Nous avons actuellement plus de 207 visiteurs connectés sur nos sites (dont 8 sur generationmp3.com - 185 sur le forum)

Écrit par
lebellium

Test et Vidéo du Creative Zen X-Fi 2

Mardi 19 janvier 2010 à 18:00 | Dans la catégorie Creative
testé par lebellium

 

Introduction : Ah qu’elle est loin l’heure de gloire de Creative! Alors qu’à l’époque les petits Muvo se retrouvaient dans toutes les poches, que le Zen Vision:M était une alternative crédible à l’iPod Vidéo, il faut admettre qu’aujourd’hui on n’entend plus beaucoup parler de la marque singapourienne. On a plutôt l’impression qu’elle ne fait plus que de la figuration avec sa gamme Zen intéressante mais sans plus. D’ailleurs, Creative n’est plus du tout en position de leader aujourd’hui mais se veut au contraire un simple suiveur en étant tout simplement le dernier grand acteur du marché à passer à l’écran tactile. Ainsi, ce nouveau Zen X-Fi 2 est le premier baladeur tactile de la marque (exception faite du Zii Egg, un cas un peu particulier) et comme tout pionnier (Samsung P2, Sony X1000 etc) il attise la curiosité. D’autant plus qu’il est vraiment proposé à un prix attractif. Alors, tient-on là la bonne affaire du moment?

hires_ZenXFi2.jpg

Test du Creative Zen X-Fi 2

Image IPB

 

Menu:

  1. Introduction
  2. Spécifications
  3. Présentation Vidéo
  4. Galerie Photos
  5. Packaging
  6. Description
  7. Ergonomie, Interface et Utilisation
  8. Musique
  9. Qualité sonore
  10. Radio FM
  11. Photos
  12. Vidéos
  13. Slot MicroSD
  14. Autres fonctions
  15. RSS
  16. Settings
  17. Connexion/Charge/Transfert
  18. Autonomie
  19. Comparaisons

 

 

1- Introduction

 

Ah qu’elle est loin l’heure de gloire de Creative! Alors qu’à l’époque les petits Muvo se retrouvaient dans toutes les poches, que le Zen Vision:M était une alternative crédible à l’iPod Vidéo, il faut admettre qu’aujourd’hui on n’entend plus beaucoup parler de la marque singapourienne. On a plutôt l’impression qu’elle ne fait plus que de la figuration avec sa gamme Zen intéressante mais sans plus. D’ailleurs, Creative n’est plus du tout en position de leader aujourd’hui mais se veut au contraire un simple suiveur en étant tout simplement le dernier grand acteur du marché à passer à l’écran tactile. Ainsi, ce nouveau Zen X-Fi 2 est le premier baladeur tactile de la marque (exception faite du Zii Egg, un cas un peu particulier) et comme tout pionnier (Samsung P2, Sony X1000 etc) il attise la curiosité. D’autant plus qu’il est vraiment proposé à un prix attractif. Alors, tient-on là la bonne affaire du moment?Note: le test a été réalisé avec le firmware 1.11.01

 

 

2- Spécifications

 

  • Capacités: 8Go, 16Go, 32Go
  • Technologie Creative X-Fi intégrée
  • Ecran TFT LCD 3″ résistif (400*240), 262000 couleurs
  • Dimensions: 102mm x 57mm x 11.6mm
  • Poids: 75g
  • Slot microSD(HC)
  • Radio FM intégrée avec 32 stations préréglées
  • Formats audio: MP3, WMA (DRM9), WAV (IMA-ADPCM) Audible4, AAC, FLAC
  • Formats vidéo: WMV9, MPEG4-SP, DivX 4/5 and XviD (jusqu’à 640 x 480)
  • Formats photo: JPEG, BMP (TIFF, GIF, PNG à convertir à l’aide du logiciel fourni)
  • Organiseur: Horloge / alarme / agenda / tâches / contacts
  • Sortie TV
  • Dictaphone WAV 64kbps
  • Haut-parleur intégré
  • Batterie Li-ion polymère rechargeable
  • Autonomie annoncée: 25h audio, 5h vidéo
  • UMS
  • Compatibilité OS: Windows, Linux, Mac

 

 

3- Présentation Vidéo

 

 

 

La 1ère vidéo se focalise sur le déballage, l’interface, la musique, les images, le tuner FM et les vidéos.

 

 

La 2e vidéo concerne le slot microSD, le dictaphone, les podcasts, les settings et les applications.

 

 

4- Galerie Photos

 

 

5- Packaging

 

Image IPB

 

Le Zen X-Fi 2 est vendu dans une boite en plastique transparent. D’un côté on voit le baladeur, de l’autre les fameux semi-intras Creative EP-630. Le contenu est bien entendu chiche, comme pour tous les baladeurs du marché actuellement. Ainsi, on trouve 3 tailles d’embouts pour les écouteurs, un câble mini-USB standard de 5cm à peine (bientôt le câble USB ne sera même plus fourni…), une offre de téléchargement de 35 musiques sur emusic.com ainsi qu’un guide de démarrage rapide (tellement rapide qu’inutile en fait).

 

Image IPB

 

 

6- Description

 

Image IPB

 

Le design du Zen X-Fi 2 est quelconque, ni beau ni laid. Pour un écran de 3″ il est assez imposant comme baladeur, plus grand qu’un P3, M1 ou S9 (102mm x 57mm x 11.6mm). La finition est moyenne, ce n’est que du plastique d’apparence bas de gamme. L’assemblage n’est pas très bon, il suffit de serrer fort le baladeur dans sa main pour déclipser la coque.

 

Image IPB

 

La face avant avec le cerclage argenté. L’écran tactile 3″ prend une grande partie de la place. Sur la droite on trouve le bouton «home» et la mini-enceinte.

 

Image IPB

 

On ne trouve rien à l’arrière sur la grande coque en plastique gris si ce n’est les inscriptions habituelles de type: made in China…

 

Image IPB

 

La tranche supérieure accueille le slot microSD (sans cache), le micro et le bouton power/hold.

 

Image IPB

 

Sur la tranche inférieure, il y a juste le bouton reset.

 

Image IPB

 

Sur la tranche droite, le port mini-USB standard et la sortie jack/TV 3,5mm.

 

 

 

7- Ergonomie, Interface et Utilisation

 

Image IPB

Image IPB

 

Alors qu’il fallait appuyer 5 secondes (!) sur le bouton power/hold pour allumer le baladeur avant, il ne faut plus qu’une seule seconde avec le nouveau firmware. On arrive alors en une dizaine de secondes sur le menu matrice principal. Contrairement aux Samsung P3 et Cowon S9, l’affichage ne se fait pas à la verticale mais à l’horizontale. Comme sur les Samsung CP3 et R’MIX en fait. C’est sobre et simple tout en étant coloré et agréable à l’oeil (affaire de goût vous me direz, certains internautes trouvent l’interface laide). Pas de gadgets et autre superflus comme chez Samsung. On peut quand même changer le thème (6 au choix) et/ou mettre une image en arrière plan. Les 14 icônes sont réparties sur 2 «pages». Il est possible de déplacer des icônes mais pas d’en supprimer. A savoir que certains génies d’ABI ont réussi à hacker le firmware pour permettre de changer le logo de démarrage ou les icônes du menu (cf ici).

 

Image IPBImage IPB

 

C’est l’occasion de remarquer une première faiblesse: l’interface n’est pas très réactive, le passage d’une page à l’autre n’est pas totalement fluide, ça rame légèrement et surtout, l’écran tactile est très peu sensible et peu précis (malgré le recalibrage possible). Alors que sur un P3/M1 ou un iPod Touch il suffit d’effleurer l’écran, là il faut vraiment appuyer. Du coup, une fois sur deux, l’écran ne réagit pas à la pression du doigt, c’est fatiguant à la longue. Cela est en partie dû à la technologie résistive utilisée alors que les concurrents disposent d’un écran capacitif. Le seul avantage, c’est qu’on pourra utiliser le baladeur aussi avec des gants, un stylet etc… Autre problème: il n’y a aucun bouton mécanique de contrôle de lecture, même pas pour le volume. Tout se contrôle à l’écran et c’est franchement énervant, en particulier pour le volume où 2 à 3 étapes sont nécessaires (déverrouiller l’écran, puis on appuie sur l’icône volume, une barre s’affiche et ensuite seulement on déplace le curseur plus ou moins précisément). N’espérez donc pas contrôler le X-Fi 2 dans votre poche, c’est impossible. Il y a quand même un vrai bouton «home» qui permet de retourner immédiatement à l’écran d’accueil comme sur un iPod Touch. Bien pensé certes, mais dans l’ensemble, on a vu bien mieux niveau ergonomie, là on frise la catastrophe! Et ce n’est pas le bouton hold qui remonte le niveau de l’ergonomie : une fois qu’on a appuyé dessus (même reproche qu’aux baladeurs Samsung: un vrai bouton à glisser à l’ancienne est bien plus pratique), le baladeur semble vouloir jouer avec nous: «Pour déverrouiller, glissez l’icône hors de l’écran» alors qu’on n’a pas spécialement envie de perdre du temps à ça…

 

Image IPBImage IPB

 

 

8- Musique

 

Image IPB

 

Le Zen X-Fi 2 reconnait les formats MP3, WMA (DRM9), WAV (IMA-ADPCM) Audible4, AAC et FLAC. Plutôt satisfaisant même si on déplorera quand même l’absence du support OGG, une alternative pourtant appréciée par les connaisseurs. Il reconnait bien les tags des fichiers MP3, WMA et FLAC. Par contre, il a plus de difficultés avec les tags de certains AAC (ceux de iTunes passent en tout cas).

 

Image IPBImage IPB

 

L’écran de lecture affiche par défaut la pochette de l’album, le titre de la musique, l’album et l’artiste. Il est possible de donner une note à la musique comme dans WMP. Une tape sur l’écran affiche la barre de lecture ainsi que les contrôles de lecture (volume, play/pause, prev/next), indispensables vu qu’il n’y a pas de vrais boutons. Le bouton «option» donne accès au mode de lecture (normal, répéter, tout répéter, aléatoire, aléatoire répété), aux EQ et aux signets. On peut également voir les détails de la musique (genre, année, durée, nombre d’écoutes), une fonction dont je regrette toujours l’absence sur les baladeurs Samsung.

 

Image IPBImage IPB

Image IPB

 

Catastrophe, il est impossible de naviguer par dossiers, seuls les tags sont pris en compte. Je ne comprends pas ce choix, en sachant que la navigation par dossiers n’est pas compliquée à intégrer, que rares sont les personnes ayant toute leur discographie parfaitement taguée (surtout vu le grand public visé par Creative) et que certains formats lus n’ont pas de tags (WAV…). On peut donc naviguer par artiste, album, chanson et genre. Une navigation rapide par «lettres» est présente, heureusement d’ailleurs car le défilement des musiques n’est pas très rapide. Surprise en voyant un menu «DJ»! A-t-on là une pseudo platine de mixage comme sur le Samsung R’MIX? Non, en fait c’est un menu «statistiques» qui vous donne l’album du jour (aléatoirement), les chansons les plus écoutées, peu connues, très connues etc… ce qui est plutôt sympathique!

 

Image IPBImage IPB

 

Le Creative prend en charge les playlists PC et On-The-Go au format m3u. Ainsi vous pouvez utiliser le logiciel Creative Centrale pour en créer et les transférer vers le baladeur ou un autre logiciel prenant en charge le format m3u tel que Winamp. Un bon point donc. Dommage que la gestion des playlists à la volée sur le baladeur soit beaucoup plus laborieuse. En fait, chaque album ou musique lue s’ajoute dans une liste de lecture provisoire et seulement après on peut enregistrer cette liste comme playlist. Il n’est pas possible d’ajouter ultérieurement une musique à une playlist existante, ou du moins je n’ai pas trouvé comment faire. On peut seulement ajouter des musiques d’une playlist existante à la liste de lecture provisoire. Bref, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué…

 

Image IPBImage IPB

 

 

9- Qualité sonore

 

Image IPB

 

Creative a eu la bonne idée de fournir avec ce baladeur ses fameux semi-intras EP-630, probablement les plus connus du marché. Ils ont fait leurs preuves, bien qu’un peu trop basseux à mon goût. En tout cas, quand on sait qu’ils sont vendus 20-30€ séparément, on est content de les avoir avec le baladeur pour quelques dizaines d’euros de plus. L’impression de faire une bonne affaire en tout cas.

 

Image IPBImage IPB

 

Le son normal est bon, bien détaillé, il est difficile de faire la différence avec un S9 ou un P3 avec mes UE Super.Fi 5PRO. Et le souffle est quasiment absent. On ne peut le déceler que très légèrement avec des intras sensibles. Un bon point donc. Le baladeur dispose de 8 EQ pré-définis (Acoustique, Classique, Disco, Jazz, New Age, Pop, Rock, Vocal) ainsi que d’un EQ perso à 5 bandes seulement (80Hz, 250Hz, 1kHz, 4kHz, 13kHz). Malheureusement ceux-ci ne sont pas très performants et on constate une baisse du gain lors de leur utilisation. De plus, je n’ai pas réussi à obtenir le son souhaité avec l’EQ perso. Bref, une déception de ce côté-là.Et que dire du X-Fi? Selon Creative, «la technologie X-Fi Crystalizer restaure de manière intelligente les détails perdus durant la compression des fichiers audio. Elle améliore la richesse et la netteté du son, pour le rendre plus proche de la qualité d’origine. X-Fi Expand, de son côté, rend le son plus réaliste et naturel. C’est comme si vous écoutiez un spectacle en direct juste en face de vous. Les résultats de la technologie X-Fi Expand sont optimisés lorsque vous utilisez des écouteurs ou un casque». 

Je m’attendais donc à quelque chose de performant, d’autant plus que la technologie dispose de sa propre icône sur l’écran d’accueil et une petite icône pour l’activer/désactiver est présente en permanence en haut de l’écran, aussi bien en musique que radio. En réalité on est loin de la «Xtreme Fidelity» annoncée. On ne peut modifier que deux effets: Crystalizer et Expand dont les performances ne sont pas homogènes suivant le genre de musique. Sur des musiques calmes ça passe à faible dose, sans apporter de vrai plus à mon goût, mais dès que la musique est plus dynamique, ils dénaturent tous les deux complètement le son - ça manque de subtilité - et, qui plus est, saturent très rapidement (à 20% à peine sur du rock/metal!). Bref, il fallait être culotté pour faire toute sa communication autour de cette technologie (au point de l’intégrer dans le nom du modèle) alors qu’on est loin de ce que proposent Samsung et Cowon en la matière.

Donc vous l’aurez compris, sur ce Creative, la musique s’écoutera en son normal de préférence. Le volume sonore maximal est suffisant pour driver un casque à partir du moment où l’on installe le firmware mondial et non celui réservé à la France. A noter que le baladeur n’est pas gapless, il y a un micro-blanc entre deux musiques.

 

Image IPB

 

 

10- Radio FM

 

Image IPB

 

Le Zen X-Fi dispose d’un tuner FM, malheureusement non RDS et non enregistrable. L’interface est basique et très peu travaillée. On peut chercher les stations manuellement ou automatiquement ainsi qu’ajouter des présélections. Peu de réglages mais il y en a cependant un de malin: on peut donner un nom aux stations grâce à un clavier virtuel qui apparait à l’écran. A défaut d’avoir une puce RDS, ça peut servir. La qualité de réception est moyenne, moins bonne que sur mes Samsung. On peut choisir d’écouter la radio avec ses écouteurs ou avec le haut-parleur intégré, à partir du moment où des écouteurs sont branchés pour faire office d’antenne. A noter que malheureusement on ne peut pas naviguer sur le baladeur en écoutant la radio.

 

Image IPBImage IPB

 

 

11- Photos

 

Image IPB

Image IPB

 

Le baladeur permet bien évidemment de voir des photos, une fonction toujours assez inutile sur un baladeur mp3 mais puisque c’est la norme… Il reconnait les formats JPG et BMP (les formats TIFF, GIF et PNG doivent être convertis avec le logiciel Creative Centrale). Le baladeur affiche d’abord les images sous forme de 20 miniatures. La navigation respecte les dossiers et sous-dossiers du baladeur. Le passage d’une photo à une autre est très rapide. La qualité d’affichage est correcte même si le manque de définition de l’écran se fait ressentir. De plus, plusieurs options sont présentes: on peut zoomer et pivoter l’image, manuellement ou automatiquement avec l’accéléromètre. Cette fonction est amusante, sauf quand l’image est dans le mauvais sens à l’origine et que dès que vous tournez le baladeur, l’image pivote aussi donc elle est toujours dans le mauvais sens. On peut démarrer un diaporama, définir une image en arrière-plan. On peut donner une note à une image pour la distinguer des autres et afficher les détails (résolution, taille fichier, date, flash).

 

Image IPBImage IPB

 

 

12- Vidéos

 

Image IPB

 

Le baladeur affiche les vidéos en liste avec une miniature.

Avec son écran 3″, le Zen X-Fi 2 semble être taillé pour la vidéo. Mais le problème est que sa résolution n’est que de 400*240, ce qui fait seulement 32000 pixels/pouce (contre 43520 pour le P3 et 39564 pour le S9/M1). L’image est donc moins détaillée que sur ses concurrents. Sinon, la qualité d’image est correcte, sans plus. La luminosité est plutôt bonne mais les couleurs sont peu réalistes. Aussi, j’ai repéré des artefacts sur les couleurs sombres telles que le noir ou le gris, ce qui est un peu gênant. Les angles de vision sont mauvais, pencher le baladeur de quelques degrés à peine change l’image. Les réglages sont très limités puisqu’on ne peut que choisir le format de l’écran et activer la sortie TV. Les sous-titres SRT et SMI ne sont malheureusement pas pris en charge.

Le Zen X-Fi 2 lit les codecs WMV9, MPEG4-SP, DivX 4/5 et XviD sans reconversion en résolution 640*480 maximum. Ainsi vos vidéos en résolution DVD (720*xxx) ne seront pas lues sans reconversion préalable, ce qui est fort dommage. A noter que Creative a pensé aux amateurs de films X en proposant un mot de passe pour masquer l’affichage des dossiers photo ou vidéo voulus!

 

Image IPB

 

 

13- Slot MicroSD

 

Image IPB

Image IPB

 

On voit de plus en plus de slot (micro)SD sur les baladeurs, ce qui en soi est une bonne chose. Malheureusement la gestion de la carte microSD n’est pas toujours parfaite, et Creative fait partie de cette espèce. Les marques Sandisk et Cowon font référence dans ce domaine puisque les mémoires interne et externe fusionnent dans la bibliothèque musicale par tags. Chez Samsung on ne peut explorer la carte microSD que par dossiers. Chez Creative, c’est à mon avis encore pire: On ne peut naviguer que par tags (musique, images, vidéos) avec obligation de recréer la bibliothèque à chaque fois qu’on allume le baladeur ou qu’insère la carte dans le lecteur (cela peut même prendre plusieurs minutes comme vous pouvez le voir dans la vidéo du test). Si les mémoires interne et externe fusionnaient dans une seule et même bibliothèque, pourquoi pas, mais là je ne vois vraiment pas l’intérêt. Quitte à gérer séparément la mémoire interne et la carte microSD, autant permettre l’exploration par dossiers de la carte, ça va plus vite. Il y a également une fonction «importer tout» qui permet de copier tous les fichiers musicaux, images et vidéos d’une carte microSD vers la mémoire interne. Etant donné qu’il s’agit d’un slot microSDHC, les cartes jusqu’à 16 Go devraient être compatibles sans problème (une carte 8 Go a été utilisée pour le test).

 

Image IPBImage IPB

 

 

14- Autres fonctions

 

Haut-parleur

 

Le Zen X-Fi 2 intègre un mini haut-parleur mono d’une puissance inconnue. Comme sur le P3, ça peut dépanner pour les vidéos et le réveil mais ne comptez pas par contre écouter votre musique avec, à moins de vouloir faire souffrir vos oreilles. Il s’active automatiquement quand aucun casque n’est branché mais il est possible de le désactiver manuellement ou de l’activer en plus, même quand des écouteurs sont branchés.

 

Alarme

 

Image IPB

 

La fonction alarme se justifie par la présence du haut-parleur. Ainsi vous pourrez choisir de vous faire réveiller par la musique de votre choix, la radio, un enregistrement ou un simple Bip. Le volume est progressif et l’écran clignote. Il suffit de taper sur l’écran pour stopper le réveil. Dommage qu’une seule alarme soit programmable.

 

Dictaphone

 

Image IPB

 

Comme la plupart des baladeurs, le Zen X-Fi 2 dispose d’un dictaphone qui enregistre en WAV 64kbps non réglable. Sans surprise, la qualité est mauvaise avec un souffle bien présent, ça suffira juste pour enregistrer la voix à faible distance mais n’espérez pas enregistrer un cours en amphi ou des instruments de musique avec.

 

Calendrier/Tâches/Contacts

 

Image IPB

 

Fonctions inutiles par excellence sur un baladeur non connecté tel que ce Creative, d’autant plus que pour ajouter des tâches ou des évènements au calendrier il faut synchroniser le baladeur avec le logiciel un logiciel tel que Outlook, il n’est pas possible d’en ajouter directement à partir du baladeur. Idem pour les contacts, il faut une synchronisation également.

 

Applications

 

Image IPBImage IPB

 

Avec le dernier firmware, une seule application est disponible: un Sudoku. Du classique, il n’y a pas grand chose à dire, il est plutôt bien fait. Mais des petits malins du forum ABI ont réussi à hacker le firmware si bien qu’ils ont trouvé une calculatrice intégrée dans le baladeur mais non affichée dans le menu applications. Pourquoi? Mystère, car elle a l’air de bien marcher, on peut l’afficher à l’horizontale ou à la verticale et un mode scientifique est même intégré (exp, cos, sin, tan, ln etc…). Encore plus fort, il semble relativement facile d’adapter ou de développer ses propres applications en langage LUA. Ainsi, comme vous pouvez le voir sur les photos, les nostalgiques pourront par exemple jouer à Pong !

Pour télécharger les applications, rendez-vous ici. A noter qu’il est possible de lancer une application tout en écoutant sa musique.

 

Image IPBImage IPB

 

Sortie TV

 

Image IPB

 

Le baladeur dispose d’une sortie TV qui permet de voir ses images et ses vidéos sur son téléviseur. Le câble n’est pas fourni avec et n’importe quel câble composite ne marchera pas (j’ai essayé avec un câble Samsung et Nokia sans succès). Pour être sûr de la compatibilité, il faut acheter un câble spécifique Creative avec les connecteurs RCA (rouge, jaune, blanc) d’un côté et la prise jack 3,5mm de l’autre, vendu 20€… Bien évidemment je ne suis pas allé acheter un 3e câble composite pour essayer donc je ne peux rien vous dire sur la qualité d’affichage mais ça ne peut valoir un simple lecteur DVD branché en péritel. Vous pouvez jeter un oeil au test du Samsung R’MIX pour avoir une idée de la qualité de ce type de sortie TV.

 

 

15- RSS

 

Image IPBImage IPB

 

Le Zen X-Fi 2 permet de lire des podcasts. Pour cela, il faut lancer le fichier RSSSynchronizer.exe à la racine du baladeur. On se retrouve alors face à un simple petit logiciel qui permet juste d’ajouter un flux RSS et de synchroniser les flux existants (texte, musique ou vidéo) avec le baladeur. On retrouve ensuite ces podcasts dans le menu RSS du Creative. Ça marche mais on a déjà vu plus pratique et complet en gestion de podcasts…

 

 

16- Settings

 

Image IPB

 

  • Information (firmware, mémoire, nombre de fichiers)
  • Paramètres audio: mode de lecture, EQ, Volume intelligent, Amplification basse, Haut-Parleur, Restreindre le volume
  • Paramètres photo/vidéo: intervzlle entre diapos, rotation automatique, sortie vidéo
  • Paramètres d’affichage: Temps éclairage, luminosité, thème, redéfinir l’arrière plan, menu par défaut
  • Paramètre lecteur: Arrêt inac., veille, verrouillage auto, contenu protégé, mot de passe contenu, tonalité écran tactile, calibrage écran tactile
  • Réglage heure
  • Langue: 22 langues disponibles
  • Réinitialiser paramètres

 

Image IPBImage IPB

 

 

17- Connexion/Charge/Transfert

 

Image IPB

 

Alors que ce baladeur déçoit depuis le début de ce test, on a enfin deux bonnes surprises!

Tout d’abord, contrairement aux anciens Creative, celui-ci n’est pas MTP mais UMS seulement. Ainsi, il fonctionnera sur tous les systèmes d’exploitation Windows, Linux et Mac ainsi que sur les périphériques avec port USB-Host (chaines-hifi, autoradios). Quand on le connecte au PC, deux disques amovibles distincts apparaissent: un pour la mémoire interne et un autre pour la microSD. On peut transférer ses fichiers par un simple copier/coller dans l’explorateur Windows, l’utilisation du logiciel Creative Centrale n’est donc pas obligatoire. Heureusement d’ailleurs car il n’a rien de très convivial. Après chaque déconnexion du PC, le baladeur reconstruit automatiquement sa bibliothèque musicale.

La deuxième bonne surprise est la présence d’un port mini-USB standard. C’est le genre de câble que tout le monde a chez soi donc plus de crainte d’oublier le câble en allant chez un ami. Le taux de transfert est mauvais: 350 Mo de musiques ont été transférés en 2min22, soit une moyenne de 2,46Mo/s. Le baladeur peut se recharger en USB sur le PC ou avec un chargeur secteur. Il faut compter 2-3h.

 

Image IPB

 

 

18- Autonomie

 

Creative annonce jusqu’à 25h d’autonomie en audio et 5h en vidéo. Ce n’est pas précisé mais on peut supposer que le test n’a été fait qu’avec des mp3 128kbps, écran éteint en permanence, EQ désactivés et volume faible. Pour obtenir une autonomie plus réaliste, mon protocole de test est beaucoup plus exigeant. Ainsi, le 1er test consiste à lire en continu des musiques (MP3 VBR V0 en majorité mais aussi quelques AAC et FLAC), en sollicitant ponctuellement l’écran (luminosité maximale et délai d’extinction 30s), volume à 13/25, EQ et XFi désactivés. Le baladeur a alors tenu entre 18h et 18h30, ce qui est bien entendu mauvais, la concurrence dépassant allégrement les 20h. En refaisant le même test mais en activant cette fois un EQ perso et le X-Fi (Crystalizer et Expand tous deux à 20% environ), on atteint alors 16h. Ce n’est bien évidemment pas meilleur que le premier test dans l’absolu mais la perte d’autonomie est correcte. Samsung devrait en prendre de la graine pour gérer ses DNSe.

Avec des vidéos non-réencodées, luminosité maximale et volume 13/25, le X-Fi 2 a tenu à peine 3h, avec en prime de mauvaises performances en batterie faible (nombreux bugs et saccades pendant la dernière demi-heure). Sans compter qu’aussi bien en musique qu’en vidéo, lorsque la batterie est faible, le baladeur affiche un message d’avertissement à l’écran toutes les 5min pendant 30min, vraiment agaçant.

 

 

19- Comparaisons

 

Image IPB

 

A priori le marché actuel des baladeurs à écran tactile se résume aux: Samsung R1/P3/M1, Zune HD, Cowon S9, iRiver Spinn, Sony X1050, iPod Touch et Archos 3 Vision. J’ai à ma disposition permanente les Samsung ainsi que le Cowon S9 et j’ai pu tester rapidement en magasin l’iRiver, le Sony et l’Archos. Il s’avère que le Creative n’est apte qu’à concurrencer l’Archos. Sinon, il est clairement moins bon que les autres, en particulier le P3 et le S9. Ses seuls avantages sont le prix (et encore, la différence par rapport au P3 est minime si on choisit bien son site d’achat), le port mini-USB standard, le slot microSD (et encore, la gestion est vraiment mauvaise…), les écouteurs fournis et… c’est tout. Oui, c’est vraiment maigre. Dans tous les autres domaines, ses concurrents font mieux. Quand vous mettez tous les baladeurs l’un à côté de l’autre, c’est vraiment l’humiliation pour le Creative. Il ne se sent à l’aise que face à un Archos 3 ou un Samsung CP3 (non tactile). Si c’était un baladeur no-name, on pourrait être indulgent, mais connaissant les références que Creative a sorties dans un passé pas si lointain, il est difficile d’avoir pitié.

 

 

 

Conclusion

 

A la lecture de ce test vous l’aurez compris, on ne peut qu’être déçu par cette entrée de Creative dans l’univers du tactile. Avec 2 ans de retard sur la concurrence, on pouvait légitimement s’attendre à un baladeur de qualité pour tenir tête aux Samsung P3/M1, iRiver Spinn et Cowon S9. Mais Creative s’est contenté du minimum, un baladeur moyen dans tous les domaines: peu ergonomique avec son tactile très mauvais, l’interface peu réactive et l’absence de vrais boutons. Si la qualité et la compatibilité audio sont plutôt bonnes, on ne peut pas en dire autant des EQ et de la technologie X-Fi. La prestation vidéo est également à revoir en partie. Sans compter l’absence de navigation par dossiers, une mauvaise gestion de la carte microSD et une autonomie moyenne. Bref, la liste des défauts est très longue. On se demande ce qu’il reste pour lui? Une connexion UMS, un port mini-USB standard et des semi-intras corrects fournis. Ce baladeur a beau être bon marché, cela n’empêche que son rapport qualité/prix est mauvais. La recherche des coûts de production les plus faibles possibles finit par se payer: câble USB, finition, dalle LCD etc… A ce prix-là il vaut mieux acheter un baladeur non-tactile ou mettre quelques euros de plus dans un Samsung P3 ou Cowon S9 par exemple. En fait, même un Samsung P2, pourtant sorti en 2007, est meilleur sur tous les points. En général, les successeurs sont meilleurs que leurs prédécesseurs. Mais là, le Zen X-Fi premier du nom lui fait la nique avec son écran non-tactile. Il est temps de se remuer à la R&D de Creative…

 

Points positifs:

  • Compatibilité et qualité audio
  • Support des vidéos non-réencodées
  • UMS
  • Interface simple
  • Connectique USB standard
  • Slot microSD
  • Écouteurs semi-intras EP-630 fournis
  • Développement d’applications possible
  • Haut-parleur en dépannage

 

Points négatifs:

  • Interface peu réactive
  • Sensibilité du tactile
  • Finition
  • Aucun bouton de contrôle de lecture
  • Baisse du gain avec les EQ, saturation possible
  • X-Fi peu performant et saturation rapide
  • Autonomie
  • Pas de navigation par dossiers
  • Qualité de l’écran
  • Radio ni RDS ni enregistrable
  • Fonctions inutiles (contacts, calendrier, tâches)
  • Gestion de la carte microSD
  • Taux de transfert

 

Mon appréciation:entre IPB Image et Image IPB

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d’information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.

 

Merci à Materiel.net pour le prêt du produit !

 

Laissez ici vos commentaires et questions sur ce test

 

 

Liens utiles

 



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail