Nous avons actuellement plus de 201 visiteurs connectés sur nos sites (dont 15 sur generationmp3.com - 185 sur le forum)

Écrit par
Guillaume

Test SONY RDP-XA700iP

Dimanche 12 août 2012 à 01:59 | Dans la catégorie casque

Sony RDP-XA700iP
 

Présentation

Dernière gamme de produit Airplay avec les RDP-XA700iP et le RDP-XA900iP, ces dock Sony se battent sur des terres très encombrées. Avant tout dédié iPhone, le XA700iP est un produit uniquement sédentaire, assez lourd et élégant, d’une puissance max de 60W.

Dock rétractable, la façade est totalement épurée. Pour le reste, l’essentiel de la connectique est à l’arrière. Enfin, les contrôles se font, soit via les boutons placés au-dessus du produit, soit via la télécommande fournie.

Je ne reviendrai pas ici sur la mise en place du Airplay, ne demandant qu’une connexion de l’enceinte au réseau local.

Fonctions et son

On retrouve tout d’abord 3 modes sur le produit : Airplay, Dock et branchement filaire. Qualitativement, la meilleure option reste le dock ou le fil, mais ce n’est pas une surprise. Si le Airplay fait selon moi mieux que le Bluetooth classique, il perd tout de même en qualité.

Il n’y a pas grande différence face aux concurrents Bose, B&W ou Logitech sur le Airplay. La seule chose pour Sony est l’application D-Sappli, permettant quelques fonctionnalités usuelles (alarmes ou horloges) ainsi qu’un réglage d’égaliseur, la seule vraie option sonore.

Premier test en mode Dock. Celui-ci s’avéra rapidement concluant. Le dock est, contrairement à la plupart des concurrents, un modèle très équilibré, ne mettant pas spécialement en avant une gamme de fréquences, mais n’ayant également aucune lacune, ce qui n’est pas si courant particulièrement (dans le bas du spectre). Le système caisson de basses + radiateur distille une très bonne reproduction des basses, légèrement accentuée, loin d’un vrai caisson mais sensiblement plus précis que la grande majorité des dock de sa gamme de prix ayant un peu tendance à l’engorgement. Les médiums restent la cependant le point fort du produit, très riches et précis. De ce point de vue, les quelques concurrents sont à trouver chez Sonos, B&W ou Bose, même si ce dernier délaisse un peu, à mon sens, le haut du spectre. La chose la plus frappante est la bonne séparation des fréquences, d’où une écoute cohérente dans les morceaux un peu chargés. Malgré la puissance annoncée à 60W, le modèle ne tape en revanche pas dans des sommets. Le son suffit pour tout usage classique mais semble trop faible pour un usage du genre sonorisation de soirée. Pas de miracles sur l’impression d’espace non plus, faible mais logique venant d’une unique source.

Difficile de dire s’il est le meilleur dock pour son prix (450 euros) bien que cela soit sans doute le cas, mais il se classe largement dans les 3 meilleurs en mode Dock classique. Le UE de Logitech, en comparaison, est un peu trop léger sur les basses, le premier Bose (mais cela a très peu changé) Sounddock de Bose est en revanche trop étouffant dans les basses. Le constat est à peu près le même avec le mode filaire, encore que moins pratique.

Le réglage du son, que ce soit sur le device ou via la télécommande fournie, possède un nombre de niveau très important, un peu trop sans doute, d’où une progression sonore un peu lente même si de fait très précise.

Ce n’est pas une surprise, la reproduction en Airplay est moins convaincante. Le son ne perd pas nécessairement en cohérence, l’essentiel des fréquences est bien conservé, mais les basses possèdent déjà moins de précision et moins d’attaque, une des caractéristiques du sans fil. Pas de gros impact sur les médiums à première vue, ni sur les détails, les différences étant toujours bien plus faibles par rapport à un casque. Il faudra, mais ce n’est pas une surprise, préférer les pistes simples, l’Airplay étant également plus pataud dans la séparation des instruments. Rien de bien nouveau donc, le Dock reste le moyen le plus qualitatif, l’Airplay devient une bonne solution mais avec quelques concessions. D’une manière purement sonore les dock restent extrêmement chers, puisque dépassant des enceintes de monitoring ou des kit 5.1 renommés, le Sony n’y change pas grand chose fait malgré tout avancer les choses.

CONCLUSION

Surprenant et très convaincant sur le plan sonore, le Sony se démarque par une approche pratiquement neutre, dans un univers bien souvent marqué par une carence ou une exagération. Quelques concessions, Airplay oblige, sur la qualité, mais un modèle sans réel reproche sur le fond, un des meilleurs du genre.

16/20

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau de gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Nous vous conseillons de lire attentivement le test dans son intégralité.

Il va également sans dire que la subjectivité est inévitable dans un test de casque, il se peut que vous soyez déçu par un modèle malgré tous nos efforts pour rester objectifs.



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail