Nous avons actuellement plus de 74 visiteurs connectés sur nos sites (dont 22 sur generationmp3.com - 35 sur le forum)

Écrit par
lebellium

Test et vidéo du Samsung R’MIX (YP-R1)

Mardi 6 octobre 2009 à 18:00 | Dans la catégorie Samsung
Testé par lebellium

 

Introduction : Samsung a décidé de faire une rentrée fracassante: M1, R1, R0 (R’Play), CP3. Autant dire que même pour un initié, il y a de quoi se mélanger les pinceaux! Prenons ce R’MIX (autre nom du R1 sur le marché français) par exemple: En plus du fameux P3, il apporte la fonction Beat DJ et une sortie TV. A priori c’est donc un modèle plus avancé. Pourtant l’écran tactile est plus petit (2,6″ contre 3″ pour le P3) et il perd quelques fonctions telles que la mini-enceinte intégrée. Bref, vous l’aurez compris, un test complet s’impose pour juger de la pertinence et de la légitimité de la présence du R’MIX dans la nouvelle gamme Samsung!

Note: le test a été réalisé avec le firmware 1.11 (Touch 45)

 

Samsung_R1_420_90.jpg

Test du Samsung R’MIX (R1)

Image IPB

Menu:

  1. Introduction
  2. Spécifications
  3. Présentation Vidéo
  4. Galerie Photos
  5. Packaging
  6. Description
  7. Ergonomie, Interface et Utilisation
  8. Musique
  9. Qualité sonore
  10. Beat DJ
  11. Radio FM
  12. Photos
  13. Vidéos
  14. Bluetooth
  15. Autres fonctions
  16. Datascasts
  17. Settings
  18. Connexion/Charge/Transfert
  19. Autonomie
  20. Comparaisons
  21. Conclusion
  22. Liens utiles

 

 

1- Introduction

 

Samsung a décidé de faire une rentrée fracassante: M1, R1, R0 (R’Play), CP3. Autant dire que même pour un initié, il y a de quoi se mélanger les pinceaux! Prenons ce R’MIX (autre nom du R1 sur le marché français) par exemple: En plus du fameux P3, il apporte la fonction Beat DJ et une sortie TV. A priori c’est donc un modèle plus avancé. Pourtant l’écran tactile est plus petit (2,6″ contre 3″ pour le P3) et il perd quelques fonctions telles que la mini-enceinte intégrée. Bref, vous l’aurez compris, un test complet s’impose pour juger de la pertinence et de la légitimité de la présence du R’MIX dans la nouvelle gamme Samsung!
Note: le test a été réalisé avec le firmware 1.11 (Touch 45)

 

 

2- Spécifications

 

Image IPB

Image IPB

 

Quelques caractéristiques supplémentaires:

  • Capacités: 8, 16 et 32Go
  • Ecran TFT LCD tactile capacitif 2.6″ WQVGA (400*240)
  • Batterie Lithium-Polymer
  • UMS/MTP en Europe et Amérique / UMS seulement en Asie
  • Compatibilité OS: Windows, Linux, Mac
  • Couleurs: Noir, Rose ou Argent

 

 

3- Présentation Vidéo

 

 

 

 

Fonctions présentées dans la première vidéo: Déballage, Interface/widgets, Musique, Radio FM, Beat DJ

 

 

 

Fonctions présentées dans la deuxième vidéo: Bluetooth (transfert de fichiers, téléphone mobile), Horloge mondiale, Paramètres, Photos, Vidéos, Textes, Lecteur Flash, Jeux, Dictaphone, Mémo, Explorateur de fichiers, Sortie TV

 

 

4- Galerie Photos

 

 

 

 

5- Packaging

 

Image IPB

 

Le R’MIX est vendu dans une boite en carton plutôt sympathique et probablement spécifique à la France car dans les autres pays, il sera vendu sous le nom de R1 tout simplement. Le package contient une paire de semi-intras EP-460, 3 tailles d’embouts, un cable USB, ainsi qu’un guide de démarrage (très) rapide. Le fichier d’installation d’EmoDio est directement sur le baladeur. Pas de chargeur secteur et de housse fournis bien évidemment.

 

Image IPB

Image IPB

 

 

6- Description

 

Image IPB

 

Première chose qui vient à l’esprit lorsqu’on voit le R’MIX pour la première fois: il est bien plus petit qu’un P3! En fait, les proportions me semblent idéales, ni trop grand, ni trop petit. En effet, les dimensions sont seulement de 85,2 x 45,5 x 8,9 mm pour 50g (contre 102 x 52,7 x 9,9mm et 96g pour le P3). Le R’MIX propose des formes plus arrondies que son grand frère. Certains préfèreront son design à celui du P3, d’autres l’inverse. Les avis sont partagés donc. Comme sur le P3, la finition est bonne, avec une coque en plastique de qualité et aluminium.

 

Image IPB

 

Sur ce modèle, l’écran tactile de 2,6″ en verre trempé traité anti-rayures occupe la majeure partie de la face avant. Il reste juste assez de place pour les boutons de volume et pour le logo Samsung. Bonne optimisation de l’espace donc.

 

Image IPB

 

Rien de spécial au dos, si ce n’est les inscriptions habituelles. Comme ça vous saurez que votre R’MIX a été fabriqué en Indonésie.

 

Image IPB

 

Aucun bouton sur les tranches du R’MIX. Sûrement pour des questions de design et de coûts de fabrication (la coque est en une seule pièce).

 

Image IPB

 

Sur le haut, le bouton power/hold et le bouton reset.

 

Image IPB

 

Sur le bas, la connectique USB propriétaire, le micro, l’attache pour dragonne et la prise casque 3.5mm.

 

 

7- Ergonomie, Interface et Utilisation

 

Image IPB

Image IPB

 

La plupart du temps, le R’MIX s’allume instantanément car il est en mode veille. Il ne s’éteint vraiment qu’après plusieurs heures de non-utilisation.Il faut savoir que contrairement au P3, l’affichage se fait à l’horizontale. On peut le pivoter à 180° pour satisfaire les gauchers mais pas à 90°. L’interface est identique à celle du P3, amplement personnalisable avec des icônes et des widgets qu’on peut ajouter/déplacer/supprimer. Mon avis n’a pas changé à ce sujet: ça reste très gadget quand même. J’ai quand même noté l’apparition d’un nouveau widget plutôt intéressant: une jauge de batterie (affichage en pourcentage restant) plus précise que la jauge à 3 barres qu’on trouve dans les autres menus. Deux styles de thèmes sont présents sur le baladeur. Il est possible d’en créer et d’en télécharger comme sur les P2/P3/Q2 mais comme d’habitude, ce n’est possible que pour les Coréens sur EmoDio Corée pour l’instant. L’écran est beau, de résolution suffisante et un tout petit peu plus lumineux que celui du P3. En revanche, il n’est pas Haptic.

 

Image IPBImage IPB

 

Comme sur le P3, les seuls vrais boutons sont les contrôles de volume ainsi que power/hold. Rien à dire a propos du bouton de volume, il est idéalement placé sous l’écran. Par contre, je regrette toujours le bon vieux bouton hold à glisser: moins de chances qu’il se désactive par accident dans la poche. De plus, l’animation de 1-2s à l’écran est toujours aussi énervante. Et pour couronner le tout, il n’est pas possible de désactiver l’écran sans le verrouiller. Donc à chaque fois que l’on veut changer de musique, il faut déverrouiller le baladeur sauf si on choisit de ne jamais désactiver l’écran (et dans ce cas, ça consomme plus)… Il est fort dommage qu’il n’y ait pas de vrai bouton de contrôle de lecture. Car là il est impossible d’utiliser le baladeur à l’aveugle dans une poche.Les différents widgets et icônes sont répartis sur 3 “pages”. Malheureusement, avec le firmware actuel, la réactivité de l’écran tactile n’est pas parfaite. Il y a un léger temps de réaction entre le moment où l’on appuie sur l’écran et le moment où le baladeur s’exécute. Aussi, l’interface n’est pas totalement fluide: le passage d’une page à une autre sur l’écran d’accueil rame. Mais cela sera probablement amélioré avec les prochains firmwares comme ce fut le cas sur le P3. Du moins, je l’espère car la limitation à 9 widgets actifs (pas de limitation sur le P3) pourrait révéler une faiblesse hardware aussi. Toutefois, le R’MIX est plus réactif lors de la navigation dans les différents menus et sous-menus. Et le défilement de listes (chansons par exemple) est assez fluide.

 

Image IPBImage IPB

 

En appuyant une fois sur le haut de l’écran on fait apparaitre une barre de raccourcis: Retour direct à l’écran d’accueil, mini-lecteur (cf paragraphe suivant), recherche de musique, verrouillage et désactivation de l’écran, et connexion rapide à un casque bluetooth stéréo.

 

Image IPB

 

On retrouve comme sur le P3 le mini-lecteur qui permet de pallier l’absence de vrais touches. Ainsi on peut contrôler la musique ou la radio en cours n’importe où sur le baladeur sans avoir à revenir au menu en question à chaque fois. Ce mini-lecteur s’ouvre comme un tiroir coulissant à droite de l’écran. Il affiche la pochette de l’album, le bouton play/pause et prev/next. Pour la radio, le R’MIX affiche la molette de sélection de station et les boutons “Mute”, “Manual” et “Preset”.

 

Image IPBImage IPB

 

 

8- Musique

 

Image IPB

 

Pas de surprise, la liste des formats audio supportés par le R’MIX est toujours aussi complète: MP3, WMA, AAC, WAV, FLAC, OGG. Il ne manque guère que l’APE pour les plus exigeants. A noter que le R’MIX ne prend pas en charge les tags des fichiers OGG et AAC mais cela devrait être corrigé avec un prochain firmware.

 

Image IPB

 

L’écran de musique en cours est un peu différent de ce que l’on trouve d’habitude chez Samsung puisque l’affichage se fait à l’horizontale par défaut. La pochette de l’album (fichiers MP3 et WMA seulement) est à gauche et à droite on trouve les informations telles que le nom de la musique, l’artiste et l’album. Il n’est malheureusement toujours pas possible d’avoir des informations détaillées sur le fichier (bitrate, taille, année de l’album etc…). Contrairement au P3, par défaut la barre de contrôle de lecture est affichée en permanence en bas mais on peut passer en “plein écran” en appuyant une fois sur l’écran. Le volume ne peut pas se contrôler via l’écran tactile comme sur le P3. Il faut obligatoirement utiliser le bouton dédié.

 

Image IPBImage IPB

Image IPB

 

A noter qu’en utilisant la barre de raccourcis, il est possible de pivoter l’affichage de 90°, ce qui permet d’avoir un affichage vertical. Mais la navigation dans la bibliothèque se fait toujours à l’horizontal donc le R’MIX n’est clairement pas optimisé pour l’affichage vertical.Aussi, il faut savoir que le R’MIX n’est pas gapless, il y a un micro-blanc entre deux musiques.Le menu “options” permet un accès direct aux DNSe, au mode de lecture (normal, répéter, aléatoire), à l’écran de lecture musique (on peut afficher des visualisations à la place de la pochette d’album) ainsi qu’aux playlists.

Sinon, il y a également un mode “caché” (tout du moins, j’ai mis du temps à le trouver, je suis tombé dessus par hasard): Quand on fait un appui long sur la pochette de la musique en lecture, le R’MIX affiche la liste des musiques de l’album auquel elle appartient.

 

Image IPB

Image IPBImage IPB

 

Le design du sous-menu Musique a été un peu changé par rapport aux modèles précédents avec désormais du texte noir sur fond blanc et des petites icônes.La navigation se fait bien évidemment soit par tags soit par dossiers. On peut afficher les albums par liste ou par une sorte de coverflow pas très fluide, comme sur le P3. Pour les fans de statistiques, on retrouve les sous-menus “les 50 musiques les plus lues” et “Ajout récent” qui avaient fait leur apparition sur le Q2.

 

Image IPBImage IPB

 

La nouveauté est en fait la recherche de musique, artiste ou album avec pour se faire, affichage d’un clavier type téléphone portable ou reconnaissance d’écriture. Ce dernier mode ne marche bien que si vous écrivez bien (ce qui n’est pas mon cas) et dans tous les cas, ça sera plus lent que d’utiliser le clavier virtuel. Cette fonction peut s’avérer pratique quand on a beaucoup de musiques sur son baladeur. A noter que la recherche ne se fait qu’en fonction des tags des fichiers et non en fonction des noms de fichier. Pour l’instant, il y a un petit problème: le R’MIX tient compte des majuscules et des minuscules donc si vous tapez “madonna” alors que dans les tags il est écrit “Madonna”, le baladeur affichera “Aucun fichier”. Mais cela sera réglé dans le prochain firmware.

 

Image IPBImage IPB

 

Concernant les playlists, on peut en créer directement sur le baladeur (jusqu’à 4), les nommer, les renommer et les supprimer. Pour ajouter une musique à une playlist, il suffit de passer par le menu “options” dans l’écran de musique en cours ou par de la navigation dans la bibliothèque.Il est également possible de créer les playlists sur son PC via EmoDio et les transférer ensuite sur le baladeur. Malheureusement, les listes de lecture au format M3U ne sont toujours pas supportées.

 

Image IPBImage IPB

 

 

9- Qualité sonore

 

Image IPB

Image IPBImage IPB

 

Grande première chez Samsung: des écouteurs semi-intras sont fournis d’origine avec 3 tailles d’embouts! Ce sont des EP-460 noirs, plutôt design. Le son et l’isolation sont bien meilleurs qu’avec les écouteurs Samsung qui étaient fournis jusque là avec les baladeurs. Après, ça reste des semi-intras bas de gamme. Le son est plus brouillon que sur des Creative EP-630 par exemple. Et la comparaison avec de vrais intras est inutile bien entendu. Mais pour ceux qui n’ont pas l’habitude et l’intention de remplacer les écouteurs d’origine, c’est une bonne initiative de la part de Samsung.

Le son est toujours très bon comme d’habitude. Avec des Ultimate Ears Super.fi 5PRO je n’ai pas noté de différence avec le P3 ou Q2 à réglage égal. Le son est équilibré et détaillé, aucun soucis à ce niveau-là. Le souffle est certes présent en permanence (pause/lecture) mais il est quasiment inaudible, il faut avoir des écouteurs très sensibles et tendre l’oreille sur des passages calmes pour l’entendre.On retrouve la technologie DNSe 3.0 qui a fait ses preuves depuis le Q1. 12 DNSe préprogrammés sont disponibles (Auto, Normal, Studio, Rock, Classic, Jazz, Ballad, Club, Dance, Café, Church, Concert Hall). Aussi, 2 DNSe sont personnalisables (EQ, 3D & Bass, Concert Hall, Clarity). Ainsi, chacun pourra modeler le son à sa manière et la grande majorité des utilisateurs devraient donc y trouver leur bonheur.Bien évidemment, les modes Rue et Mise à l’échelle Audio sont bien présents, et toujours aussi inutiles (d’ailleurs, la mise à l’échelle Audio ajoute même des artefacts…). Samsung doit en être conscient puisqu’ils sont relégués dans les réglages son (il n’y a plus d’accès direct).

La puissance sonore est très faible, à cause de la législation sonore française. Aucun risque de s’abimer les oreilles au volume maxi, même avec des intras. Et l’écoute au casque n’est qu’une mauvaise blague. Le débridage sonore est donc une étape obligatoire sur ce baladeur. Pour cela il suffit de changer le code région en EU (identique au FR à part le volume maxi débridé) ou KR (nouvelles fonctionnalités telles que le métro coréen et le dictionnaire anglais mais perte du RDS). Pour changer le code région, mettez le fichier EU ou KR à la racine du baladeur. Et le son sera débridé au redémarrage du baladeur.

 

Image IPBImage IPB

 

 

10- Beat DJ

 

Image IPB

Image IPBImage IPB

 

Il s’agit là a priori d’une fonction majeure du baladeur comme en témoigne son nom (R’MIX) et l’inscription sur la boite (”Mixez votre musique tel un DJ!”). Cette fonction est apparue pour la première fois sur le téléphone Platine. Et Samsung a jugé bon de l’intégrer sur un baladeur mp3. Mais je préviens tout de suite: Les DJs, amateurs ou pro, passeront leur chemin. C’est plus un gadget qu’un vrai outil de travail. Donc concrètement, on sélectionne tout d’abord une musique. Déjà ça commence mal, on ne dispose que d’une navigation par album (et non par artiste) donc ça peut prendre du temps avant d’arriver à la musique souhaitée. Un écran de lecture spécifique s’affiche alors. Différentes possibilités s’offrent à vous: on peut scratcher par exemple. Le problème est que la musique s’arrête lorsqu’on scratche, ce n’est donc pas très réaliste. 20 samples sont également à disposition (voix, explosion, frappe, bruit, crash, percussion etc…). On peut ajouter un filtre par dessus (tempo, tonalité, écho, réverb etc…). Mais on ne peut pas à la fois scratcher, jouer un sample et mettre un filtre. Il faut les sélectionner un par un. Par ailleurs, il n’est pas possible d’enregistrer vos talents de DJ. Bref, je vois mal comment on pourrait se prendre pour un DJ avec ce baladeur et l’intérêt de cette fonction DJ me paraît très limité. C’est amusant 5 minutes quoi…

 

Image IPBImage IPB

 

 

11- Radio FM

 

 

Image IPB

 

L’interface du tuner FM est plutôt jolie et imite un peu un poste de radio avec la molette pour changer de stations. Le tuner FM est RDS et enregistrable comme sur la plupart des baladeurs Samsung. La qualité sonore est satisfaisante mais il capte un peu moins bien que sur d’autres baladeurs (Q2, P3). Du coup, le R’MIX a un peu plus de mal à afficher correctement le nom des stations. La recherche de stations se fait bien entendu manuellement ou automatiquement. A noter que la molette est vraiment une bonne idée car elle permet de changer de stations très très rapidement. Bizarrement on perd quelques options du Q2 telles que la qualité d’enregistrement et la sensibilité de réception. En revanche, la fonction “mute” est toujours présente et on peut continuer d’écouter la radio tout en naviguant sur le baladeur. A noter qu’en code région KR avec la région radio Corée, on peut choisir sur une carte de la Corée la région où l’on est et le R’Mix affiche le nom des radios et leur fréquence dans la région. Totalement inutile chez nous mais amusant et à tester quand vous passerez vos vacances à Séoul!A tout moment on peut débuter l’enregistrement de la radio, le mettre en pause ou l’arrêter. Le fichier qui en résulte est un MP3 128kbps. Pendant l’enregistrement le baladeur affiche la durée en cours et la durée restante.

 

Image IPBImage IPB

 

 

12- Photos

 

Image IPBImage IPB

Image IPB

 

Le R’MIX lit bien évidemment les photos, rien de bien folichon. Seule nouveauté: un nouveau mode d’affichage des photos qui les fait défiler en miniatures. Sinon, comme d’habitude on peut lancer un diaporama, régler les effets de transition, zoomer, pivoter l’image. On peut aussi définir une image comme fond d’écran ou image de démarrage. L’affichage est de qualité mais un peu petit quand même. Bonne nouvelle: les photos s’affichent immédiatement, on est loin du long temps de chargement du P2. Rappel sur les formats lus: JPG, BMP, GIF, PNG

 

Image IPBImage IPB

 

 

13- Vidéos

 

Image IPB

Image IPBImage IPB

 

Il y a quelque chose d’un peu paradoxal ici puisque le R’MIX semble assez tourné vers la vidéo avec la sortie TV et le réencodage non-obligatoire, mais à la fois l’écran n’est pas très grand. C’est un LCD 2,6″ (400*240) qui se positionne donc entre le Q2 (2,4″) et le P3 (3″). Il est de bonne facture avec une bonne luminosité et bien coloré (16 millions de couleurs). Le R’MIX possédant la licence Divx, vous pourrez donc voir vos vidéos non-réencodées (résolution maximale 720*480) sur le baladeur sans problème. Il reconnait également les formats Xvid, Mpeg4, WMV, H.264 et ASF. Pouvoir se passer de logiciel de reconversion est toujours une bonne chose, mais il sera plus facile de voir sur le R’MIX des clips et des séries que des long-métrages de 2h. Comme sur le P3, on peut faire une capture d’écran en mode vidéo, on peut choisir un DNSe (Normal, Drame, Action ou Théâtre) ou encore faire une recherche mozaïque. Le R’MIX découpe alors la vidéo en 15 chapitres, affichés sous forme de vignette permettant d’accéder directement à un passage précis de la vidéo. Ceci est également possible en ajoutant un signet.Contrairement au P3, on ne peut pas voir des informations détaillées sur la vidéo en cours. Par contre, les sous-titres SRT et SMI sont bien pris en charge (il suffit que le fichier sous-titre ait le même nom que la vidéo et soit dans le même dossier). Malheureusement, on ne peut pas régler leur taille, leur couleur et leur synchronisation comme sur le P3.L’apparence du menu vidéo a été changée, permettant d’afficher les vidéos par liste avec une petite miniature, ou par coverflow.

 

Image IPBImage IPB

 

 

14- Bluetooth

 

Image IPB

 

L’interface bluetooth a été remaniée, c’est plus “design” maintenant comme vous pouvez le voir sur les photos.

 

Téléphone Mobile

 

Image IPBImage IPB

 

Au début j’ai eu peur car la fonction Téléphone mobile (prise en charge des appels directement sur le baladeur) semblait avoir disparu. En effet, dans les options de recherche, seuls les modes Ecouteurs Stéréo et Transfert de fichiers sont disponibles. Et a priori, impossible de se connecter à un téléphone. Après renseignement, il s’avère que cette fonction existe toujours, mais pour des raisons de sécurité de de protection de la vie privée (certains téléphones acceptent un appareillage sans code pin), il n’est plus possible de se connecter à un téléphone mobile à partir du baladeur. Il faut créer le jumelage à partir du téléphone. Une fois la connexion établie, une nouvelle îcone apparait et permet de composer un numéro sur le baladeur, de voir l’historique des appels ou de recomposer le dernier numéro. Il est possible de passer directement par le carnet d’adresses pour appeler. Étrangement, lorsqu’un appel entre, la musique ne se coupe pas automatiquement pour laisser place à la sonnerie, les deux se chevauchent et donc il y a un fort risque de ne pas entendre la sonnerie lorsqu’on est à moitié endormi dans le RER. Le R’MIX affiche le nom du contact si celui-ci est dans le carnet d’adresses ainsi que son numéro. Si on accepte l’appel, alors la musique s’arrête bien entendu. Le micro utilisé est celui du R’MIX donc il faudra tenir le baladeur près de la bouche pendant tout l’appel. Pas très pratique.

 

Image IPBImage IPB

 

Merci à geek-uillaume et Stéphane pour le magnifique flou sur les numéros de téléphone

 

Transfert de fichiers

 

Image IPBImage IPB

 

Le bluetooth permet également l’échange de fichiers avec n’importe quel périphérique bluetooth. Ce qui peut être pratique pour s’échanger une musique ou une photo. Plusieurs fichiers peuvent être sélectionnés et envoyés à la fois. Le taux de transfert en bluetooth varie selon la distance mais avec les deux périphériques côte-à-côte, on atteint environ 60Ko/s. Les fichiers reçus via bluetooth sont automatiquement enregistrés dans le dossier Shared Data.

 

Ecouteurs stéréo bluetooth

 

Malheureusement je n’ai jamais sous la main de casque bluetooth au moment où j’en ai le plus besoin, et ce test ne déroge pas à la règle. Si j’ai l’occasion d’essayer le R’MIX avec des écouteurs bluetooth, je ne manquerai pas de mettre à jour ce paragraphe.

 

 

15- Autres fonctions

 

Beaucoup de fonctions secondaires comme sur le P3. A noter qu’en code région KR (Corée), vous bénéficierez en plus d’une carte du métro Coréen et du dictionnaire coréen-anglais et anglais-anglais mais vous perdrez alors le RDS. Référez-vous à la fin du paragraphe Qualité Sonore pour changer le code région.

 

Sortie TV

 

Image IPBImage IPB

 

L’une des nouvelles fonctions du R’MIX est cette fameuse sortie TV. Déjà il faut savoir que le cable n’est pas vendu avec le baladeur. Mais c’est une connectique composite classique donc il n’est pas nécessaire d’acheter un cable Samsung spécifique, n’importe quel cable du commerce fera l’affaire. Il se branche sur la sortie jack du baladeur. Malheureusement c’est du composite, soit la connectique de base, celle qui offre la plus mauvaise qualité en vidéo. Si vous rêviez de remplacer votre lecteur bluray par un R’MIX avec cable HDMI c’est raté…Donc le R’MIX permet d’afficher des images et des vidéos sur toute TV PAL ou NTSC. Sur le baladeur, il suffit d’activer la fonction dans les options de vidéos ou d’images. Concernant la qualité d’affichage proprement dite, c’est naturellement passable. Si la résolution de la vidéo est suffisante, c’est tout à fait acceptable sur un petit écran malgré un scintillement assez prononcé. Sur un grand écran plasma/lcd par contre, on voit tout de suite la différence avec un DVD, la pixelisation est très marquée.

 

Image IPBImage IPB

 

Textes

 

Image IPBImage IPB

 

Lecteur de fichiers TXT standard. On remarquera le nouveau mode d’affichage des fichiers textes plutôt élégant, présentant des livres sur une étagère (cf photo). On peut choisir 3 types de visionneuse ainsi que la taille de la police. Le changement de page peut se faire manuellement ou automatiquement et on peut bien entendu ajouter un marque-page.

 

Dictaphone

 

Image IPB

Sans surprise, la qualité est médiocre. Suffisante pour un enregistrement voix mais dès qu’on essaye d’enregistrer des instruments, ça grésille, ça sonne très “renfermé” etc…A noter qu’on peut mettre en pause un enregistrement. Cela se fait uniquement en MP3 128kbps.

 

Jeux

 

Image IPB

 

Il y a 4 jeux sur le R’MIX dont 2 déjà connus: Bubble Bang et Sudoku Champ. Je ne reviendrai donc pas dessus. Les nouveautés sont AstroRanger et WiseStar. Le premier est un jeu musical reprenant le principe de Guitar Hero sauf que là on n’a pas de guitare mais un pistolaser. Le jeu est très soigné, le graphisme bien fait. Avec les points gagnés on peut “acheter” de nouvelles musiques ou des nouveaux objets. Mention spéciale à la musique “Beethoven Virus” très entrainante. Malheureusement WiseStar est plus décevant. Sorti en 2008 a priori, je le soupçonne d’avoir été développé pour une autre plate-forme à la base. En effet, le jeu n’exploite pas l’écran tactile, il faut utiliser des flèches virtuelles peu ergonomiques. Le jeu n’est qu’un Bubble Smile version “Espace”.A noter qu’il n’y a pas de jeu se jouant en bluetooth.

 

Image IPB

 

Lecteur Flash

 

Image IPBImage IPB

 

Comme le P3, le R’MIX embarque un lecteur Flash qui permet de lire les applications/jeux flash au format SWF. Malgré la résolution de l’écran différente, le R’MIX exécute parfaitement les applications flash du P3. Aucune application flash n’est présente par défaut sur le baladeur mais il sera donc très facile d’en télécharger. Dans le topic des applications flash sur notre forum par exemple. Il est possible de mettre en pause l’application flash ainsi que de faire apparaitre à l’écran des flèches de direction virtuelles. A noter qu’il n’est pas possible d’écouter sa propre musique en utilisant le lecteur flash. Soit il n’y a pas de son, soit c’est le son de l’application flash utilisée.

 

Mémo

 

Image IPB

 

Comme son nom l’indique c’est un petit mémo pour les choses à faire et à ne pas oublier par exemple. Le seul problème c’est qu’il n’y a pas le clavier téléphone portable pour cette fonction. On est obligé d’utiliser la reconnaissance d’écriture donc ça devient vite un calvaire pour écrire la moindre phrase…

 

Carnet d’adresses

 

Image IPB

 

Le carnet d’adresses permet d’afficher des contacts au format Vcard (*.vcf) avec comme informations: nom, photo, numéro, anniversaire, adresse etc… Lorsque le R’MIX est connecté à un téléphone, on peut directement appeler des numéros à partir de ce carnet d’adresses. A noter que le R’MIX a du mal à afficher les accents français.

 

Calendrier

 

Image IPBImage IPB

 

A quoi sert le calendrier en fait? On ne peut ajouter aucune tâche ou RDV directement sur le baladeur, il faut obligatoirement passer par le PC et Outlook pour créer un fichier iCalendar (*.ics) qu’on mettra dans My Pack>Calendar. Bref, autant utiliser le calendrier de son téléphone portable. C’est beaucoup plus pratique.

 

Horloge mondiale

 

Image IPB

 

C’est une horloge mondiale avec tous les fuseaux horaires donc. Avec le widget correspondant, il est possible d’afficher sur l’écran d’accueil deux heures différentes. Ainsi, vous saurez toujours quand ouvre la bourse de New York et les bureaux de Samsung à Séoul!

 

Explorateur de fichiers

 

Image IPBImage IPB

 

Comme l’explorateur sous Windows, il permet de se balader dans tous les répertoires du baladeur et de voir le nom des fichiers présents, même ceux dont le format n’est pas lisible par le R’MIX. C’est aussi à partir de cet explorateur que vous pouvez supprimer directement n’importe quel fichier du baladeur ou encore ajouter/supprimer une musique à une playlist. Il est possible par ailleurs de supprimer plusieurs fichiers à la fois ainsi que d’ajouter plusieurs fichiers à la fois dans une playlist.

 

 

16- Datascasts

 

C’est l’appellation de Samsung pour désigner des podcasts tout simplement. Pour utiliser cette fonction, il faut aller dans l’onglet “Datacasts” d’EmoDio.Cliquez sur l’icône “S’abonner à” en bas à droite et mettez l’adresse du flux RSS voulu. Vous pouvez télécharger les pièces jointes (textes, musiques, vidéos) manuellement ou EmoDio peut le faire automatiquement pour vous. La synchronisation avec le R’MIX peut se faire manuellement ou automatiquement. Pour paramétrer le transfert automatique des derniers datacasts téléchargés vers le baladeur, allez dans menu>réglages de l’environnement>configuration de datacasts>hotsync.Les datacasts transférés dans le baladeur apparaitront tout simplement dans le menu “datacasts” du R’MIX.

 

 

17- Settings

 

Image IPBImage IPB

 

  • Son: Mode Rue, Mise à l’échelle audio, MyDNSe, Signal sonore, Volume Wise, EG principal
  • Afficher: Polie, Réinitialiser mon habillage, Réinitialiser image démarrage, Rotation 180°, désactivation de l’écran, Luminosité
  • Langue: 31 langues disponibles! Je rappelle au passage que tous les firmwares Samsung sont multilingues.
  • Date et heure (A noter qu’il n’y a pas de mode 24h, seulement AM/PM)
  • Système: My Info (”mon nom” et “mon anniversaire”), Veille (de 15min à 120min), Mode sortie TV (NTSC, PAL), Option Verrouillage (Tout ou Ecran tactile uniquement), Mise à jour manuelle de la bibliothèque, Connexion PC (MTP ou UMS), Réglage par défaut, Formater (pour formater directement à partir du baladeur sans passer par le PC), Code d’enregistrement DivX, A propos de (version du firmware, mémoire)

 

 

18- Connexion/Charge/Transfert

 

Image IPB

 

Comme tous les derniers baladeurs Samsung, le R’Mix est MTP/UMS d’origine. On peut choisir entre les deux modes dans les réglages système. Ainsi le R’Mix est compatible avec tous les systèmes d’exploitation et appareils avec port USB-HOST. Il n’y a donc pas besoin de logiciel pour transférer de musiques. On peut très bien se passer d’EmoDio, d’autant plus que le baladeur supporte les vidéos non-réencodées. La connectique est malheureusement propriétaire une fois de plus, mais c’est toujours le même cable depuis 2007 donc il n’est pas dur à trouver sur internet au cas où vous le perdez. Après chaque connexion au PC, le baladeur met automatiquement à jour la base de données du baladeur, afin que les tags soient toujours actualisés. Le taux de transfert en UMS est calamiteux. 340Mo de fichiers ont été transférés en 2min25, ce qui donne une moyenne de 2,34Mo/s! J’en déduis qu’une mémoire flash de qualité médiocre a été utilisée, afin de réduire davantage les coûts de production. Sauf que là on arrive presque à des résultats d’USB 1.1…Le taux de charge via PC est de 3h alors qu’il ne faut que 2h en utilisant un chargeur secteur.

 

Image IPBImage IPB

 

 

19- Autonomie

 

Quand on sait qu’il faut en général enlever entre 5 et 10h à l’autonomie annoncée par Samsung pour avoir une autonomie réaliste, on ne peut que prendre peur quand Samsung annonce seulement 25h d’autonomie en audio (MP3 128 kbps, Niveau de volume 15, Mode de son normal, Écran LCD désactivé) et 5h en vidéo (Luminosité 3, Niveau de volume 15, Mode de son normal, SVI).Comme d’habitude, deux tests d’autonomie audio ont été réalisés: le premier sans DNSe et le deuxième avec un DNSe perso (EQ en “V”, 3D 1, Bass 0, Concert Hall 0, Clarity 1). Dans les deux cas, des fichiers MP3 (majoritairement en VBR V0 ) et quelques OGG et FLAC sont lus en continu jusqu’à extinction du baladeur, avec sollicitation ponctuelle de l’écran (luminosité max et extinction au bout d’1min) et volume à 15/30.Dans le premier cas, le R’MIX a tenu 21h30, ce qui est proche de ce qu’annonce Samsung pour une fois! Dommage que dans l’absolu ça soit moyen. Quand on sait que chez certains concurrents on atteint les 50h d’autonomie…Dans le deuxième cas, c’est catastrophique. Le R’MIX ne tient que 8h. C’est le plus médiocre résultat parmi tous les baladeurs Samsung que j’ai testés, c’est presque 3x moins que sans les DNSe et pourtant, la R&D en Corée assure que c’est normal…Pour moi, ce n’est qu’une mauvaise gestion des DNSe et j’espère que la R&D fera un effort à ce niveau dans les prochains firmwares.

En vidéo, j’obtiens 3h20 avec des vidéos non-réencodées, DNSe normal, luminosité max et volume 15/30. C’est un peu juste pour voir deux films de suite mais avec des fichiers réencodés, on devrait atteindre 4-5h je pense.

 

 

20- Comparaisons

 

R’MIX vs P3

 

Image IPB

 

Les R’MIX et P3 sont assez proches sur le papier. Le consommateur risque donc d’être un peu perdu dans son choix. Vaut-il mieux acheter un R’MIX ou un P3? Tout d’abord, quelques rappels:

Les fonctions en moins:

  • Haut-Parleur
  • Alarme
  • Sketch Book
  • Métro International
  • Jeux World Car Puzzle, Alggagi, Omok2 et PowWow
  • Calculatrice
  • Réglages sous-titres et informations détaillées sur la vidéo en cours
  • Ecran Haptic

Les fonctions en plus:

  • Beat DJ
  • Sortie TV
  • Recherche musique
  • Musique: “Ajout récent” et “Les plus lus (50)”
  • Créer, supprimer, renommer des playlists
  • Widget indicateur précis de batterie
  • Jeux Astro Ranger et Wise Star

 

A priori, il n’y a que peu d’intérêt de choisir le R’MIX par rapport au P3, d’autant plus que comme vous l’avez vu dans le test, les fonctions Beat DJ et la sortie TV n’apportent aucune valeur ajoutée. Mais le R’MIX a un atout de taille: son gabarit. Il se fera bien plus discret dans la poche que son grand frère. Aussi, l’écran est un peu plus lumineux, notamment en affichage photos et vidéos. Pour ceux qui n’ont pas de budget dédié aux casques/écouteurs, vous pourrez profiter des semi-intras fournis avec le R’MIX. Après, si vous comptez utiliser votre baladeur essentiellement pour regarder des vidéos, l’écran du P3 et sa meilleure autonomie seront plus confortables. D’autant plus que le R’MIX est affiché à peu près au même prix que le P3. S’il est légèrement moins cher en 8Go, il est aussi cher voire plus cher en 16 et 32Go.

 

 

Conclusion

 

Le R’MIX est un bon baladeur dans l’ensemble, mais les nouvelles fonctions ne sont pas à la hauteur du reste. La fonction Beat DJ est clairement un gadget inutile, à peine amusant et la qualité de la sortie TV est moyenne. De plus, le firmware n’est pas encore optimal, avec une fluidité de l’interface à améliorer, quelques bugs à corriger et surtout, une gestion des DNSe catastrophique, qui fait chuter drastiquement l’autonomie. Reste que le R’MIX est très bon en audio, tant au niveau de la qualité que de la compatibilité. On peut voir des vidéos aisément (sans réencodage), même si la taille de l’écran est un peu juste pour regarder des long-métrages. Et la fonction bluetooth peut être bien pratique dans certains cas. Mais force est de constater que l’on retrouve sur ce R’MIX beaucoup de fonctionnalités du P3. Alors, a-t-il une raison d’être? Il faut avouer que le R’MIX n’a pas de vrais arguments pour se démarquer de son grand frère. En fait, c’est un P3 en un peu plus petit et en un peu moins complet. Ce qui ne l’empêche pas d’être un bon baladeur, mais son grand frère risque de lui faire de l’ombre.

 

Points positifs:

  • Qualité audio
  • Compatibilité audio
  • Finition
  • Faible encombrement/proportions idéales
  • Tuner FM RDS enregistrable
  • Support vidéos non-réencodés
  • UMS/MTP au choix directement sur le baladeur
  • Sortie TV
  • Vendu avec des écouteurs semi-intras
  • Bluetooth

 

Points négatifs:

  • Pas de vrais boutons de contrôle de lecture
  • Connectique propriétaire
  • Fonctions gadgets ou inutiles (BeatDJ, calendrier)
  • Qualité de la sortie TV et cable vidéo non-fourni
  • Autonomie moyenne voire catastrophique avec DNSe
  • Taux de transfert médiocre

 

Mon appréciation:

entre IPB Image et Image IPB

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d’information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.

 

Laissez ici vos commentaires et questions sur ce test

 

 

Liens utiles

 

Un trackback



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail