De quoi s'agit-il? Depuis cette page vous pouvez utiliser les liens Web Collaboratif pour placer Test et vidéo du iriver S10 sur un site de gestion de favoris en ligne, ou le formulaire E-mail pour envoyer un lien par e-mail.

Web Collaboratif

E-mail

Envoyez le par e-mail
décembre 06, 2007

Test et vidéo du iriver S10

Posté dans: iriver

Testé par DclsBOSS


Introduction : Un des derniers venus, le s10, trouve sa place au sein de la gamme des lecteurs flash, en-dessous du très réussi Clix² mais au-dessus du s7, la version sans écran du s10. Certains d’entre vous considèrent sans doute le s10 comme un “shuffle-like” mais, comme le Creative Zen Stone Plus, le petit coréen possède un écran qui plus est couleur! Ajoutons à ceci une capacité de 1 ou 2Go, un microphone, un tuner FM ou encore la promesse d’une bonne ergonomie avec le célèbre système D-click!




::: iriver s10 :::



MENU :


INTRODUCTION
PRESENTATION VIDEO
GALERIE PHOTOS
DEBALLAGE & PACKAGE
DESIGN
INTERFACE & ERGONOMIE
TRANSFERTS
AUDIO
PHOTO
ENREGISTREMENTS
EXTRAS
AUTONOMIE
CONCLUSION


INTRODUCTION :




iriver est une marque reconnue dans le monde des baldeurs et plus précisément sur GenerationMP3. Il faut dire que la firme coréenne a su se constituer une clientèle fidèle en proposant depuis ses débuts des modèles de qualité. Souvenez-vous des jukebox à disque dur H-100/300 ou encore des petits (à l’époque) iFP-500/900 alliant qualité sonore mais aussi fonctionnalités avancées…
Un des derniers venus, le s10, trouve sa place au sein de la gamme des lecteurs flash, en-dessous du très réussi Clix² mais au-dessus du s7, la version sans écran du s10. Certains d’entre vous considèrent sans doute le s10 comme un “shuffle-like” mais, comme le Creative Zen Stone Plus, le petit coréen possède un écran qui plus est couleur! Ajoutons à ceci une capacité de 1 ou 2Go, un microphone, un tuner FM ou encore la promesse d’une bonne ergonomie avec le célèbre système D-click!

Page produit



Liens utiles :

[CES 2007] L’iriver S10 se transforme en montre Bluetooth ?
iriver s10 lanyard !
Test de l’iriver clix²
Test de l’iriver clix
Test de l’iriver U10

PRESENTATION VIDEO :



Téléchargez la vidéo au format MP4 (20 Mo)
Téléchargez la vidéo au format XviD (52 Mo)


Lien DailyMotion / Lien YouTube

GALERIE PHOTOS :





DEBALLAGE & PACKAGE :




Le package du s10 est sobre et bien pensé. Ce n’est pas très important mais iriver a même su faire une boîte originale car celle-ci n’est pas cubique ^^



A l’intérieur deux boites: une pour le lecteur, le CD et la paperasse tandis que la deuxième contient les accessoires… Qui sont en nombre réduit!
En effet, il y a uniquement une paire d’écouteurs type tour-du-coup (avec leurs mousses) et un adaptateur jack-USB!



DESIGN :




iriver s10… “S” sans doute comme “small”: 42×30x10.8mm pour seulement 17,5g!
Mis à part cela, le design de ce baladeur est très séduisant. Grâce au système D-click, les boutons ne viennent pas déséquilibrer la face avant qui ne comporte que l’écran. Les plastiques utilisés sont de bonne facture et l’assemblage est très précis. Le lecteur est en outre peu sensible aux traces de doigts ou aux rayures.
Le s10 remporte donc haut la main cette épreuve de plus en plus importante pour les consommateurs!

INTERFACE & ERGONOMIE :




Si le s10 est petit, son écran l’est aussi: 1.15″. Mais la dalle OLED (96×128 pixels) est de bonne qualité!
Nous l’avons dit en introduction, il y a une chose qui mérite toute l’attention chez iriver, le système D-click! Nous vous avons expliqués à plusieurs reprises son principe mais, en résumé, l’écran n’est pas solidaire du boîtier, il pivote de quelques degrés sur les deux axes et permet donc d’aller en haut, en bas, à gauche ou à droite. Ainsi, il suffit de suivre les indications données à l’écran en fonction du menu dans lequel vous vous trouvez… Astucieux!
L’affichage peut également pivoter à 180° si vous portez votre baladeur en pendentif.



A noter qu’il y a tout de même des boutons dédiés au réglage du volume. On regrettera que ce ne soit pas le cas pour la fonctionnalité “HOLD” qui est en quelque sorte cachée: “HOLD” en maintenant appuyés les deux boutons de volumes (+ et - simultatément), “HOLD OFF” en faisant de même…
Enfin, on navigue par dossier dans la mémoire… A l’ancienne donc mais cela reste efficace!



TRANSFERTS :




Vous voulez une bonne nouvelle? Oui? Alors le s10 est UMS! On peut donc s’en servir comme clef USB et c’est en ceci qu’il se transforme grâce à l’adaptateu jack-USB fournit.
Les taux de transfert sont dans la moyenne même si on est loin des promesses de la norme USB 2.0.
A noter qu’un logiciel est bien fournit: iriver Plus 3! Un petit tour sur le test du Clix² vous en dira plus…

AUDIO :




Le petit iriver est compatible MPEG 1/2/2.5 Layer 3, WMA, ASF et OGG! Le bitrate monte à 320 kBps en MP3 et WMA alors qu’il est possible de lire des OGG jusqu’à Q10.
Pour les tags, pas de soucis en vue: ID3 V1, ID3 V2 2.0, ID3 V2 3.0 et ID3 V2 4.0!





L’iriver s10 embarque pas moins de 12 EQ: Normal, Classic, Live, Pop, Rock, Jazz, Ubase, Metal, Dance, Party, SRS 2.0 et un Custom EQ, ouf!
Vous avez bien lu, il y a des effets SRS WOW…



Côté qualité sonore sur le papier: réponse en fréquence de 20Hz~20kHz, puissance de 15mW + 15mW et SNR de 90dB, du classique en somme!
En pratique, eh bien… Wow! La puissance de ce petit baladeur a de quoi surprendre: 4/40 suffit en milieu calme avec des intras sensibles et 16/40 en milieu “agité”, il y a donc de la réserve sous le pied.
Ensuite, on apprécie le dynamisme général et l’équilibre entre les fréquences. Après, libre à vous de choisir un EQ, d’activer les effets SRS WOW ou, encore mieux, de vous concocter un EQ perso.
Un petit bémol tout de même, lorsqu’il n’y a pas de musique jouée, un souffle est audible mais une fois la piste lancée, place à la musique!



Un mot sur les écouteurs: si ceux-ci sont d’une qualité correcte, ils sont néanmoins à banir! En effet, la prise jack (mâle) est accompagnée d’un système d’attache difficile à clipser et encore plus difficile à enlever. Donc, à moins de toujours laisser les écouteurs branchés, il y a de gros risques d’abîmer la jack (femelle) du baladeur… Un petit casque nomade ou une paire de semi-intras remplaceront à merveille les écouteurs d’origine sans compter que le fait que le gain en qualité sonore sera au rendez-vous!

PHOTO :




Peu de choses à dire sur ce mode… En effet, le s10 est compatible uniquement BMP ^^ Vous pourrez tout de même garder avec vous une photo de la copine!





ENREGISTREMENTS :




L’iriver s10 possède, en plus de son bel écran et de son système D-click, un microphone et un tuner FM!
Le SNR du tuner FM atteint péniblement 60dB et, comme toujours, les écouteurs (surtout le fil) servent d’antenne. Néanmoins, la réception est plutôt bonne. On regrettera en revanche le fait qu’il soit impossible de naviguer dans les menus tout en écoutant la radio.
Côté enregistrement, on est agréablement surpris. Jugez par vous-même avec cet extrait généré en MP3 @ 256kBps! C’est globalement aussi bien qu’avec un iFP-990 (extrait en MP3 @ 128 kBps) et si les radios ne diffusaient pas autant de pub, il y aurait de quoi enregistrer ses derniers morceaux favoris ^^





Concernant le microphone, le bilan est plus mitigé. Mais on ne lui en tiendra pas rigueur, aucun baladeur ne pouvant remplacer un vrai dictaphone à moins de passer par un micro externe sur mic-in…
Extrait en MP3 @ 64 kBps (vs iFP-990 dont l’extrait est en MP3 @ 96 kBps)



EXTRAS :




Ce lecteur est très complet pour sa catégorie, on aurait cependant pu trouver encore une line-in ou un mode vidéo mais iriver s’est arrêté là et n’a mis en bonus qu’une fonction horloge/alarme.
Cette fonction est rudimentaire mais appréciable. A noter qu’on peut changer le thème de ce mode…



AUTONOMIE :


Aïe, l’autonomie… Malgré une batterie Lithium Polymer, celle-ci n’est que de 8h, annoncée!
Chronomètre en main, avec une majorité de MP3 @ 192 kBps, le s10 a tenu 8h… 30 min! Si ce n’est pas très élevé, iriver a au moins eu le mérite d’être honnête.
A noter que la batterie n’est pas amovible ce qui est souvent le cas pour ce genre d’appareil. On apprécie dès lors qu’il y ait un bouton “Reset” en cas de bug!

CONCLUSION :




Bien plus qu’un “shuffle-like” ou qu’un simple concurrent du Creative Zen Stone (Plus), l’iriver s10 est “the” mini lecteur de cette fin d’année! Bien sûr, certains regretteront qu’il ne soit proposer qu’en 1 ou 2Go et uniquement en noir ou blanc. Mais la marque coréenne a su concentrer, et c’est le mot, dans un petit lecteur UMS, un écran OLED de qualité, une partie audio évoluée et performante, des fonctionnalités annexes dont un microphone et un tuner FM sans céder aux appels du mode “vidéo”, inutile sur ce genre de baladeur. Bien entendu, il y a des petits points négatifs dont les écouteurs et l’autonomie mais ceux-ci sont vite éffacés lorsqu’on considère un autre point fort du s10: le système D-click qui offre une ergonomie hors pair!

Produit généreusement prêté par www.soundofarthur.com.

Points positifs :
+ Ergonomie (système D-click)
+ Design et finition
+ Qualité et compatibilité audio
+ Microphone et tuner FM
+ UMS

Points négatifs :
- Package réduit
- Autonomie limitée
- Ecouteurs “dangereux” pour la prise casque
- Souffle audible en “pause”

Laissez ici vos commentaires et questions sur ce test.

Enjoy the ride! ;)

Revenir à: Test et vidéo du iriver S10