Nous avons actuellement plus de 215 visiteurs connectés sur nos sites (dont 15 sur generationmp3.com - 196 sur le forum)

Écrit par
iMike

Test du iAudio 9 (Cowon)

Jeudi 3 décembre 2009 à 18:03 | Dans la catégorie Cowon iAudio

Introduction : L’iAudio 9, logique successeur de l’iAudio 7, est le nouveau petit baladeur griffé Cowon - et depuis la mi-2007, date de sortie du i7, de l’eau a heureusement coulé sous les ponts. Ce nouveau modèle reprend donc quelques uns des éléments de son prédécesseur, tout en apportant heureusement un peu de fraîcheur et de nouveautés.

SafariÉcranSnapz001_2.jpg

::: iAudio 9 (Cowon) :::

 

cowon_9.jpg

 

Menu:

 


INTRODUCTION :

 

L’iAudio 9, logique successeur de l’iAudio 7, est le nouveau petit baladeur griffé Cowon - et depuis la mi-2007, date de sortie du i7, de l’eau a heureusement coulé sous les ponts. Ce nouveau modèle reprend donc quelques uns des éléments de son prédécesseur, tout en apportant heureusement un peu de fraîcheur et de nouveautés.

 


SPÉCIFICATIONS :

 

L’iAudio 9 dispose d’un écran TFT LCD de 2 pouces (QVGA, 320 x 240), affichant 262 000 couleurs. Il est proposé en plusieurs capacités : 4, 8, 16 Go (en FAT32). Son boîtier mesure 95 x 43 x 8,9 mm pour un poids de 40 grammes, et on pourra le trouver en blanc, noir, argent ou rouge.

P1080226.jpg

Le baladeur intègre un haut-parleur mono, un port microUSB, un tuner FM, la possibilité d’enregistrer la radio, une batterie lithium-ion (temps de charge USB/adaptateur : 1h40), une sortie TV (câble optionnel), un micro.

En ce qui concerne la compatibilité audio, voici les formats supportés :

 

  • MP3 : ~320 Kbps, ~48 Khz, Mono/Stéréo
  • WMA : ~320 Kbps, ~48 Khz, Mono/Stéréo
  • FLAC : compression level 0 ~ 8, ~44,1 kHz, Mono/Stéréo
  • OGG : ~Q10, ~44,1 kHz, Mono/Stéréo
  • APE : Fast, Normal, High, 16 bit, Version 3.97 ~ 3.99
  • WAV : ~48 kHz, 16 bit, Mono/Stéréo

Pour la vidéo, même si c’est plus anecdotique, les formats supportés sont : AVI, WMV, ASF, XviD SP/ASP, WMV 7/8/9, d’une résolution de 320 x240.

L’iAudio E9 sera disponible dans les coloris noir, argent, rouge et blanc pour des tarifs de 110 euros (4 Go), 125 euros (8 Go) et 165 euros (16 Go).

 


GALERIE PHOTOS :

 

 


PACKAGING :

 

Cowon a tout mis de son côté pour épater le chaland, avec un emballage sous forme de pyramide du plus bel effet ! On y retrouve, outre le baladeur, un mini CD de démarrage inutile (ne le glissez pas dans un lecteur type mange-disque !), un mode d’emploi succinct, une paire d’écouteurs, une paire de mousses, un câble microUSB, une carte pour un livre audio gratuit ainsi qu’une offre pour 35 chansons gratuites chez eMusic.

 

Comme vous le voyez, notre exemplaire de test est blanc. Une fois le baladeur retiré de son écrin de plastique, il est possible de réutiliser l’emballage pour le transformer en aquarium pour mini-poisson ou que sais-je encore.

 


LE TOUR DU PROPRIÉTAIRE :

 

Le baladeur en lui-même est plutôt réussi, esthétiquement parlant. S’il reprend le même «concept» que l’iAudio 7, ses commandes sont désormais tactiles et au contraire de l’i7, même éteint, la surface avant est quasiment toute noire. L’i7 avait des commandes «creusées» dans le plastique…

 

 
On trouve quelques boutons sur les tranches : le on/off (qui sert également de verrouillage) et le bouton de retour au menu à gauche, le volume et le micro à droite, le port jack, le port microUSB ainsi qu’un trou pour laisser filer une dragonne sur la tranche inférieure.
 
On trouve au dos de l’appareil deux étranges carrés dont on ignore l’utilité - certainement pas esthétique car ils ne le sont pas vraiment.

L’i9 est très léger (40 grammes) et se fera oublier sans problème au fond d’une poche. Il est plutôt bien fini et agréable dans la main, même si le choix du tout-plastique commence sérieusement à dater, à l’heure où des Zune ou iPod touch font le choix du tout alu… Mais c’est aussi une question de coût de fabrication. Quoi qu’il en soit, cela reste de la belle ouvrage qui sent bon l’artisanat façon Cowon !

 

Ergonomie générale

 

Cowon a conservé le système de la réglette tactile tranversale de l’i7. Il faudra donc s’y habituer un moment car au départ, ça n’est pas simple. Deux autres boutons tactiles sont présents, Lecture/Pause et Retour. Ces boutons étant très réactifs, on aura tôt fait d’aller en modifier la vitesse dans les préférences.

 

 

Le menu général est très simple à utiliser grâce à un jeu d’icônes très dépouillées. En-dehors des applications en elle-même (lecture audio, vidéo…), on tombe malheureusement très rapidement sur un explorateur de fichiers très typé Windows… mais qui permet de lancer n’importe quel fichier à partir de n’importe quelle application. On aurait toutefois aimé que Cowon se penche un peu plus profondément sur cet explorateur, avec lequel on va souvent être obligé de jongler. Et il faut bien dire que ce type d’interface commence sérieusement à vieillir, et plutôt mal, même si ça reste efficace.

P1080212.jpg

C’est d’autant plus dommage que Cowon a trouvé une solution plutôt élégante pour offrir plus de possibilités contextuelles : un appui prolongé sur le bouton lecture/pause affiche en effet une fenêtre pop-up dont les options évoluent selon le type de fichier en train de lire.

Étrangement, seul le mode «Horloge» (appui prolongé sur M) peut afficher une photo en arrière plan, pas le menu principal. C’est d’autant plus étrange que cette horloge permet elle aussi de naviguer à travers les différents menus du baladeur. Même si elle n’est pas parfaite, on saluera également la localisation en français !

 


FONCTIONNALITÉS :

 

Afin d’importer du contenu dans l’i9, il suffit de le brancher sur son ordinateur (Mac, PC, Linux) grâce au câble microUSB, puis de glisser-déposer les fichiers audio, vidéo et Flash dans les dossiers qui vont bien. 50 morceaux de musique en MP3 et AAC pesant 499,9 Mo ont mis 1 minute et 47 secondes à s’installer confortablement dans la mémoire de l’engin.

 

Audio

 

Particulièrement complet et polyvalent de par les formats supportés (dont l’OGG, le FLAC et les fichiers livres audio Audible), l’iAudio 9 fera sans trop de soucis les délices de l’amateur de beau son. Même sans effets réglés au petit demi-poil près, le son est réellement excellent, avec une bonne balance, des basses présentes sans être trop lourdes (mais si vous aimez les grosses basses qui tâches, filez dans les réglages…), le son est bien défini… À mon sens et d’après ce que j’ai pu écouter jusqu’à maintenant, on n’est pas loin de la qualité audio d’un Zune HD, ce qui est très bien pour un baladeur à ce niveau de prix.

 

 

Comme à son habitude, Cowon fournit en plus d’une très bonne qualité audio, une batterie d’effets et d’égaliseurs pré-définis. Du côté JetEffects, on disposera ainsi des effets BBE, BBE Viva, BBE Viva 2, BBE Mac3Bass, BBE MP, BBE Headphone, BBE Headphone 2, BBE Headphone 3, Rock, Classic, Ballad, Pop, Club, Funk, Hip Hop, Techno, Blues, etc. Il y en a en tout 39 réglages disponibles, étalés sur 7 pages à naviguer, et 7 pages, c’est long. L’utilisateur dispose également de 4 pré-réglages à définir dans les préférences. Là, c’est Bizance puisqu’on peut y intégrer un égaliseur perso, mais également un effet BBE (BBE, Mach3Bass, 3D Surround et MP Enhance) ainsi qu’un effet spécial (Stereo Enhance et Reverb). Inutile de dire que tout cela mis ensemble provoque une indescriptible bouillie sonore, mais au moins a t-on le choix. Seul hic, contrairement à d’autres baladeurs Cowon, on ne peut pas choisir le niveau des effets sur l’habituelle échelle de 0 à 10…

P1080142.jpg

Les fichiers audio peuvent être glissés au sein d’une liste de lecture Favoris, à laquelle on accèdera via le navigateur de fichiers, puis un appui long sur le bouton Lecture - dommage qu’on ne retrouve pas ce dossier sous forme de… dossier au sein de ce même navigateur. Un système de signet, disponible lui aussi bien pour les vidéos que pour la musique remplit son rôle : il permet de marquer un fichier pour le reprendre à un autre moment.

 

Photo/Vidéo

 

Évidemment, sur un écran de 2 pouces, la lecture vidéo ne peut être autre chose qu’un gadget qui ne suffira même pas pour visionner des podcasts, car c’est définitivement trop petit. Quoi qu’il en soit, on apprécie tout de même de pouvoir lire les fichiers AVI, même s’il faudra très souvent les réencoder (aucun de mes fichiers AVI de test ne sont passés). Cowon fournit un logiciel pour PC uniquement, le MediaCenter qui permet d’encoder des vidéos au bon format et également de remplir correctement les tags ID3 de ses morceaux. Étant donné que la lecture vidéo sur ce type de baladeur est plus une fonction anecdotique qu’une réelle plus-value, je me suis abstenu de tester l’application.

 

 

La manipulation de la réglette tactile affiche une sorte de graphique transparent à l’écran, qui permet de «rembobiner» ou d’aller de l’avant. Original, même si la fonction nécessite un petit temps d’adaptation ! On apprécie également les réglages, qui sont plus nombreux que sur bien d’autres baladeurs, voire de PMP : on peut ainsi régler la vitesse de lecture, l’affichage des sous-titres (fichiers SMI)…

 

 

Concernant les photos, le problème de l’écran trop petit reste le même. Pour les amateurs, sachez qu’il est possible de lancer un diaporama et que Cowon a pallié l’absence d’accéléromètre en tapotant simplement sur le bouton lecture/pause. Par contre, pas de zoom dans les images, ni de réglages.

 

 

Cowon commercialise un câble qui permet de connecter l’iAudio 9 au téléviseur. Ne rêvez pas, il ne s’agit pas d’HDMI (ce d’autant que le baladeur ne sait pas lire des fichiers HD), mais d’un classique câble RVB, qui fait ce pour quoi il a été conçu. Aucune surprise de ce côté-là, mais la fonction est bienvenue et apporte un plus - dommage que ce cordon ne soit pas glissé en standard dans le paquet !

 

Tuner FM

 

Le tuner FM, s’il n’est pas RDS, fonctionne particulièrement bien et, c’est suffisamment rare pour être souligné, n’utilise pas les cordons de ses écouteurs ou d’un casque pour fonctionner : l’antenne est à l’intérieur ! Maintenant, la réception est bonne, mais habitant en pleine ville, il est difficile de se prononcer sur la qualité globale du tuner.

 

 

L’explorateur va stocker toutes les stations trouvées dans un minimum de 24 slots (sans doute l’appareil peut-il en conserver plus), mais on peut également chercher les stations à la main, ou plutôt au doigt. Depuis le menu, il est possible de lancer un enregistrement (via le menu contextuel). Bref, il ne manque que le RDS pour que le monde soit parfait !

La radio peut être enregistrée de manière aussi simple que possible et ce, au format WMA. Évidemment, la qualité de l’enregistrement dépendra de la réception liée à votre emplacement.

 

Autres fonctions

 

L’enregistreur permet lui de capter des mémos vocaux en fonction d’une qualité que vous pourrez spécifier (de 32 à 256K bits).

 

 

Le baladeur sait également lire les fichiers TXT, mais l’intérêt est limité sur un si petit écran… Bon, éventuellement pour une liste de courses !

 

 

L’iAudio 9 embarque enfin une visionneuse de fichiers Flash dont l’intérêt est là encore à démontrer… Il n’est pas possible jouer des fichiers FLV récupérés de YouTube par exemple, et encore moins des jeux.

 

Autonomie

La recharge complète du baladeur prend environ 1h30, que ce soit via USB ou secteur, un bon point. Cowon assure une autonomie de 7 heures en lecture vidéo et 29 heures en audio. Si du côté vidéo, j’avoue ne pas avoir vérifié car l’intérêt est faible, en revanche c’est presque réussi en ce qui concerne la lecture audio : l’autonomie constatée (avec lecture en boucle de fichiers MP3 de tous encodages) a été de 27h et 30 minutes.

 


POUR CONCLURE :

 

 

Ce qui est bien

 

Indéniablement, la qualité audio et les nombreux effets afférents sont à ranger dans la catégorie «plus» de ce baladeur, qui sont en droite ligne de ce que Cowon a l’habitude de nous proposer. On aime beaucoup le tuner FM qui fait exactement ce qu’on lui demande de faire, avec une qualité de réception. On apprécie également les fonctions annexes, dont la possibilité de visionner du contenu vidéo sur un téléviseur, et le haut-parleur, d’une qualité moins médiocre que chez beaucoup de ses congénères.

 

Ce qui est moins bien

 

On regrettera le travail minimaliste effectué sur l’interface utilisateur, qui est vraiment tristounette, surtout après le Zune HD ou l’iPod touch. On ne demande pas une interface de fou-furieux, mais c’est vrai que le petit côté iPod du pauvre mâtiné de dossiers type explorateur de Windows, bof. Et puis ce serait pas mal d’abandonner un peu le plastique !

 

En conclusion

Pour finir, cet iAudio 9, que vaut-il ? Il s’agit bien du successeur de l’iAudio 7, pas de doutes là-dessus. Simplement, deux ans se sont passés entre les deux baladeurs, ce qui équivaut à un siècle en matière de PMP et de technologies. Si du côté de la qualité audio, Cowon n’a rien à apprendre et reste bien accroché dans le peloton de tête des constructeurs, en revanche du côté interface et finitions (on ne demande pas l’iPod nano, mais le tout plastique c’est rude), il y a certainement matière à améliorations. Le diable se cache dans les détails… Toutefois, ça n’enlève rien à la qualité globale du produit qui satisfera les amateurs d’écoute en mobilité, et c’est là le principal.

Points positifs:

  • Polyvalent
  • Tuner FM performant
  • Excellente qualité audio
  • Large compatibilité audio

Points négatifs:

  • Un peu de métal, ce serait agréable
  • Interface vieillotte

Mon appréciation: Image IPB

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d’information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.

Laissez ICI vos commentaires et questions sur ce test !



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail