Nous avons actuellement plus de 191 visiteurs connectés sur nos sites (dont 13 sur generationmp3.com - 176 sur le forum)

Écrit par
lebellium

Test et Vidéo du Cowon J3

Samedi 3 juillet 2010 à 19:00 | Dans la catégorie Cowon iAudio

 

Testé par lebellium

 

Introduction : Quand un nouveau vaisseau amiral est annoncé chez Cowon, le monde des audiophiles trépigne d’impatience. Un an et demi après l’apparition du S9, la marque coréenne sort le J3 qui s’annonce sur le papier comme un “S9 en mieux” avec notamment un design retravaillé, la présence d’un slot microSD et un haut-parleur embarqué. Pour autant, il ne remplace pas complètement le S9 puisque les deux sont encore vendus parallèlement. Il faut dire que sans surprise, le J3 n’est pas donné, ce qui explique probablement ce choix. Alors, s’impose-t-il comme la nouvelle référence du marché? Est-il vraiment meilleur que le S9 et que la concurrence? Tous les éléments de réponse dans ce test!

J3.jpg


Test du Cowon J3

Image IPB

 

Menu:

1- Introduction
2- Spécifications
3- Présentation Vidéo
4- Galerie Photos
5- Packaging
6- Description
7- Ergonomie, Interface et Utilisation
8- Musique
9- Qualité sonore
10- Radio FM
11- Photos
12- Vidéos
13- Haut-Parleur
14- Slot MicroSD
15- Autres fonctions
16- Paramètres
17- Connexion/Charge/Transfert
18- Autonomie
19- Comparaisons
Conclusion
Liens utiles

 

 

1- Introduction

 

Quand un nouveau vaisseau amiral est annoncé chez Cowon, le monde des audiophiles trépigne d’impatience. Un an et demi après l’apparition du S9, la marque coréenne sort le J3 qui s’annonce sur le papier comme un “S9 en mieux” avec notamment un design retravaillé, la présence d’un slot microSD et un haut-parleur embarqué. Pour autant, il ne remplace pas complètement le S9 puisque les deux sont encore vendus parallèlement. Il faut dire que sans surprise, le J3 n’est pas donné, ce qui explique probablement ce choix. Alors, s’impose-t-il comme la nouvelle référence du marché? Est-il vraiment meilleur que le S9 et que la concurrence? Tous les éléments de réponse dans ce test!
Note: Le test a été réalisé avec le firmware 1.20. Au moment où vous lirez ce test, il est possible que des firmwares plus récents aient vu le jour! Merci de prendre cela en compte dans votre lecture.
Merci à Kroma, Guillaume, Black Panda et Beldin pour leur contribution.

 

 

2- Spécifications

 

IPB Image

IPB Image

IPB Image

 

NB: Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

 

3- Présentation Vidéo

 

La première vidéo se focalise sur le déballage, le design, l’interface, la musique, les images et les vidéos.

 

 

La deuxième concerne plus particulièrement le tuner FM, les utilities, le lecteur flash, les documents, le bluetooth, le vokhan et les réglages.

 

 

 

4- Galerie Photos

 

 

 

5- Packaging

 

Image IPBImage IPB

 

Le Cowon J3 est livré dans un emballage plutôt original, à savoir une sorte d’entonnoir en plastique transparent qui peut se transformer en porte-crayons, en récipient voire même en pot de fleurs par la suite. En plus du baladeur on trouve des écouteurs boutons standards, un vrai câble USB (comprendre: pas un câble de 5cm de long comme chez Creative…) pas vraiment standard mais compatible avec les Cowon S9 et Samsung M1 ainsi qu’un mini-CD contenant les drivers Windows 98, le logiciel Cowon MediaCenter et le manuel d’utilisation. A noter qu’un guide papier de démarrage rapide est également présent. En bonus, 35 musiques chez emusic.com et un livre audio chez audible.com vous sont offerts. Les câbles TV et Line-in sont en option.

 

Image IPB

Image IPB

 

 

6- Description

 

Image IPB

 

Le J3 donne une meilleure première impression que le S9. On perd le design courbé plutôt original du S9 mais on gagne en qualité perçue avec une petite touche d’aluminium brossé sur la face avant et un cerclage argenté. Malheureusement ça se gâte quand on regarde l’arrière qui fait très “cheap” tant au niveau visuel qu’au toucher. Le J3 fait moins bien que le S9 à ce niveau. D’ailleurs, le plastique de la coque arrière se raye vite a priori puisque sans rien faire de particulier j’ai déjà plusieurs petites rayures. L’achat d’une housse pourrait donc s’avérer utile. L’assemblage des boutons est meilleur que sur le S9, il n’y a quasiment pas de jeu. De plus ils sont très discrets, on ne dirait pas des verrues cette fois. Les dimensions et le poids sont assez proches, on retiendra surtout que le J3 est plus fin (56,0 x 106,5 x 9,9mm pour 76g sur le J3 contre 57 x 105,8 x 12,7mm pour 77g sur le S9). Personnellement je préfère des appareils plus lourds qui donnent une impression de solidité dans la main mais d’autres privilégieront la légèreté. Ainsi, le J3 a un design sobre et plus “classe” que le S9 mais une finition aluminium brossé intégrale comme sur un P3 fait cruellement défaut car la coque arrière en plastique est indigne d’un baladeur de ce standing.

 

Image IPB

 

La face avant avec son écran AMOLED 3,3″. La couche de verre s’étend au-delà de l’écran, seul le bas est en aluminium brossé. A noter l’inscription discrète “Cowon”.

 

Image IPB

 

Le dos du J3 est sans aucun doute le plus raté: le plastique est de mauvaise qualité et pas très agréable à regarder. On y voit les inscriptions habituelles dont le fameux “Made in Korea” ainsi que le haut-parleur, le micro et le bouton reset.

 

Image IPB

 

Sur la tranche droite, les boutons de volume, prev/next et play/pause.

 

Image IPB

 

Sur la tranche gauche se trouve uniquement le bouton power/hold.

 

Image IPB

 

La tranche supérieure est entièrement dégagée contrairement au Cowon S9.

 

Image IPB

 

La tranche inférieure regroupe le port USB non-standard (le même que sur les Cowon S9 et Samsung M1), qui fait aussi office de sortie TV et line-in, ainsi que le slot microSD et la sortie casque 3.5mm. Les connectiques sont protégées par un cache en plastique souple qui a l’air suffisamment solide.

 

Image IPB

 

 

7- Ergonomie, Interface et Utilisation

 

Image IPB

Image IPB

 

Lorsque le J3 est complètement éteint, il ne met que quelques secondes à s’allumer (allumage immédiat en mode veille) via un appui long sur le bouton power/hold. Le menu Dynamic Square en flash est typique de Cowon même s’il a changé par rapport au S9. Des icônes renvoyant aux différentes fonctionnalités du baladeur sont réparties sur deux pages désormais. Autre nouveauté par rapport au S9, les icônes pivotent lorsqu’on bascule le J3 à 90° grâce à la présence de l’accéléromètre, la fonction à la mode aujourd’hui sur les baladeurs et téléphones portables haut de gamme. C’est amusant mais aurait été plus utile si toute l’interface pouvait basculer à 90°.

 

Image IPBImage IPB

 

Il est également possible d’avoir un menu plus dans le style Samsung du nom de Smart Widget avec des icônes et widgets ajoutables/supprimables et déplaçables. Mais sur le J3 seuls des widgets “utiles” sont disponibles. Heureusement, il n’y a pas ici de widgets décoratifs (et donc inutiles) comme chez le concurrent coréen. Mais je dois avouer que j’ai beaucoup de mal avec le design des icônes sur ces deux menus. Autant sur le S9 ça passe très bien, autant sur le J3 je trouve cela plutôt laid et “amateur” (mention spéciale à l’icône vidéo avec la tête d’un petit garçon). Heureusement, pour ceux qui ont le même avis que moi, un troisième menu en liste, du style Zune HD (en toute relativité), est disponible. Il répond au doux nom de Counting Text. C’est celui que j’adopte personnellement: sobre, clair et élégant (rien à voir avec le menu en liste du S9 donc). Lorsqu’on penche le baladeur vers la gauche ou la droite, le texte glisse aussi et s’aligne donc soit sur le bord gauche de l’écran soit sur le bord droit.
Il faut noter aussi qu’on trouve désormais un “mini-lecteur” en bas de l’écran d’accueil (en menu par icônes seulement), ce qui permet de voir le nom et l’artiste de la musique jouée ou la station FM et de mettre en lecture/pause la musique ou la radio. Ainsi il n’y a pas forcément besoin de revenir en permanence à l’écran de lecture en cours, une bonne chose.

 

Image IPBImage IPB

 

Essayer ces différents menus est l’occasion de remarquer que le tactile marche très bien, mieux que sur le S9. Il capte la moindre pression du doigt, il n’y a pas de “raté”. De plus, l’interface est fluide et réactive. Le passage d’une page à l’autre dans le menu Smart Widget ne rame pas comme sur les anciens firmwares du S9 par exemple. Un très bon point pour le tactile donc!

 

Image IPBImage IPB

 

Autrement, on retrouve un écran AMOLED 3,3″ comme sur le S9. Il est toujours aussi agréable: la luminosité, le contraste, les couleurs et les angles de vues sont très bons. Les seuls bémols sont la lisibilité en plein soleil et la résolution un peu faible comme nous le verrons dans la suite du test.
J’aurais bien aimé également qu’il soit haptic car là on n’a aucun retour sur l’action effectuée. Certains auraient sans doute apprécié que sa taille soit augmentée à 3,5″ pour l’occasion comme sur l’iRiver K1 HD et l’iPod Touch. Mais dans ce cas le J3 aurait perdu en compacité. Tout est affaire de compromis et 3,3″ me semble en être un bon.

Globalement, l’interface est plus réussie que sur le S9 mais reste toujours aussi peu intuitive avec des icônes de partout. Les menus et les sous-menus principaux sont toujours aussi peu attractifs avec simplement du texte blanc sur fond noir ou gris.
Par contre, la fonction zoom progressif disponible dans la plupart des menus est vraiment remarquable comme sur le S9, très simple et très utile, il suffisait d’y penser! Je pense que cela pourra aider aussi les malvoyants. Avec l’introduction du multitouch, il est même possible de zoomer et dézoomer avec deux doigts comme chez Apple. Ça marche, mais un peu moins bien que sur un iPhone j’ai l’impression.
Alors que sur le S9 une tape sur l’écran permet de sélectionner et une seconde valide le choix, sur le J3 il suffit d’une seule tape. C’est plus rapide mais il faut viser juste du premier coup donc.
Il est bien évidemment possible de naviguer sur le baladeur, lire des textes, regarder des photos tout en écoutant de la musique ou la radio.

 

Image IPBImage IPB

 

Point fort du J3 par rapport à la concurrence, les boutons sont toujours présents. En revanche, leur placement a complètement changé. Ceux qui passent du S9 ou J3 auront donc probablement besoin d’un certain temps d’adaptation. En effet, il n’y a plus de boutons sur les tranches supérieures et inférieures, ils sont désormais tous regroupés sur les côtés.
Les débats dans la section Cowon de notre forum ont montré que les avis divergent beaucoup quant à la position idéale des boutons sur un baladeur. Personnellement j’aurais préféré voir les contrôles de volume en haut de la tranche gauche ou sur la tranche supérieure comme sur le S9 car là sur le bas de la tranche droite ils ne tombent pas sous les doigts lorsqu’on a le baladeur bien en main. Certains rétorqueront que pour une utilisation en aveugle dans la poche, ils sont mieux placés sur le J3. Rien à redire par contre pour les boutons play/pause et prev/next qui tombent sous les doigts eux.
Malheureusement Cowon a cédé à la mode du bouton power/hold qui sévit déjà depuis un certain temps chez la concurrence. Ainsi, un appui court permet de verrouiller ou déverrouiller le baladeur voire éteindre l’écran en plus du verrouillage. Un appui long permet d’allumer ou d’éteindre le J3. Du coup, le baladeur peut se déverrouiller tout seul et même s’allumer tout seul dans la poche (expérience personnelle). Avec un vrai bouton hold mécanique “à l’ancienne”, rien de tout ça ne pourrait arriver. De plus, comme sur le M1, l’extinction de l’écran est forcément associée au verrouillage du baladeur. Je m’explique: sur le S9, quand l’écran s’éteint pour économiser de la batterie, il suffit de taper dessus pour le rallumer. Sur le J3, il faudra nécessairement appuyer sur le bouton power/hold à chaque fois, ce que je trouve énervant à souhait. Pourquoi ne pas séparer tout simplement les réglages d’extinction automatique de l’écran et de verrouillage automatique du baladeur pour que chacun y trouve son compte?

 

8- Musique

 

Le J3 a une compatibilité audio excellente, décodant aussi bien les standards MP3 et WMA, que l’OGG, le FLAC, le WAV, l’APE mais aussi, et c’est le bonus non-officiel, l’AAC! A espérer que Cowon ne supprime pas ce support AAC dans un prochain firmware comme ce fut le cas apparemment sur le D2.
Il se débrouille très bien au niveau de la reconnaissance des tags puisqu’ils sont reconnus pour tous les formats sauf en APE. Le J3 affiche également les pochettes intégrées aux tags (s’il y en a plusieurs il les fait même défiler l’une après l’autre!) sauf pour les formats OGG et AAC. Qu’à cela ne tienne, il suffit alors de mettre la pochette d’album sous la forme cover.jpg dans le même dossier que les musiques et le tour est joué!

 

Image IPB

Image IPBImage IPB

 

L’écran de lecture a été légèrement remanié par rapport au S9 puisque l’accès aux réglages se fait désormais en haut de l’écran. Chaque petite icône correspond à une fonction: on peut ajouter la musique lue aux favorites (liste de lecture) ou aux bookmarks (signets), ou encore choisir le mode de lecture. Les possibilités sont alors nombreuses:

 

Image IPB

 

Il y a bien sûr également une icône pour le réglage des JetEffect 3.0 (ils sont regroupés sur 4 pages tellement ils sont nombreux!). Puis on a l’icône pour configurer l’accéléromètre (basculement de l’affichage et contrôle cinétique). Enfin, la classique fonction “A-B” permet de répéter un segment voulu en boucle.
Par défaut le J3 affiche en haut de l’écran le nom de la musique et le nom de l’artiste, mais pas le nom de l’album malheureusement. Plus de la moitié de l’écran est réservée à l’affichage de la pochette, donc bien plus que sur le S9. Une tape sur cette pochette permet d’ailleurs d’afficher à la place le nom de l’album, le format de la musique, le bitrate (exact en CBR ou une moyenne en VBR) et la fréquence échantillonnage, l’EQ utilisé et le nombre de fichiers dans le dossier. Très pratique je dois dire pour ceux comme moi qui aiment avoir des informations détaillées sur le morceau écouté. Il ne manque plus que l’affichage de l’année de l’album, du genre et de la taille du fichier et c’est parfait!
En dessous de la pochette de l’album on trouve en permanence les contrôles de lecture de taille conséquente, vous ne pourrez pas les louper au toucher! Quelques reproches cependant: si l’on peut changer la musique aussi bien en glissant le doigt vers la gauche et la droite qu’en appuyant sur les flèches affichées à l’écran ou encore sur les boutons, ce n’est pas le cas pour le volume pour lequel il faudra se contenter des boutons. En effet, il n’y a pas de contrôle tactile du volume. Le deuxième reproche concerne la pause, ou plutôt, la reprise après une pause. Au lieu de reprendre la lecture exactement au moment où on a arrêté la musique, le J3 reprend une demi-seconde avant, cela est très perturbant et très désagréable je trouve. J’espère que c’est involontaire et que ça sera modifié dans un prochain firmware.
Enfin, en bas de l’écran on a la barre de lecture en cours. L’avantage du tactile c’est qu’on peut sélectionner un moment précis très facilement. Il n’y a pas besoin de garder le doigt appuyé sur le bouton previous ou next. Seulement en lecture par contre. Car en pause on n’a étrangement pas la main sur la barre de lecture. C’est la première fois que je vois ça sur un baladeur excepté le S9!

 

Image IPB

 

Revenons un peu sur l’accéléromètre. Comme sur le S9, on peut changer de musique en secouant le baladeur. Notre chère administratrice en est une grande adepte, tout le monde le sait, mais vous vous doutez bien que c’est un gadget en réalité. Je sens bien venir les shaking battle ridicules dans la rue entre possesseurs de Cowon S9, J3 et futur Samsung TicToc. Ça ferait du beau buzz sur Youtube. Il faudra bien ça pour impressionner les utilisateurs du nouvel iPhone. L’autre fonction de l’accéléromètre est de basculer l’affichage de 90° à l’horizontale. Mais ce n’est malheureusement pas l’écran de lecture en cours qui bascule, en fait cela permet juste d’afficher une mosaïque de pochettes d’album (aussi appelé navigateur matriciel) et d’avoir un lecteur basique. Mais pour avoir tous les contrôles de lecture à disposition il faudra de nouveau basculer l’affichage à la verticale. Encore une fois je reste sceptique quant à l’utilité de l’accéléromètre en mode musique sur ce baladeur.

 

Image IPB

 

Toutefois une fonction permet de balayer d’un revers de main tous ces petits détails décevants: le gapless. Le S9 avait apporté cette caractéristique via un firmware, le J3 est lui nativement gapless avec au moins les formats MP3 et FLAC (je n’ai pas essayé avec les autres). Quel bonheur de ne pas avoir de blanc entre les pistes quand on écoute un album live ou encore The Dark Side of the Moon de Pink Floyd! Mais pourquoi les autres concurrents ne proposent-ils pas tous le gapless? Ça devrait être une obligation!

 

Image IPBImage IPB

 

La bibliothèque musicale se présente de la même façon que sur le S9. On peut choisir entre la navigation par tags et la navigation par dossiers. Dans le premier cas, vous pourrez naviguer par chanson, artiste, album, genre et même année de l’album! Par contre, niveau esthétique ce n’est toujours pas ça, on a presque l’impression d’être sur un Windows 95 avec un écran noir & blanc. On a toujours les crochets immondes et inutiles autour des mots, les pochettes ne s’affichent pas en navigation par album, c’est vraiment tristounet tout ça! On se consolera par le scroll cinétique très bon, de même que le curseur latéral est très rapide et précis. Bref, aucun problème pour naviguer dans une liste de plusieurs centaines voire milliers de musiques!

 

Image IPBImage IPB

 

Une fonction de recherche de musique bien pratique est également présente. La disposition du clavier virtuel est toutefois quelque peu déroutante comme vous pouvez le voir sur la photo.
Je serai plus réservé sur la façon de revenir en arrière dans les dossiers. En effet, à partir de l’écran de lecture en cours, il faut appuyer sur l’icône en haut à gauche pour revenir à la liste des musiques. Mais ensuite, pour revenir encore un niveau en arrière, il faut appuyer sur l’une des deux flèches en bas à gauche. La première permet de remonter d’un seul niveau tandis que l’autre permet de revenir directement à la racine. Si au contraire vous appuyez encore sur l’icône en haut à gauche, vous afficherez les favoris ou les signets au lieu de revenir en arrière. Pour résumer: 3 icônes différentes pour revenir en arrière, c’est vraiment anti-intuitif. Après plusieurs semaines d’utilisation je me trompe encore parfois.

 

Image IPBImage IPB

 

Ce qui nous amène justement aux bookmarks, ou signets en bon français (oui, la traduction française de l’interface n’est que partielle et ridicule parfois qui plus est). Cette fonction peut s’avérer très pratique dans certains cas, je pense notamment à ceux qui écoutent des podcasts et des livres audio. Le J3 peut retenir l’endroit où vous vous êtes arrêtés dans plusieurs fichiers audio (256 maximum, ça laisse de la marge) et on peut alors y accéder très facilement.
Malheureusement on ne peut pas dire autant de bien de la gestion des listes de lecture. Pourtant il y avait de bonnes idées: on peut ajouter facilement une musique aux favorites à partir de l’écran de lecture en cours ou en naviguant dans la bibliothèque. Mais il n’y a qu’une seule “playlist à la volée” sur le baladeur, celle que Cowon appelle Favorites justement! Ce qui est ridicule pour une personne qui utilise régulièrement les listes de lecture. Je dois dire que j’ai été très étonné de voir cette lacune chez Cowon. Je suis habitué à avoir 5 “playlists à la volée” et à pouvoir les renommer directement sur le baladeur! Cowon ferait bien de s’inspirer de la concurrence sur ce point.
Le J3 supporte les playlists M3U, le format le plus connu, ce qui permet de créer ses playlists directement sur le PC avec un logiciel tel que Winamp (au hasard bien entendu). Malheureusement après plusieurs dizaines d’essais, je n’ai toujours pas réussi à en créer une qui marche. Mais j’en ai bien certaines qui fonctionnent parmi celles que je n’ai pas créées moi-même. Il doit donc y avoir une “astuce” que je n’ai toujours pas saisie.

 

Image IPB

 

 

9- Qualité sonore

 

Image IPB

 

On arrive à une partie essentielle du test. En effet, Cowon est réputé depuis longtemps pour sa qualité sonore et les clients Cowon ne sont prêts à accepter aucun compromis à ce niveau. La qualité sonore se doit donc d’être au moins aussi bonne que sur le S9 pour ne pas décevoir. C’est ce que nous allons vérifier tout de suite.
Commençons d’abord par ce qui fâche: Comme vous vous en doutez, les écouteurs boutons inclus sont mauvais sur tous les plans, à part le design peut-être? Certes, la majorité des utilisateurs Cowon ont déjà de bons intras ou un bon casque et donc ne s’intéressent pas aux écouteurs d’origine mais inclure une paire de semi-intras de meilleure qualité correspondrait davantage à l’image audiophile de la marque. D’autant plus que ça ne changerait pas grand chose aux coûts de production.
Sinon, sans réelle surprise, le son est vraiment excellent. Sans activer les effets audio on bénéficie d’un son riche et détaillé. Le son est très enivrant avec mes UE Triple.fi 10. Personnellement j’ai du mal à entendre une différence significative avec le S9 et le P3 sans effets audio. Par contre il y a clairement moins de souffle et moins de distorsions à haut volume que sur le S9, ce qui est très agréable lorsqu’on a des intras sensibles!

 

Image IPBImage IPB

 

Les effets audio JetEffect 3.0 sont toujours aussi nombreux, leur abondance est très impressionnante! Cowon a eu la bonne idée de les répartir sur 4 pages cette fois car la liste déroulante était interminable et peu pratique sur le S9. On retrouve notamment les fameux BBE (BBE, BBE Viva, BBE Viva 2, BBE Mach3Bass, BBE MP, BBE Headphone 1/2/3) ainsi que tous les EQ prédéfinis (Rock, Jazz, Classic, Ballad, Pop, Club, Funk, Hip Hop, Techno, Blues, Metal, Dance, Rap) et autres effets (Wide, X-Bass, Hall, Vocal, Maestro, Feel the Wind, Mild Shore, Crystal Clear, Reverb Room/Club/Stage/Hall/Stadium). Il y en a pour tous les goûts et il est évident que chacun fera son propre marché parmi tout ce choix. Certains améliorent le son subtilement, d’autres sont insupportables (qui a dit X-Bass?). Bref, je ne vais pas m’étendre sur chacun d’eux car à eux-seuls ils pourraient faire l’objet de tout un test. Sans oublier que pas moins de 4 EQ perso sont disponibles. Pour chacun on peut régler l’EQ à 5 bandes dont la fréquence de chaque bande (1: 80Hz~175Hz; 2: 220Hz~500Hz; 3: 650Hz~1,4kHz; 4: 1,8kHz~4,1kHz; 5: 6,9kHz~13kHz)! On peut aussi régler les BBE+ (BBE, Mach3Bass, 3D Surround, MP Enhance) et le SE (Stereo Enhance, Reverb).
Si vous êtes déjà perdu, ne vous inquiétez pas, c’est normal. Prévoyez de longues heures pour tout tester et espérer trouver le son qui vous convient. Cowon est largement au-dessus de tous les autres constructeurs concernant la richesse des réglages audio proposés. A côté, les effets X-Fi de Creative paraissent vraiment ridicules, tant au niveau de leur diversité que de leur qualité…

 

Image IPBImage IPB

 

Mais je laisse place maintenant à l’expertise de Kroma et Guillaume qui, avec leur meilleur matériel d’écoute et leurs oreilles plus entrainées, seront plus aptes à juger de la qualité sonore du J3:

Avis de Guillaume:
Difficile de penser que Cowon ait effectué une révolution sonore, mais les différents avis semblent placer le dernier né un peu au-dessus de son prédécesseur. Très alléchant sur le papier, quand on sait que le S9 était déjà facilement dans les meilleurs.
J’ai effectué ce test avec divers écouteurs et casques : en commençant par les Phillips SHL9500 et Brainwavz Beta pour le bas-moyen de gamme, HiFiMAN RE252 en intras, et JH Audio JH13 Pro pour le haut du panier. Egalement un petit détour avec le Shure SRH840, ainsi que l’Audio-Technica W5000 pour la curiosité.
Premier constat, observable avec tous les écouteurs, la signature est manifestement la même, Cowon garde une très bonne neutralité et un rendu doux et détaillé. C’est justement sur ce dernier point que l’amélioration s’est effectuée, le J3 sonne encore plus détaillé que le S9, Notamment grâce à une amélioration des aigus. Ceux-ci semblent d’ailleurs un poil plus maitrisés. Le rendu sur des pistes un peu critiques et brouillonnes est globalement meilleur, le J3 est ainsi légèrement plus clair que le S9. Impression confirmée en utilisant un égaliseur rehaussant la clarté comme « feel the wind ».
Pas de réelle surprise non plus, la différence est suffisamment subtile pour être imperceptible avant un modèle comme le RE252.
Passage au Shure SRH840 et au W5000, nécessitants un plus fort volume. Tout d’abord la puissance de sortie n’a pas été rehaussée, ce qui est de toute façon suffisant pour les casques nomades. Mais en poussant un peu le volume, on sent également que le J3 est mieux maitrisé. Volume au maximum, la distorsion est sensible, mais mieux maitrisée sur le J3 où le comportement des aigus est moins agressif.
Pas de différence notable pour le reste. La séparation des instruments, l’espace sonore et les basses sont au même niveau. Bref, une différence, mais autant passer par un bon upgrade d’écouteurs avant de changer le baladeur uniquement pour ce critère. Possesseurs d’intras moulés, la question peut se poser.

Avis de Kroma:
Au déballage, exit les écouteurs boutons livrés avec le baladeur, on va se focaliser d’entrée sur des écouteurs (Insono EB2 et 3TS, Earsonics EM2 Pro) et casques (HFI780, ESW10) qui pourront montrer si oui ou non le J3 est un équivalent au S9…ou mieux en terme sonore.
De prime abord quand on commence à écouter le J3, il donne globalement une impression d’une sonorité plus profonde et plus claire, en comparaison avec un S9 cette impression est confirmée, on note également une image stéréo plus marquée et un dynamisme légèrement accru (sur Insono EB2 et 3TS et ATH-ESW10), cependant difficilement détectable selon le matériel utilisé.
Sur une écoute plus précise des différentes plages de fréquences et en comparaison directe, l’image stéréo et le dynamisme sont absolument indécelables, reste la confirmation que les basses fréquences sont mieux déterminées, ce qui explique cette profondeur en impression, c’est d’autant plus flagrant avec des titres qui descendent très bas sinon la différence est vraiment subtile. Constat identique pour les aigus, notamment sur les EB2 réputés sibyllins, qui ne le sont plus et les EM2 PRO où ils sont magnifiques car mieux maitrisés sur le J3 à priori.
A partir du moment où on enclenche les effets BBE, la différence sur les impressions globales s’estompe voire disparait totalement suivant les réglages, il en va de même si on se concentre sur des bandes déterminées.
Autre point à noter concernant le J3, c’est l’absence totale de souffle avec les IEMs utilisés là où sur le S9 il subsistait un “souffle de fonctionnement” qui n’était pas handicapant car quasi inaudible.
Au final Cowon confirme avec son J3 sa position d’excellence dans le domaine audio nomade, cependant un upgrade purement audio d’un S9 vers un J3 ne se justifie pas car bien trop semblables alors qu’un changement de casque/écouteurs sera beaucoup plus notable et impressionnant.
Pour ceux possédant déjà du matériel “high-end” (ampli exclu) et ne jurant que par un EQ FLAT, on pourra comparer le S9 à une version bêta du J3, enfin pour les possesseurs du légendaire X5 il peut commencer sa douce retraite en tant que lecteur nomade de référence.

 

Image IPB

 

 

10- Radio FM

 

Image IPB

 

L’interface du tuner FM est assez proche de celle du S9. Une molette de sélection permet de changer rapidement de fréquence mais il est également possible d’utiliser les boutons prev/next pour changer de fréquence par palier de 0,05MHz. Le bouton play/pause permet de couper le son, malheureusement il ne marche que dans le menu radio, il est inactif quand on navigue sur le baladeur avec la radio activée. Espérons que cela sera résolu dans un prochain firmware. Il est possible d’ajouter jusqu’à 24 présélections. L’icône en haut à gauche permet d’y accéder rapidement. Dans les réglages possibles, on a le choix entre mono/stéréo, la mémorisation automatique des preset et la sélection de la région radio. A noter que sur le J3 les JetEffect sont actifs en mode radio contrairement au S9!
La réception radio est très bonne à Paris et reste correcte en étant loin de l’émetteur. Après plusieurs comparaisons avec le S9, il ne me semble pas que l’un soit vraiment meilleur que l’autre à ce niveau. La qualité étant bonne, c’est d’autant plus dommage qu’il n’y ait pas de RDS. Toutefois il est possible d’ajouter un nom aux préselections en éditant le fichier Radio.ini (cf ce topic). Mais ne nous méprenons pas, cela n’a rien à voir avec le RDS et donc ne le remplace en aucun cas!
Le tuner FM est enregistrable en WMA (pourquoi ce format?) de qualité réglable (de 32kbps à 256kbs). La qualité est satisfaisante comme vous pouvez l’entendre dans les exemples ci-dessous. A noter qu’il n’est pas possible de mettre en pause l’enregistrement comme sur certains baladeurs.

Exemple d’enregistrement radio (128kbps)

 

Image IPB

Image IPBImage IPB

 

 

11- Photos

 

Image IPB

 

Le J3 permet d’afficher des images au format JPG seulement. Les formats BMP, PNG et GIF, pourtant très courants, ne sont pas supportés. Tout d’abord il les affiche sous forme de miniatures (3×4). Puis on peut bien entendu en sélectionner une en particulier. Le chargement est assez rapide (~2-3s), même avec des fichiers 6MP de 2Mo. On peut faire pivoter automatiquement l’image dans tous les sens grâce à l’accéléromètre. On peut aussi bien entendu lancer un diaporama avec la musique en fond. Si vous le souhaitez il est également possible de définir n’importe quelle image comme fond d’écran. Une fonction zoom traditionnelle est disponible comme sur le S9 mais la seule vraie nouveauté est le multitouch qui permet de zoomer en écartant les deux doigts. La qualité d’image est bonne: c’est lumineux et contrasté. Ça manque cependant d’un peu de détails à cause de la résolution de l’écran moyenne (480*272 pour 3,3″). A noter que le zoom dégrade un peu la qualité de l’image malheureusement, même lorsque la résolution de la photo est suffisante.

 

Image IPBImage IPB

 

 

12- Vidéos

 

Image IPB

 

Le J3 permet bien évidemment de lire des vidéos non-réencodées comme le S9. Les formats supportés sont les suivants: DivX 3/4/5, Xvid SP/ASP et WMV 7/8/9. La résolution maximale supportée peut différer selon les formats mais mes DivX en 720*480 sont passés sans problème par exemple. A priori tout va bien jusqu’à 720*600. Mais si vous tentez la HD, le J3 vous fera comprendre qu’il n’aime pas ça.
Les vidéos s’affichent par miniatures désormais. On n’est donc plus obligé de naviguer dans une triste liste avec simplement les noms des vidéos comme c’était le cas sur le S9.
L’accéléromètre permet de basculer automatiquement l’affichage à 180° en mode paysage mais par contre, l’affichage en mode portrait n’est plus possible. On s’en passera sans trop de difficulté mais malheureusement cela implique une autre perte: celle des informations détaillées sur la vidéo. Et ça c’est inadmissible! On est nombreux à aimer connaître la résolution, le débit et le nombre de FPS de la vidéo lue. Il n’y avait aucune raison valable de supprimer cette fonction donc j’espère de tout cœur que Cowon la réintègrera dans un prochain firmware. C’est d’autant plus dommage que sinon le J3 est vraiment un très bon baladeur vidéo.

 

Image IPB

 

La qualité d’image est vraiment bonne grâce à l’écran Amoled. La luminosité, le contraste et les angles de vue sont appréciables. Il faut noter que les couleurs sont très différentes d’un baladeur à l’autre. Personnellement je préfère les couleurs du J3 à celles du S9, elles sont moins chaudes mais me paraissent plus réalistes, le “blanc est plus blanc” par exemple. Par contre, il y a clairement un point qui me chagrine toujours autant: la résolution de l’écran. Il faut rappeler que la technologie Amoled et la taille de l’écran ne font pas tout contrairement à ce que certains semblent penser. Les P3, M1, S9 et J3 ont tous un écran de résolution 480*272, mais le P3 a un écran plus petit (3″ vs 3,3″ pour les autres), ce qui fait que l’image est nettement plus détaillée (43520px/pouce vs 39563px/pouce). Il serait donc temps que les constructeurs sortent des dalles de 3,3″ de résolution supérieure. Toutefois, si vous n’avez pas d’élément de comparaison et n’avez pas l’habitude d’une meilleure résolution, vous ne vous plaindrez sûrement pas, on est très loin d’une image pixelisée, ne vous inquiétez pas.

 

Image IPB

 

Une tape sur l’écran fait apparaitre les divers contrôles de lecture et réglages. Et ces derniers sont nombreux! Comme sur le S9 on peut modifier le format de l’affichage, la luminosité, la vitesse de lecture, la tonalité et le mode de lecture. Il est également possible d’activer les JetEffect, d’ajouter une vidéo aux favoris ou aux signets. Sans oublier la fonction capture d’écran et la possibilité de diviser la vidéo en 6, 12 ou 24 chapitres matérialisés par des vignettes.

 

Image IPB

 

Le J3 supporte les sous-titres aux formats SMI et SRT (il suffit que le fichier sous-titre ait le même nom que la vidéo correspondante) comme le S9 mais il y a maintenant des réglages associés tels que la synchronisation, la couleur, la hauteur (!) et la taille. Le J3 peut même gérer 2 sous-titres pour une même vidéo, ce qui est pratique si vous avez vos sous-titres dans plusieurs langues. La gestion des sous-titres sur le J3 est donc remarquable!

 

Image IPB

 

 

13- Haut-Parleur

 

Image IPB

 

Ah le haut-parleur! Est-ce utile? Les avis divergent. Déjà il faut savoir que c’est un petit haut-parleur mono de 0,7W probablement (je n’ai pas trouvé le chiffre exact) placé au dos de l’appareil. Sans surprise le son est moyen, impossible d’écouter de la musique avec, il délivre un son de casserole (il est vrai que quand on est habitué au RER et métro parisien, on ne peut être que contre le concept de haut-parleur intégré de toute façon). Pourtant, il monte assez haut pour sa taille, un peu plus haut que celui du P3, mais dans la zone maximale les distorsions sont bien trop importantes pour que ce surplus de puissance sonore soit vraiment utile. Il est possible de l’activer et le désactiver manuellement ou de le laisser sur la position auto, auquel cas il s’active seulement quand rien n’est branché sur la sortie casque. Par contre il faudra passer à chaque fois par les settings pour changer le mode d’activation, il n’y a pas d’accès rapide comme chez le concurrent coréen. Sa présence est toutefois appréciable pour les vidéos. Bien entendu pour regarder Star Wars vous brancherez votre casque. Mais pour regarder les Simpsons ou South Park, le haut-parleur sera suffisant. Il justifie également la présence d’un réveil. Ça vous évitera de laisser le J3 branché sur des enceintes ou de garder les écouteurs dans les oreilles toute la nuit. Mais le reproche le plus important que je ferai à ce haut-parleur, c’est son emplacement mal pensé, à l’arrière du baladeur. Si vous posez le J3 quelque part, le haut-parleur sera complètement obstrué, il faudra donc poser le J3 écran contre terre, ce qui est peu rassurant. Et si vous regardez une vidéo, il y aura une déperdition du son vers l’arrière, ce qui oblige à augmenter le volume pour rien. Bref, le haut-parleur stéréo positionné aux deux bords de l’écran du M1 est mieux pensé à ce niveau.

 

 

14- Slot MicroSD

 

Image IPB

 

La grande nouveauté du J3 est le slot microSD(HC) qui faisait cruellement défaut sur le S9 alors que le D2 disposait, lui, d’un slot SD(HC). Les cartes microSD jusqu’à 32Go (testé sur le forum) sont compatibles donc vous pouvez avoir potentiellement un J3 de 64Go si vous y mettez le prix. Il n’y a pas de menu microSD à part entière donc pour naviguer dans la carte il faudra passer par Browser > Dossiers > J3 Ext. C’est un peu fastidieux quand même. En fait, Cowon a préféré mettre en avant l’intégration transparente de la mémoire externe. Ainsi, les musiques et les vidéos ainsi que d’autres types de fichiers (texte par exemple) sont directement mélangés aux fichiers de la mémoire interne dans les bibliothèques respectives. Ceux qui naviguent par tags seront donc ravis, il n’y a aucune différence de traitement entre une musique sur la mémoire interne et externe. Pour ceux qui naviguent par dossiers comme moi, le slot microSD ne compensera pas l’absence d’une version 64Go du J3. Il est dommage par ailleurs qu’il ne soit pas possible de faire des transferts de fichiers entre mémoire interne et externe comme sur le Samsung M1.
Il est possible d’insérer et de retirer une carte à chaud sans problème a priori. A chaque fois qu’on allume le J3 avec une carte dedans ou qu’on insère une carte, il vérifie que la bibliothèque est bien à jour, cela peut donc mettre plus ou moins de temps selon le nombre de fichiers sur la carte (5 secondes chez moi avec 7Go de fichiers sur une carte microSD).

 

 

15- Autres fonctions

 

On traitera ici des fonctions secondaires dont certaines sont regroupées sous le nom Utilities.

 

Bluetooth

 

Image IPB

 

Comme le S9, le J3 dispose du bluetooth. Mais attention, ici cela n’a rien d’une fonction évoluée comme chez Samsung. Pas de pairage au téléphone ou de transfert de fichiers. Le bluetooth permet uniquement de pairer le J3 à un casque ou à une chaine-hifi bluetooth (profils A2DP et AVRCP). J’ai testé avec un casque, ça marche correctement, on peut contrôler la lecture depuis le casque sans problème. La transmission est fluide jusqu’à 8m environ, après il y a des coupures. Les effets audio peuvent être activés en bluetooth mais on reste quand même loin de la qualité filaire. Et contrairement aux Samsung, il n’est pas possible d’utiliser à la fois la sortie casque et le bluetooth. Bref, je me demande à quoi ça sert d’implanter une puce bluetooth pour la sous-exploiter de cette façon. A part faire grimper la facture?

 

Sortie TV

 

Image IPB

 

Le J3 dispose d’une sortie TV via son port USB mais cela requiert un câble spécifique vendu en option et que je n’ai pas sous la main pour ce test. A priori c’est le même que celui pour le S9 ou le M1. Malheureusement une fois de plus c’est un signal composite, soit la qualité la plus mauvaise existante en vidéo. En 2010, ça fait presque figure d’anachronisme… La sortie TV peut être intéressante pour une utilisation très ponctuelle mais sinon ça risque de faire mal aux yeux sur une TV HD.

 

Documents

 

Image IPB

 

Cette fonction permet de lire des fichiers textes (*.txt) tout simplement. On peut choisir la couleur du fond et de la police, régler la taille de la police et même configurer le défilement automatique du texte. Assurément, on ne lira pas d’ebooks sur le J3 mais ça peut être utile pour afficher des notes ou des paroles non-synchronisées par exemple.

 

Typist

 

Image IPB

 

Il s’agit d’un éditeur de texte intégré. Un clavier virtuel qwerty s’affiche pour saisir le texte. Ca vaut ce que ça vaut bien évidemment. Certains l’utiliseront peut-être comme pense-bête. Il est possible d’enregistrer jusqu’à 60 fichiers mais malheureusement le format d’enregistrement n’est pas exploitable par le PC.

 

Notepad

 

Image IPB

 

Pour les geeks à l’âme d’artiste, cette application vous permettra de dessiner sur votre J3! On peut choisir l’outil (crayon, pinceau, surligneur, gomme), l’épaisseur du trait et sa couleur. Il est également possible de modifier l’arrière-plan. Bon, la précision du doigt sur l’écran tactile risque fortement de brider votre créativité (quoique, mes talents ne font pas de doute comme vous pouvez l’admirer sur la photo). Malheureusement l’image n’est pas enregistrée au format JPG mais en NPD, inexploitable depuis le PC donc. Il est quand même possible de la définir comme fond d’écran!

 

Image IPB

 

Chronomètre/Compte à rebour

 

Image IPB

 

>Beaucoup de téléphones portables intègrent déjà cette fonction mais un chronomètre peut toujours servir. D’autant plus que celui-ci est plutôt bien pensé. L’affichage est clair et on peut enregistrer a priori un nombre indéfini de temps intermédiaires! Il est possible de démarrer et accélérer le chrono en secouant le baladeur.
Une pression sur l’icône en forme de bombe en bas à droite et vous passez en mode compte à rebour. Il suffit alors de sélectionner le temps (jusqu’à 99min99). Arrivé à zéro il arrête la musique si elle était en lecture ou la met en marche dans le cas contraire. Avec une formidable animation de bombe qui explose pour accompagner le tout bien entendu. Il est également possible de déclencher le compte à rebour avec l’accéléromètre (décidément, les ingénieurs chez Cowon adorent secouer leurs baladeurs on dirait!).

 

Image IPB

 

Dictaphone

 

Image IPB

 

Le J3 peut faire office de dictaphone avec son petit micro intégré. La qualité est correcte pour de la voix mais n’espérez pas enregistrer des instruments de musique par exemple, le son sature trop rapidement. De plus, un souffle est audible en permanence. Le format d’enregistrement est le WMA, je ne comprends pas pourquoi Cowon n’a pas privilégié le WAV ou le MP3. La qualité d’enregistrement est réglable entre 32kbps et 256kbps. A noter également qu’on peut choisir le volume de l’enregistrement entre 5 paliers ou le laisser en automatique. Cela ajuste automatiquement la sensibilité du micro et permet de ne pas se retrouver avec un son inaudible comme c’est souvent le cas sur les dictaphones.

Exemple d’enregistrement vocal 1 (voix)
Exemple d’enregistrement vocal 2 (guitare classique)

 

Jeux

 

Image IPB

 

Bien entendu, le J3 n’a aucunement la prétention de se prendre pour une console de jeux. Si c’est ce que vous recherchez dans un baladeur, les iPod Touch et Zune HD sont là pour ça. Mais le jeu intégré Hunter saura vous divertir quelques minutes dans une salle d’attente. Ce jeu tire partie de l’accéléromètre, ce qui est une bonne idée! Vous êtes une poule, un singe, un tigre, un cochon ou un crapaud, au choix (chaque animal représentant un niveau de difficulté croissant) et vous devez éviter des boules noires qui arrivent dans tous les sens en penchant le J3 de tous les côtés. C’est plutôt sympa et ça permet de se rendre compte que l’accéléromètre est plutôt précis. Du coup, je regrette qu’il n’y ait pas un jeu de labyrinthe fonctionnant de la même façon, ça serait super! A noter que Hunter était déjà disponible sur le S9, on ne peut donc pas dire que Cowon a fait beaucoup d’efforts à ce niveau. A moins que le copier/coller était difficile.

 

Lecteur Flash

 

Image IPB

 

Le lecteur Flash est presque devenu un classique sur les baladeurs coréens. Il permet de lire les applications/jeux au format SWF. Il en existe des centaines mais malheureusement peu sont intéressantes et/ou vraiment jouables sur un baladeur. La résolution idéale doit être de 480*272 donc les applications flash pour S9, P3, M1 et Spinn seront totalement compatibles. Le tactile et les boutons sont tous deux fonctionnels selon les applications. A noter qu’il est possible d’écouter sa musique tout utilisant le lecteur Flash. Dans ce cas, le son de l’application sera désactivé.

 

Image IPB

 

Calculatrice

 

Image IPB

 

Rien de spécial à dire sur la calculatrice. Elle propose les 4 opérations de base. Les priorités à la multiplication et à la division ne sont pas respectées donc n’espérez pas aller bien loin avec ça.

 

Alarme

 

Image IPB

 

Le J3 propose une alarme/réveil. Ainsi, vous n’aurez aucune excuse pour arriver en retard au travail le matin. Le réglage de l’alarme est très simple, on peut choisir la répétition (une fois ou journalier), la durée (toujours ON, 20 à 120min) et le mode (alerte FM, enregistrement FM, alerte musicale ou OFF). Avant d’éteindre le baladeur il faut veiller à bien sélectionner la musique ou la station FM voulue, le volume adéquat et à poser le baladeur face contre terre sinon le haut-parleur sera obstrué. En réalité c’est plus une programmation de l’allumage automatique du baladeur qu’une véritable alarme ou réveil.

 

Dictionnaire

 

Image IPB

 

Un dictionnaire anglais-coréen (donc un traducteur en fait) est disponible en téléchargement gratuit. Les dictionnaires coréen-coréen et anglais-anglais sont payants par contre. De plus, ils ne fonctionnent qu’en firmware coréen. De nombreux mots et expressions sont présents, mais cela vous sera peu utile si vous n’apprenez pas le coréen. Quoique si vous choisissez la version full avec la voix (une version light sans la voix existe aussi), vous pourrez écouter la prononciation anglaise des mots, ce qui peut être utile vu le niveau d’anglais généralement constaté en France…

 

Image IPB

 

Vokhan

 

Image IPB

 

La fonction Vokhan est apparue avec le firmware 1.20 (firmware coréen uniquement). Il s’agit d’une application interactive pour apprendre l’anglais (seule la version de démonstration est gratuite). Il est fait pour les coréens à la base donc l’interface est principalement en coréen mais avec l’habitude vous saurez l’utiliser pour améliorer votre anglais à travers des exercices et des leçons (une voix prononce aussi les mots et les phrases en anglais) sur des sujets thématiques. C’est vraiment bien fait même si le niveau me parait un peu trop facile.

 

Image IPBImage IPB

 

Explorateur de fichiers

 

L’explorateur de fichiers (Browser) permet d’explorer le J3 par dossiers et de supprimer des fichiers de la mémoire ou d’en ajouter aux favoris et signets. Malheureusement il n’est pas possible de supprimer plusieurs fichiers à la fois et les fichiers dont le format et l’extension ne sont pas reconnus par le J3 ne sont pas affichés.

 

 

16- Paramètres

 

Image IPB

Comme d’habitude, les réglages sont nombreux chez Cowon. Par contre la traduction française est parfois catastrophique comme vous pouvez le voir:

 

  • JetEffect 3.0
  • Affichage: Langue (32 disponibles), Police (système ou utilisateur), Affichage temps (Ecoulé ou restant), Papier peint, Affichage auto OFF, Luminosité, Standard TV (NTSC ou PAL)
  • Temps: Horloge, Alarme, Veille
  • Musique: Passer intervalle, Scanner intervalle, Reprendre, Vitesse de lecture, Correction intensité, Fondu, Paroles
  • Vidéo: Passer intervalle, Reprendre, Vitesse de lecture, Correction intensité, Sous-titre, Langue sous-titres, Tonalité
  • Enregistrement (32k>256k): Qualité entrée ligne, Qualité micro, Qualité FM radio, Volume entrée ligne, Volume micro, Sync.auto
  • Bluetooth
  • Système: Maintenir état de contrôle (Ecran tactile ou tout), Mode sommeil, Bip, Audio G/D, Haut-Parleur (Auto, On, Off), DB Update, Défaut de chargement, Infos (firmware, mémoire)

 

Image IPB

 

Différences entre firmwares

FW coréen (1.xx) : dictionnaire anglais-coréen disponible en téléchargement, pas de MTP (UMS seulement), pas de bridage sonore.
FW coréen (3.xx) : tuner TV DMB en plus
FW worldwide (2.xx) : choix MTP/UMS dans les réglages, bridage du son possible, pas de dictionnaire.
FW worldwide (4.xx) : DMB en plus dans les pays où c’est disponible (c’est-à-dire pas en France).
Attention, le firmware 3.xx ou 4.xx ne suffit pas à ajouter la fonction TV. Il faut que le tuner TV DMB soit implanté en hardware bien entendu.
Merci à Kroma pour ces précisions.

 

 

17- Connexion/Charge/Transfert

 

Image IPB

 

Le J3 est UMS en firmware coréen et UMS/MTP au choix en firmware mondial. Il est donc en théorie compatible avec quasiment tous les OS, aussi bien Windows que Linux et Mac (si vous avez un Mac je vous conseille toutefois de vous renseigner sur le forum avant l’achat, cet OS est souvent capricieux avec les baladeurs). Des drivers sont même fournis pour Windows 98, Cowon pense vraiment à tout le monde! Le J3 est donc aussi compatible USB-HOST, vous pourrez le brancher sur une chaine-hifi ou un autoradio avec port USB. De plus, dans la majorité des cas il n’y a pas besoin de réencoder les vidéos donc le logiciel fourni, Cowon Media Center, est superflu. Heureusement d’ailleurs, car on ne peut pas dire qu’il soit un modèle d’ergonomie. On dirait que l’interface date d’il y a 10 ans…Je ne m’attarderai donc pas sur ce logiciel car cela serait un véritable supplice pour moi. Je préfère le désinstaller tout de suite. Mais sachez donc que dans le pire des cas, si vous avez une vidéo à réencoder, vous pourrez utiliser ce logiciel.
Malheureusement Cowon a repris la connectique USB spéciale du S9, partagée également avec le Samsung M1, ce qui est bon à savoir si vous avez perdu le câble et que vous en chercher un nouveau.
Le temps de charge en USB sur l’ordinateur est de 3h30 environ tandis qu’il faudra compter 3h via un chargeur USB mural.
Le taux de transfert en UMS est correct sans être exceptionnel. Ainsi, 417Mo de musiques ont été transférés en 1min30 sur la mémoire interne, soit 4,63Mo/s en moyenne. Transférer ces mêmes-fichiers sur une microSD classe 6 en utilisant le J3 comme lecteur a nécessité 1min25, soit 4,90Mo/s de moyenne. Un film d’1,35Go a été transféré en 4min18 sur la mémoire interne (5,23Mo/s) contre 4min32 sur la microSD (4,96Mo/s).

 

 

18- Autonomie

 

Cowon est le champion incontesté de l’autonomie et avait déjà frappé fort sur les D2 et S9. Mais comme si cela ne suffisait pas, Cowon annonce sur ce J3 pas moins de 64h d’autonomie en audio et 11h en vidéo, de quoi donner le tournis! Mais on sait que les constructeurs ont tendance à tester l’autonomie de leurs baladeurs dans des conditions d’utilisations peu réalistes. C’est pourquoi il est important de mesurer l’autonomie réelle. Pas de chance, la batterie du J3 de test semble défectueuse puisqu’il a été impossible de dépasser 21h d’autonomie audio avec des FLAC et des MP3. Heureusement, la solidarité a marché sur notre forum:
Le membre black panda a atteint environ 45h en firmware 1.10 avec des fichiers FLAC principalement et des MP3 320kbps. L’effet BBE MP était activé sur 90% des fichiers et le volume réglé sur 25. L’écran a été sollicité régulièrement (luminosité 6 et délai de désactivation 10min).
Kroma a atteint, elle, 49h40 d’autonomie en firmware 1.20 avec essentiellement des MP3 320kbps, EQ normal, volume entre 10 et 15, mode de lecture shuffle mémoire interne + microSD et luminosité 1 et délai de désactivation de l’écran 1min.
Beldin a également tenu entre 48h et 50h avec des albums encodés en MP3 VBR V0, EQ normal, volume 20 et une utilisation de l’écran très ponctuelle (luminosité 5, délai de désactivation 1min)

Le J3 est également impressionnant en vidéo puisque black panda a mesuré une autonomie de 8h45 avec des divX et Xvid non-réencodés et sous-titrés, JetEffect OFF, luminosité écran 6 et volume 25.

Il faut noter par contre que l’indicateur de batterie est très peu précis et très fantaisiste, il peut passer de 50% à 0% en une seconde puis repasser à 25% etc…Il semblerait également que lorsque le J3 annonce que la batterie est complètement chargée, ce n’est pas vrai en fait. Il faut encore le laisser branché quelques temps pour recharger la batterie à 100%.

 

 

19- Comparaisons

 

Image IPB

Image IPB

 

Le J3 combat dans la catégorie poids-lourds, autrement dit dans la catégorie des baladeurs tactiles haut de gamme comprenant notamment le Cowon S9, les Samsung P3 et M1, le Sony X1000, le Zune HD, les iRiver Spinn et K1 HD voire l’iPod Touch. Le concurrent le plus proche au niveau des caractéristiques est le Samsung M1.

 

J3 vs S9

 

 

La question que tout le monde se pose est: Le J3 est-il meilleur que le S9 et l’upgrade vaut-il le coup? Si vous avez lu l’ensemble du test, vous avez dû remarquer les différences entre les deux baladeurs mais pour résumer:
Ce que le J3 a de mieux et/ou en plus:

 

  • Slot MicroSDHC
  • Performance tactile
  • Haut-parleur
  • Comix
  • Mini-lecteur
  • Vokhan
  • Fonction recherche musiques
  • JetEffect actifs en mode radio
  • Gestion des sous-titres en vidéo
  • Multitouch (zoom)

Ce que le S9 a de mieux et/ou en plus:

  • Informations détaillées vidéo
  • Fonction hold

 

Le J3 est incontestablement meilleur que le S9 mais les différences restent minimes. Il faut dire que le S9 avait déjà placé la barre très haut. Du coup, le passage du S9 au J3 me parait intéressant que si vous avez besoin d’une capacité mémoire supérieure. Dans le cas contraire vous pouvez garder votre S9 sans souci, l’apparition du J3 ne le rend pas obsolète du tout. Par contre, si vous hésitez entre le S9 et le J3, si votre budget le permet, le J3 sera préférable, ne serait-ce que pour le tactile qui est meilleur et le slot microSD.

 

 

J3 vs Samsung M1

 

 

Si vous avez lu l’ensemble du test, vous avez dû remarquer les différences avec le M1 mais pour résumer:
Ce que le J3 a de mieux et/ou en plus:

 

  • Gapless!
  • Meilleure prise en charge des tags et des pochettes d’album
  • Plus de réglages possibles
  • Meilleure intégration slot microSD
  • Boutons play/pause et prev/next
  • Affichage infos détaillées sur la musique
  • Autonomie!

 

Ce que le M1 a de mieux et/ou en plus:

 

  • RDS pour le tuner FM
  • Interface plus jolie et plus intuitive
  • Témoin lumineux
  • Haut-parleur plus réussi
  • Indicateur de batterie plus fiable et plus précis
  • Plus de jeux (bon OK on s’en fiche!)
  • Meilleure finition
  • Playlists OTG
  • Support de certaines vidéos HD
  • Fonctionnalité bluetooth avancée

Le J3 est globalement plus abouti que le M1, on ne peut le nier, toutefois je préfère le gabarit et la finition du M1 ainsi que son interface et sa fonction bluetooth.

 

 

Conclusion

 

Le J3 s’impose d’emblée comme le meilleur baladeur audio/vidéo du marché. Il est encore un cran au-dessus du S9 et de la concurrence alors que la barre était déjà haute. Il excelle en audio en offrant une qualité sonore de référence et en décodant tous les formats principaux. De même, il est très doué en vidéo avec notamment une meilleure gestion des sous-titres. De plus, le tactile a été amélioré et un slot microSD bien intégré fait son apparition. Cela ne suffira probablement pas pour que les possesseurs de S9 abandonnent leur baladeur mais pour tous les autres, si vous cherchez le meilleur mini-PMP, c’est bien lui. Est-il parfait pour autant? Non, bien évidemment. J’ai été pointilleux dans le test et ai donc trouvé quelques fâcheux détails. Certains seront sans aucun doute corrigés dans les prochains firmwares, d’autres perdureront malheureusement, comme la finition critiquable et l’interface toujours aussi peu intuitive. Bien que Cowon ait progressé sur ces deux points, il reste clairement encore du travail. Mais cela ne suffit pas à masquer les nombreuses qualités du produit. Certes, il est encore un peu cher. Mais il est nativement gapless, l’argument ultime.

 

Points positifs:
+Qualité audio excellente
+Compatibilité audio et prise en charge des tags
+Compatibilité vidéo
+UMS
+Gapless!
+Autonomie exceptionnelle
+Ecran AMOLED
+Tuner FM enregistrable
+Performance tactile
+Interface réactive
+Intégration de la microSD
+Vrais boutons de contrôle mécaniques
+Réglages à profusion
+Haut-parleur d’appoint

 

Points négatifs:
-Interface peu intuitive
-Fontion hold & désactivation de l’écran
-Connectique propriétaire
-Câble sortie TV spécifique, composite et en option
-Finition perfectible
-Pas d’informations détaillées sur les vidéos
-Gestion des playlists
-Indicateur de batterie peu précis et fantaisiste
-Emplacement du haut-parleur
-Firmware 1.20 pas encore optimal
-Où est la version 64Go?
-Prix!

 

Mon appréciation:
entre Image IPB et Image IPB
Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d’information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.

Laissez ici vos commentaires et questions sur ce test

 

 

Liens utiles

 

Un trackback

  • Guide de noël : baladeurs | Labo des tests du site GenerationMP3 [...]

    […] Là encore, ce n’est pas une nouveauté puisque le J3 est sorti l’année dernière mais 2011 n’a pas vu sortir de meilleur choix dans cette catégorie, au contraire. Le Cowon J3 est polyvalent, aussi à l’aise en audio qu’en vidéo. En effet, sa qualité sonore est exemplaire, il est gapless et prend en charge de nombreux formats. Son écran AMOLED 3,3″ 480 x 272, bien qu’un peu petit, est très agréable pour regarder des vidéos et le tactile capacitif marche très bien. Pour couronner le tout, on trouve en plus des boutons mécaniques, ce qui permet une utilisation en aveugle dans une poche par exemple. N’oublions pas enfin de mentionner l’excellente autonomie, 45h au bas mot. A l’image d’une voiture qu’on n’amène pas souvent à la pompe à essence, ça fait toujours plaisir. Malheureusement la connectique est propriétaire et l’interface et la finition ne sont toujours pas à la hauteur de la concurrence ; cela dit, on a vu pire chez Cowon. Disponible jusqu’en version 32Go avec son slot microSDHC, c’est donc potentiellement un très bon mini-PMP de 64Go que vous pouvez avoir. Accéder au test […]

    [...]


 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail