Nous avons actuellement plus de 82 visiteurs connectés sur nos sites (dont 21 sur generationmp3.com - 42 sur le forum)

Écrit par
Guillaume

Test Monster Beats Wireless – solo bluetooth

Dimanche 12 août 2012 à 01:55 | Dans la catégorie casque

Monster Beats by dre Wireless
 

Présentation

Presque incompréhensible, la dénomination du casque sans-fil de l’ultime association Monster et Beats oscille entre Wireless et Solo Bluetooth chez nous, mais il semble que la première l’emporte. Pour nous autres Français, la version dite Wireless (et donc anciennement Solo bluetooth) est à la fois sans fil et filaire, contrairement aux premières versions US. L’appellation Wireless laisse ainsi un doute sur le casque supposé, est-ce un modèle proche du Studio, du Solo et Solo HD ? Ou un modèle totalement à part ? Nous allons le voir à travers ce test rapide, l’histoire semble se répéter en un Solo remanié, mais qui au finale n’apporte aucune surprise.

Premier point donc, le modèle est proche du solo dans ses dimensions, légèrement plus importantes, mais surtout sur quelques points, dont les coques et coussinets, plus imposants, ainsi que l’arceau, plus large d’un ou deux centimètres. Enfin, modèle bluetooth oblige, on retrouve plusieurs boutons : le central (sur le logo), déterminant la pause et la lecture ainsi que la prise en compte des appels ou de la fonction siri pour les iphone; les boutons de changement de piste, ainsi que le contrôle de volume. Constatation étrange avec ce dernier, mais qu’il faudra confirmer (n’étant pas un amoureux de l’iphone), le réglage de volume semble être uniquement fait sur la casque, et non en contrôlant celui du device iOS par mirroring.

Si l’arceau semble pratiquement équivalent, les coussinets sont un peu plus gros et resserrés, laissant moins d’espace pour le trou central, nous verrons s’il y a une incidence sur le son ou le confort.

Package

Package assez simple mais toujours sérieux, la marque livrant housse souple, Chiffon, câble Jack et câble Usb pour la recharge du modèle.

Fabrication

Du Beats Solo, sans doute un peu mieux pour l’arceau, mais très, très loin du convaincant Mixr (pourtant moins cher). La finition est plastique, rien de surprenant, mais vraiment cheap, ce qui manque de sérieux à près de 300 Euros.

Confort

Petite différence avec le Solo, mais dans une sorte de ressenti. Je ne dirais pas que le confort est supérieur ou non, juste différent, le côté coussin est un peu plus prononcé, mais la tenue n’est plus exactement la même. Pas de problème néanmoins, le confort reste très bon.

Isolation

Égal au Solo et Solo HD, proche des meilleurs donc et parfaitement utilisable dans les transports bruyants.

Le Son

Testé avec un certain nombre de devices, du baladeur jusqu’à l’iphone, en filaire et en Bluetooth.

Coupons court à la partie filaire, car il n’y a pas grand chose à dire, ce Beats Wireless est un Solo HD, la même signature apparente, avec ses grosses lacunes et ses particularités.

De ce point vue, forcément, le modèle ne peut pas être une bonne affaire, le Mixr l’enterre littéralement et il est sans doute le pire modèle de casque de cette gamme de prix, toutes considérations de bluetooth ou isolation active mise à part, encore que le Klipsch Mode soit un sacré compétiteur dans le genre.

Petit défaut, somme toute logique du modèle, celui-ci n’est que bluetooth 2.1 + EDR, à l’heure ou les devices 4.0 existent déjà (iphone 4S par exemple). Le pairage est sans aucun problème sur les device iOS, quelques soucis avec mon Omnia 7 en revanche. Aucune surprise en soit, ce modèle est totalement dédié iOS, le reste ne permet pas d’exploiter totalement les fonctionnalités du produit.

Comme chaque produit sans fil qui se respecte, la qualité est dégradée par rapport au filaire. Cette baisse n’est ici pas aussi dramatique que je le redoutais. La qualité du signal reste bonne jusqu’à 8-10 mètres, et la dégradation n’est pas immense. Pas immense, mais tout de même perceptible, que ce soit dans la dynamique générale (point le plus flagrant) ou dans la précision. Les basses sont à peu près égales mais un peu plus pataudes à mon gout, de même que les quelques soubresauts dans les hauts médiums, plus artificiels encore. Pour les aigus, et bien tout comme le Solo, il faut chercher dans cette signature façon Capitaine Nemo.

L’expérience est-elle moins bonne ? Non pas vraiment, car l’utilisateur qui aimait le Solo aimera sans doute le Beats Wireless, l’utilisateur le trouvant catastrophique verra avec ce produit les limites repoussées. Quoiqu’il en soit, je ne pourrais pas recommander ce casque, que ce soit pour son prix totalement ahurissant au regard des performances, ni même pour sa finition approximative, symbolisée par un micro (pour appels donc) absolument catastrophique.

CONCLUSION

Il y a la hype, le design, le modèle qui ne sera sans doute pas démodé avant quelques années, mais aussi la promesse d’un rapport qualité/prix abyssal. Le Wireless n’est pas plus mauvais que le solo puisqu’il en est le clone en mode filaire, mais les avantages du sans-fil, perfectibles dans le cas présent, ne suffisent même pas à justifier le surcout de 80-90 Euros. Certes le casque Bluetooth est un univers à part, mais tout de même.

06/20

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau de gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Nous vous conseillons de lire attentivement le test dans son intégralité.

Il va également sans dire que la subjectivité est inévitable dans un test de casque, il se peut que vous soyez déçu par un modèle malgré tous nos efforts pour rester objectifs.



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail