste intimement convaincu qu’un bouton à glisser est mieux. En effet, il arrive parfois que le baladeur se déverrouille tout seul dans une poche.

 

Comme sur le U3, l’écran est un OLED 4 lignes de résolution 128*64. Il n’est plus bleu mais gris (16 nuances) et un peu moins lumineux (luminosité non réglable) mais il reste de qualité. En plein soleil, il est complètement illisible par contre. On a l’impression de voir un écran éteint tout noir. Dommage. Rassurez-vous toutefois, la plupart du temps la lisibilité est suffisante. Toutefois, un petit écran couleur n’aurait pas été de refus pour plus de convivialité. Mais le plus regrettable reste quand même le retour au capuchon comme sur le U2. Ce choix est incompréhensible. Certes, le capuchon est bien clipsé et il faut tirer assez fort pour l’enlever, ce qui laisse à penser qu’il ne se perdra pas trop facilement, mais la clé USB rétractable du U3 était une bien meilleure idée.

 

Image IPB

 

 

8- Musique

 

Image IPB

Image IPB

 

Le U5 se distingue tout d’abord par sa compatibilité audio: Le U5 lit effectivement le: MP3, WMA (DRM), OGG, FLAC et en bonus le WAV et l’AAC! (ce n’est indiqué nulle part mais lors de mes tests, il a parfaitement décodé ces formats).

 

Image IPBImage IPB

 

En mode lecture de musique, le U5 affiche le nom de fichier si l’option “tags” est désactivée. Sinon, les tags défilent sur le modèle Musique / Album / Artiste. Nouveauté par rapport au U3, le U5 affiche la pochette de l’album si celle-ci est intégrée au tags. Autant le dire tout de suite, une pochette qui fait moins d’1/3 d’un écran de 128*64 pixels, en nuance de gris qui plus est, c’est un peu inutile. Si vous connaissez déjà la pochette, le jeu sera d’arriver à la reconnaitre mais ne comptez pas sur le U5 pour avoir un bel aperçu d’une pochette d’un de vos nouveaux albums. Quand la pochette n’est pas intégrée dans les tags, il affiche votre Popcon. En fait c’est mieux comme ça. A savoir que le U5 prend bien en charge les tags des fichiers OGG et FLAC sauf l’affichage de la pochette. Par contre, le support de l’AAC n’est pas parfait. Le U5 ne lit les fichiers AAC qu’en navigation par tags en prenant le nom de fichier en guise de tags. La pochette ne s’affiche pas et la barre de lecture fait n’importe quoi. Ce bonus pourra donc dépanner mais si vous avez toute votre bibliothèque encodée en AAC, ne choisissez pas le U5 pour ça, à moins qu’un prochain firmware corrige ces bugs et officialise le support de l’AAC.

 

Image IPBImage IPB

Image IPB<Image IPB

 

Par rapport à son prédécesseur, le U5 permet une navigation aussi bien par tags que par dossiers, ce qui réjouira ceux qui n’ont pas une bibliothèque parfaitement taggée. Mais un problème subsiste toujours depuis le P2: Le baladeur arrête la lecture après chaque dossier ou album au lieu de passer au suivant… Rien de spécial au niveau des contrôles de lecture: les flèches du haut et du bas permettent d’ajuster le volume, les flèches de gauche et droite permettent de changer de musique, le bouton central permet de mettre en pause la musique. Le bouton “retour” fait revenir à la liste des musiques. On peut assigner une fonction particulière au bouton utilisateur/rec: Mode Etude, DNSe, Vitesse de lecture et Mode de lecture. Il n’y a donc pas d’accès rapide à toutes les fonctions à la fois. Si par exemple vous avez décidé d’associer le bouton utilisateur au changement de DNSe, alors si vous voulez changer le mode de lecture, il faudra passer par le menu “settings”, ce qui est peu pratique. A noter qu’il est possible de naviguer sur le baladeur tout en continuant à écouter sa musique.

 

Image IPBImage IPB

 

Le U5 prend en charge les playlists via le PC et “On-The-Go”. Le U5 reconnait les formats SPL et WPL mais pas le fameux M3U. Il faudra donc passer par EmoDio pour la gestion des playlists ou passer par ce tutoriel un peu fastidieux pour trouver une alternative. Sur le baladeur, il y a 5 playlists à disposition. Lors de la navigation musique, un appui bref sur le bouton utilisateur/rec permet d’ajouter la musique à la playlist de son choix ou de la supprimer de la playlist le cas échéant. Il est aussi possible de supprimer toute la playlist à partir du baladeur mais pas de changer l’ordre des musiques.

 

 

9- Qualité sonore

 

Image IPB

 

Depuis le P2/T10/S5, Samsung s’est forgé une solide réputation en matière de qualité audio. Le U5 ne déroge pas à la règle. A partir du moment où on s’affranchit des écouteurs d’origine, le son est bon, que ce soit avec des (semi-)intras du type Creative EP-630 ou UE Super.fi 5Pro, ou un casque comme mon Philips SBC HP800. La qualité sonore est proche de son prédécesseur, à EQ identique je n’ai pas vraiment entendu de différence. A noter qu’un léger souffle est perceptible en permanence avec des écouteurs sensibles aussi bien en lecture qu’en pause (étrange car d’habitude la pause coupe complètement la sortie casque). Ce souffle est du même niveau que sur le U3 à peu près, et inférieur à ce qu’on a sur le P2 heureusement.v

Image IPB

 

Le U5 embarque des effets DNSe 3.0 Core, une version simplifiée des DNSe 3.0 apparus sur le Q1. Quelle est la différence? En fait, on perd un peu tous les avantages de la version 3.0 d’origine comme on peut le voir sur le tableau ci-dessus: Plus d’effet Clarity et beaucoup moins de DNSe pré-programmés disponibles. On perd ainsi les DNSe Classique, Jazz, Balade, Club, Café et Eglise. Reste néanmoins Studio, Rock, R&B, Danse, Concert Hall et Auto (en fonction du genre de la musique renseigné dans les tags). Et il y a toujours un DNSe personnalisable au niveau de l’EQ à 7 bandes et des effets 3D et Bass. Mais au final, on se retrouve avec moins de DNSe que sur le U3 donc j’ai du mal à saisir l’intérêt de ce nouveau DNSe 3.0 Core par rapport aux DNSe 2.0 et 3.0. D’autant plus que j’ai noté que l’EQ à 7 bandes et le 3D sont moins performants que sur mon P2, je ne sais pourquoi. Le son est donc bon, mais si vous êtes adepte des effets DNSe, vous risquez d’être légèrement déçus.

 

Le volume sonore est bridé en code région FR comme d’habitude (5 mW/Ch), mais il est possible de changer ce code région pour faire sauter la bride. Toutefois, il faut noter que pour la première fois sur un baladeur Samsung, la puissance de sortie hardware n’est que de 18 mW/Ch (20 mW/Ch d’habitude). Mais dans la plupart des cas, ça sera suffisant. Ça ne pourra poser problème que pour certains casques.

 

Image IPBImage IPB

 

 

10- Radio FM

 

Image IPB

Image IPB

Image IPB

 

C’est devenu une habitude maintenant chez Samsung: Le tuner FM est RDS. Ainsi, si les conditions de réception sont bonnes, le U5 peut afficher le nom de la station écoutée ou d’autres informations si elles sont envoyées par la station. La qualité de réception est correcte mais j’ai l’impression que c’est légèrement moins bon que sur le U3. La recherche de station se fait manuellement ou automatiquement et 30 stations peuvent être présélectionnées. Le bouton de sélection permet de couper le son. Malheureusement, il n’y a pas d’accès rapide aux réglages du tuner FM. Donc même pour passer du mode manuel au mode preset il faudra passer par le menu général et les settings. A noter aussi qu’il n’est pas possible de naviguer sur le baladeur tout en continuant à écouter la radio. Sortir du mode FM coupe automatiquement le son, c’est dommage! Un plus par rapport au U3 quand même: Il est possible d’enregistrer la radio avec un simple appui long sur le bouton REC. L’enregistrement se fait en MP3 128kbps.

 

Image IPBImage IPB

 

 

11- Fitness

 

Image IPB

Image IPBImage IPB

 

C’est l’une des fonctions mises en avant par Samsung pour faire la promotion de son U5. Qu’est-ce que cette fonction Fitness concrètement? En fait le U5 se veut être votre guide dans vos exercices physiques quotidiens pour perdre des calories. Tout d’abord, il faut donner au U5 vos infos corporelles, c’est-à-dire votre poids. Puis vous choisissez votre objectif quotidien de perte de calories. Par défaut cette valeur est réglée à 200 Kcal. Ensuite il vous suffit de choisir votre type d’exercice: Marcher lentement, rapidement, courir lentement, rapidement, faire de la randonnée, faire du vélo ou faire du yoga. Puis vous choisissez la durée de l’exercice (entre 10 et 600min) et l’option d’écoute (musique en cours, playlist, radio FM ou lecture aléatoire ). 3, 2, 1, c’est parti! Le baladeur lit la musique et lance le chrono sous la bonne humeur de votre Popcon. Il affiche également le nombre de calories qui sont progressivement dépensées. Si vous avez activé le guide audio, une douce voix féminine vous indique des informations du type “xx minutes écoulées!” par intervalle de 5min. Vous pouvez arrêter l’exercice quand vous voulez. Le U5 affiche alors le nombre de calories effectivement dépensées, et le pourcentage de l’objectif quotidien réalisé. Le U5 enregistre ces données pour les 30 dernières dates, ce qui permet de comparer ses résultats directement sur le U5. Il faut savoir toutefois que contrairement au YP-60 à son époque, il n’y a pas de logiciel d’analyse de données fournies et, surtout, il n’y a pas de capteur fourni. Ainsi on peut douter de la précision des chiffres indiqués. En fait, à partir du type d’exercice et de votre poids, le U5 donne le nombre de calories consommées par rapport à une moyenne. Mais si vous vous arrêtez de courir par exemple, le compteur de calories consommées continuera de tourner. On voit là les limites de l’absence d’un vrai capteur. Les sportifs du dimanche apprécieront donc cette fonction. Les grands sportifs verront là seulement un gadget de plus.

 

Image IPBImage IPB

 

12- Autres fonctions

 

Mode Etude

 

Image IPBImage IPB

 

C’est une autre fonction mise en avant sur le site de Samsung. Le U5 serait un “lecteur studieux”. Je cite Samsung: “Pour ceux qui veulent apprendre les langues étrangères, la fonction Play & Learn permet d’ajuster la vitesse de lecture sans dégrader le ton de la voix. Il contient également la fonction avance par intervalles (10 s).” Ça parait alléchant mais en fait ce mode n’est pas très utile. Il ne fait qu’optimiser l’affichage pour contrôler directement la vitesse de lecture, la fonction A-B et l’avance rapide comme on le voit sur la photo ci-dessus. Pire même, contrairement à ce qui est annoncé, la modification de la vitesse de lecture entraine une variation de la tonalité de la voix! Quand on accélère la lecture, la voix devient plus aigüe et vice versa. Du coup, la fonction perd tout son intérêt…

 

Dictaphone

 

Image IPBImage IPB

 

Le dictaphone est de qualité moyenne. Il suffira pour enregistrer la voix. Un léger souffle est présent en permanence comme souvent sur les dictaphones. Si vous voulez enregistrer des instruments de musique ou un concert, il faudra voir ailleurs: en effet, ça grésille. La qualité d’enregistrement est non réglable et se fait en MP3 128kbps.

 

Explorateur de fichiers

 

Image IPB

 

L’explorateur de fichiers se présente comme celui de Windows et permet d’explorer le contenu de votre U5. Vous pourrez donc voir les noms de tous les fichiers présents sur le baladeur, même ceux qui ne sont pas dans un format lisible par le U5. A partir de ce menu, vous pouvez aussi ajouter/supprimer des musiques dans une playlist et vous pouvez supprimer directement des fichiers du baladeur.

 

Image IPBImage IPB

 

 

13- Datascasts

 

Image IPB

 

Pour ceux qui n’ont toujours pas l’habitude, il est bon de rappeler que les Datacasts sont en fait le nom donné aux Podcasts chez Samsung. Cette fonction est d’un intérêt limité sur ce baladeur car il n’est que purement audio. Il ne lit pas les vidéos. Mais si vous êtes intéressé par les podcasts audio, il suffira de fournir le flux RSS à EmoDio et celui-ci téléchargera automatiquement les podcasts sur votre U5. Les podcasts apparaitront donc dans le menu “Datacasts” sur le baladeur.

 

 

14- Paramètres

 

Image IPBImage IPB

 

Ce sont à peu près les mêmes que sur le U3:

  • Musique: DNSe, Mode lecture, Vitesse de lecture, Saut intervalle, Tag (On/Off)
  • Radio FM: Mode (manuel/préréglé), Présélection auto, Région Radio, Réception FM (haut/milieu/bas), Affichage RDS (Type de programme/Service de programme)
  • Mon Popcon: Caractère, Nom
  • Bouton utilisateur: Mode étude, DNSe, Vitesse de lecture, Mode de lecture
  • Son: Signal sonore (=sons système), Limitation du volume
  • Afficher: Délai de désactivation de l’écran, Économiseur d’écran
  • Langue: Menu, Tag
  • Date et Heure
  • Système: Veille (15 à 120min), Extinction auto (de 15s à toujours allumé), Connexion PC (MTP ou UMS), Réglage par défaut, Formater, A propos de (Version du firmware, Mémoire), Mode Démo.

 

Image IPBImage IPB

 

Revenons un peu plus en détail sur le Popcon: C’est un petit personnage personnalisable qui vous tient compagnie tout au long de votre utilisation de votre U5, un peu comme Sammy sur le T10. Comme vu auparavant, on retrouve son Popcon au démarrage, pendant la lecture de musique en l’absence de pochette intégrée dans les tags, et en mode fitness. Il est donc possible de changer l’apparence du Popcon parmi les 10 apparences disponibles plutôt sympathiques. Il est même possible de dessiner soi-même son Popcon comme sur la photo ci-dessus (oui, je n’ai pas de grands talents artistiques…). Il est également possible de lui donner le nom voulu (le nom qui apparait au démarrage)!

 

Image IPB

Image IPB

 

 

15- Connexion/Charge/Transfert

 

Image IPBImage IPB

 

On salue évidemment le retour de l’UMS par rapport au U3 mais ça devrait seulement tenir du bon sens pour un baladeur clé-USB! Il est possible de choisir directement sur le U5 entre MTP et UMS. Normalement le mode MTP ne devrait jamais vous servir, sauf si vous avez des WMA DRM à transférer. Vu qu’il est UMS, il fonctionne sous n’importe quel environnement, que ce soit Windows, Linux ou MAC, sur une chaine-hifi ou une autoradio avec port USB et il suffit de faire de glisser/déposer les fichiers. L’utilisation du logiciel EmoDio n’est pas du tout nécessaire donc.

 

Le taux de transfert en USB 2.0 est moyen avec environ 2,50Mo/s. Un unique fichier de 688Mo a en effet été transféré en 4min40 et 173Mo de fichiers ont été transférés en 1min10.

 

La charge USB sur le PC dure environ 2h30. Il est par ailleurs noté dans le mode d’emploi qu’il ne faut pas le recharger via chargeur USB secteur. Je suppose que cela est dû à la puissance nominale qui n’est que de 500mA (les chargeurs USB sont souvent 1A)

 

 

16- Autonomie

 

Malgré une capacité de la batterie en baisse par rapport au U3 (160mAh contre 250mAh), Samsung annonce une autonomie accrue (20h contre 15h). Mais ceci avec des paramètres très éloignés d’une utilisation courante: MP3 128 kbps, Volume : 15, mode Son normal, LCD Off. Comme d’habitude, je préfère tester l’autonomie avec mes propres paramètres qui me paraissent plus proches d’une utilisation courante: lecture continue de musiques encodées en MP3 VBR V0 pour la plupart, et quelques fichiers OGG et FLAC. Volume: 15, Son normal, utilisation ponctuelle de l’écran et désactivation de l’écran au bout d’1min. Ainsi, le U5 a tenu péniblement 14h. L’utilisation des DNSe réduira davantage l’autonomie évidemment. Si vous avez tout type de fichiers MP3 allant de 128kbps à 320kbps vous pourrez tenir un peu plus longtemps (17h20 relevés par nos confrères du JDG). On est dans les mêmes zones que le U3 (16h relevées dans le test gmp3) mais finalement un peu loin des 20h annoncées. Sans surprise.

 

 

17- Comparaisons

 

Image IPB

 

Voici une petite comparaison photo avec le U3

 

 

De manière générale, le U5 n’apporte en fait pas grand chose de nouveau par rapport à son prédécesseur. Si comme moi on n’est pas du genre à faire son footing quotidien, que l’on ne voit pas l’intérêt du FLAC sur un baladeur de moins de 8Go. Les seules choses qui donnent une légitimité à l’existence du U5 sont en fait les vrais boutons à la place du pavé tactile et le UMS natif. Cela dit, le U5 n’est pas mauvais du tout mais l’upgrade du U3 vers le U5 ne semble pas vraiment valoir le coup, sauf si vous voulez passer à une capacité mémoire supérieure par exemple.

 

Ses principaux concurrents sont le Sony NWZ-B13X, le Philips GoGear SA2625, le Sansa Express et le Iriver Stix. Malheureusement, je n’ai eu l’occasion d’essayer aucun d’entre eux pour le comparer au U5…

 

 

Conclusion

 

Certes, le U5 n’apporte pas grand chose de nouveau par rapport à son prédécesseur. Il régresse même dans certains domaines avec le retour du capuchon et un design très quelconque. Mais si la nouvelle fonction Fitness, les DNSe 3.0 Core et, surtout, le mode Etude ne le rendent pas meilleur que le U3, il faut toutefois reconnaitre que la compatibilité FLAC, l’UMS natif et les vrais boutons sont de vraies améliorations. Ainsi, le U5 est un fier héritier de sa lignée et reste une référence incontournable dans cette catégorie de baladeurs. Avec ses dimensions réduites, sa bonne ergonomie, son tuner FM RDS et sa bonne qualité audio, le U5 devrait donc satisfaire la majorité des acheteurs, d’autant plus que la version 2Go n’est affichée qu’à environ 50€ et la version 4Go devrait être vendue à 60€. Ainsi, pour moins cher qu’un Shuffle, on a un baladeur plus intéressant sur tous les points si ce n’est le design peut-être.

 

Points positifs:

  • Qualité audio
  • Compatibilité audio
  • Encombrement
  • Ergonomie (vrais boutons)
  • UMS ou MTP au choix d’origine!
  • Tuner FM RDS enregistrable

Points négatifs:



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail